World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 12.05.11 | 07:42 WORLD-ENDURANCE.COM | 12.05.11 | 07:42


Une victoire ne ressemble pas toujours à une autre victoire. Pegasus Racing a renouvelé aux 1000 kilomètres de Spa-Francorchamps son succès des 6 Heures du Castellet en Formula Le Mans, mais dans des conditions bien différentes.


Contrairement à d’autres, ses pilotes les Allemands Mirco Schultis et Patrick Simon et le Français Julien Schell ont réussi à conserver leur monture quasiment intacte du début à la fin.

Cette sagesse leur a valu de passer sous le drapeau à damier en 2ème position, devancés par une voiture qui a finalement été déclassée pour non-conformité technique. Nos Strasbourgeois renforcent ainsi leur position de leader au classement du championnat.

Les 1000 kilomètres de Spa-Francorchamps comptaient cette année pour deux championnats : l’européenne Le Mans Series et la nouvelle Intercontinental Le Mans Cup, dont la dimension mondiale a attiré des constructeurs, tels Peugeot et Audi, venus répéter en vue d’une certaine course de 24 Heures…
53 protos et GT ont cohabité six heures durant sur les sept kilomètres du majestueux tracé ardennais, qui a souvent réussi à Pegasus Racing dans le passé : on se souvient notamment d’un doublé aux 500 Miles VdeV en 2006, ou de la superbe 4ème place en LM P2 acquise dès la première année du team en Le Mans Series en 2009.

La science de l’endurance de la structure alsacienne a une nouvelle fois fait merveille à Spa. Julien Schell se charge du premier double relais, se contentant tout d’abord d’observer la lutte qui oppose trois de ses adversaires pour la première place. Il est déjà dans le trio de tête au moment de laisser le volant à Mirco Schultis.
Le pilote Allemand se montre très performant, mais il est hélas malade et victime d’une forte fièvre qui l’oblige à stopper après 45 minutes. Patrick Simon lui succède pour deux relais efficaces dont il émerge en 2ème position. Mirco remonte alors dans la voiture afin de totaliser les 75 minutes de roulage obligatoires pour marquer des points. Il y parvient in extremis, et c’est Julien Schell qui boucle les 6 heures de course. Malgré ce changement de pilote supplémentaire, l’équipage de la FLM n°95 termine 2ème dans le même tour que la n°91 de Hope Racing, avant d’être déclaré vainqueur suite aux contrôles techniques.

Julien Schell n’a pas chômé à Francorchamps avec près de trois heures au volant de la FLM, sans compter les essais et les deux courses de Speed Euroseries en lever de rideau ! « Courir ici est toujours un plaisir… Il nous en manquait un peu en performance, mais nous avons été super réguliers et prudents pour éviter les nombreuses embûches. Le seul imprévu a été cet arrêt supplémentaire pour changer de pilote. Nous terminons malgré tout dans le même tour que la voiture n°91. On ne s’attendait pas à mener le championnat avec deux victoires après deux courses. Ceci dit, rien n’est joué. Avec le barème de points en vigueur, notre avance reste faible et pour viser le titre, il faudra constamment terminer, si possible dans les deux premiers. »

« Le but était de conduire proprement pour ne pas détruire les pneus, de conserver un rythme régulier, mais ce n’était pas évident avec le trafic » estimait Patrick Simon. Et son compatriote Mirco Schultis de conclure : « Malgré cette fièvre tenace, tout s’est bien passé. Il était plus sage pour moi de faire deux relais entrecoupés d’un peu de repos au lieu du double relais habituel. D’un côté, cela nous a coûté un peu de temps mais de l’autre, j’ai pu faire un meilleur job en piste. Je suis désolé pour l’équipe Hope Racing, qui était clairement plus rapide que nous et qui a fait une belle course. »

Pegasus Racing double la mise aux 1000km de Spa-Francorchamps

La prochaine étape sera italienne et aura pour cadre le circuit Enzo et Dino Ferrari à Imola du 1er au 3 juillet.

Classement provisoire Le Mans Series / Formula Le Mans
1.Schultis/Simon/Schell (Pegasus Racing) 30 pts
2.Julian/Petersen/Zubel (Genoa Racing) 26 pts
3.Keen/Keating/Hartshorne (Neil Garner Motorsport) 23 pts
etc...


Retrouvez le team Pegasus Racing sur www.pegasusracing.fr



Romane Didier / future racing commm



  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, l'ILMC fait étape en Belgique » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, Le Raidillon - Eau Rouge sous le soleil » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, deuxième manche de l’ILMC 2011 » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, Peugeot en tête du classement ILMC » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, grand succès populaire ! » Voir 1000 Km de...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    Pegasus Racing double la mise aux 1000km de Spa-Francorchamps (Esprit-Racing)
    Pegasus Racing double la mise aux 1000km de Spa-Francorchamps (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Ayari-Mailleux-Ordonnez 5ème à SPA, prennent la tête du classement général ILMC

    • Une 6ème place qui vaut une victoire !

    • Troisième place pour la nouvelle Audi R18 TDI

    • 1000 Km de SPA: Doublé des Peugeot 908 avant Le Mans

    • 1000 Km de Spa-Francorchamps, doublés Peugeot et Ferrari !

    Plus de news »

    Publicité