World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 30.07.11 | 15:49 WORLD-ENDURANCE.COM | 30.07.11 | 15:49


Très courtisée ce samedi matin lors de la visite des stands, Naoko Takasugi est tout sourire. Elle est cette année la seule femme au départ des 8 Heures de Suzuka.


En selle sur sa Ducati 1098 R La Bellezza qualifiée en 44e position, Naoko serre des mains, signe des autographes et pose sans se lasser avec les spectateurs. Suivie de près par les caméras, elle assume son statut de vedette du sport moto au Japon.

A 34 ans, ce tout petit bout de femme a un regard brillant et enfantin quand elle vous dévoile son plus grand rêve. « Je souhaiterai faire des courses hors du Japon et en particulier en Europe et je ferai tout pour y arriver. » Elle y arrivera sans aucun doute car Naoko est très déterminée.

Sourde de naissance, Naoko a fait ses débuts à moto à l’âge de 16 ans et s’est lancée dans la compétition à 24 ans contre l’avis de sa famille. Après avoir fait ses classes en 50 cm3, Naoko s’est engagée dans le championnat « West Japan » en ST600, catégorie Supersport.

En 2005 aux 4 Heures de Suzuka, course réservée aux ST600, elle a terminé 5e. Elle passe en 2006 au niveau supérieur en championnat « All
Japan » ST600 puis en GP250. Elle termine 11e du championnat en 2009. Depuis 2010, elle participe en championnat japonais J-GP3 sur une RS 125.

Déjà au départ des 8 Heures de Suzuka 2010, Naoko Takasugi a fait connaissance de la française Magali Langlois, l’autre femme engagée à Suzuka la saison dernière.

Cette rencontre sera peut-être le point de départ d’une association féminine pour participer aux 24 Heures de Mans ou au Bol d’Or.



Un communiqué FIM



Cliquez pour agrandir l'image
Naoko Takasugi, une femme déterminée dans la course à Suzuka (D.R.)
Naoko Takasugi, une femme déterminée dans la course à Suzuka (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité