World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 22.06.11 | 16:22 • Mis à jour le 01.07.11 | 23:05 WORLD-ENDURANCE.COM | 22.06.11 | 16:22 • Mis à jour le 01.07.11 | 23:05


C’est en Italie, dans dix jours que se déroulera la quatrième manche de l’ILMC 2011. Le circuit d’Imola sera le cadre de la revanche des 24 Heures du Mans pour Peugeot (en LM P1) comme pour Ferrari (en LM GTE Pro) face aux vainqueurs sarthois, Audi et Corvette.


Trois semaines après des 24 Heures du Mans d’anthologie, marquées à l’arrivée par un avantage de 13 secondes seulement pour l’Audi victorieuse (Tréluyer/Fässler/Lotterer) sur la première Peugeot d’un redoutable quatuor du Lion, la bagarre en LM P1 s’annonce de nouveau d’une rare intensité. Dans le clan allemand, Marcel Fässler sera le seul des trois vainqueurs du Mans présent en Italie. Il fera équipe sur la n°1 avec Timo Bernhard, victorieux lui au terme des 24 Heures 2010 alors que la n°2 sera pilotée par Tom Kristensen et Allan McNish, l’Ecossais étant bien remis de son effroyable accident manceau. En engageant deux 908 officielles (Bourdais-Davidson et Montagny-Sarrazin), Peugeot espère renouer avec le succès en ILMC – et conforter son avance au classement – puisque la marque française a déjà gagné deux des trois courses disputées cette saison : les 12 Heures de Sebring, grâce à la 908 HDi-FAP de l’écurie Oreca et son propre bolide, à Spa, avec Gené, Wurz et Davidson. La Lola B10/60 à moteur Toyota de Prost et Jani, première machine à essence aux 24 heures du Mans et la OAK-Pescarolo de Moreau et Ragues complètent le plateau LM P1.

Quatre défections néanmoins dans cette catégorie : celles prévisibles d’Aston Martin et Hope Racing, l’AMR One anglaise et le prototype hybride de l’équipe suisse étant trop à courts de préparation ainsi que celle de l’un deux châssis OAK Pescarolo du OAK Racing et de la Peugeot 908 HDi-FAP de Oreca. « Comme chaque année, Le Mans nécessite une complète remise en état de tout le matériel, explique Hugues de Chaunac, patron de l’équipe satellite de Peugeot. Le début de saison a été dense, nous ne jouons pas le titre et nous préférons donc nous réserver pour d’autres échéances.»

La catégorie LM P2 affiche complet : les trois engagés à l’année en ILMC seront bien là ainsi que dix autres voitures roulant en Le Mans Series. Victorieux au Mans, le trio Ojjeh-Lombard-Kimber Smith (engagé en LMS) espère bien devancer de nouveau la redoutable voiture de Signatech-Nissan pilotée par Mailleux, Ordonez et Ayari.

Les six constructeurs officiellement engagés en LM GTE (Ferrari, BMW et Lotus) seront aussi tous au rendez-vous en Italie.
A un jet de pierre des usines du Cheval Cabré, Fisichella et Bruni comptent renouer avec le succès en LMGTE Pro. Vainqueurs à Spa, les deux pilotes de la 458 Italia ont été devancés de peu par Corvette au Mans. Bien que toujours en tête du classement LM GTE, BMW, marque victorieuse au terme de la première course à Sebring, devra de nouveau jouer aux avant-postes si elle veut conserver son leadership.

Enfin, la catégorie LM GTE Am ne sera pas en reste en terme de combat sur la piste. En trois courses il y a eu autant de vainqueurs différents avec la Ferrari F430 du Krohn Racing à Sebring, celle d’AF Corse à Spa puis la Corvette de Larbre Compétition au Mans. Sur les six engagés à la saison, seule manquera l’Aston Martin Vantage de Gulf AMR Middle East.
 

IMOLA
Le circuit Enzo et Dino Ferrari, se trouve à Imola (Emilie-Romagne), commune située non loin de Bologne et de Maranello, fief de la Scuderia Ferrari. Long de 4,909 km, sa création remonte à 1950. Entre Grand Prix d’Italie et de Saint-Marin, 26 épreuves de Formule 1 y ont été organisés. Ce tracé maintes fois modifié de manière à gommer sa dangerosité, a la particularité d’être emprunté dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Imola, dont les infrastructures ont été récemment revues, n’a pas une grande tradition d’endurance automobile même si des épreuves de 500 et 1 000 km y furent organisées dans les 60 et 70. Ce circuit rapide, aux longues courbes en appui, se prêtera à merveille au déroulement d’une manche ILMC.

Liste des engagés des 6 Heures d’Imola : cliquez ici
Classement ILMC après les 24 Heures du Mans : cliquez ici

INFORMATIONS PRATIQUES
Les 6 Heures d’Imola (ITA)
3 juillet 2011
Quatrième manche de l’Intercontinental Le Mans Cup 2011.

Circuit : Autodromo Enzo e Dino Ferrari (Italie), long de 4,909 km.
Essais libres : vendredi 1er juillet de 12 h 15 à 13 h 45 puis de 16 h 30 à 18 heures ; samedi 2 juillet de 8 h 55 à 9 h 55.
Essais qualificatifs : samedi 2 juillet de 13 h 55 à 14 h 15 (LM GTE : 13 h 55 à 14 h 15 ; LM Prototypes de 14 h 25 à 14 h 45).
Warm-Up : dimanche 3 juillet de 9 heures à 9 h 20.
Course : Départ des 6 Heures d’Imola, le dimanche 3 juillet à 12 heures.

Engagés : 50 voitures dont 21 ILMC.
Plateau ILMC : 21 voitures : 6 LM P1, 3 LM P2, 7 GTE Pro, 5 GTE Am.
A noter que les 6 Heures d’Imola constituent la troisième manche Le Mans Series 2011.

Classement ILMC (après les 24 Heures du Mans)
Constructeurs
LM P1 : 1. Peugeot, 103 pts ; 2. Audi, 69 ; Aston Martin, 0.
LM GTE : 1. BMW, 72 pts ; 2. Ferrari, 68 ; 3. Corvette, 66 ; 4. Porsche, 46 ; 5. Lotus, 9 ; 6. Aston Martin, 8.

Ecuries
LM P1 : 1. Audi Sport Team Joest, 50 pts ; 2. Peugeot Sport Total, 49 ; 3. Team Oreca Matmut, 26 ; 4. Rebellion Racing, 26 ; etc.
LM P2 : 1. Signatech Nissan, 49 pts ; 2. Level 5 Motorsports, 31 ; 3. OAK Racing, 30.
LM GTE Pro : 1. AF Corse, 53 pts; 2. BMW Motorsport, 49 ; 3. Lotus Jetalliance, 16 ; 4. Luxury Racing, 5.
LM GTE Am : 1. Larbre Compétition, 41 pts ; 2. Proton Competition, 24 ; 3. Krohn Racing, 21 ; etc.

INFORMATIONS ET RESULTATS ILMC
>> BILLETTERIE <<
Internet : www.lemans.org
iPhone : lemans.org
Facebook : 24 Heures du Mans - ACO Official
Twitter : @24heuresdumans





Cliquez pour agrandir l'image
Imola, revanche du Mans (Esprit-Racing)
Imola, revanche du Mans (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Christophe Contre ne renonce pas

  • Soheil Ayari: 2e place aux 24 Heures du Mans après une super remontée... retour sur un exploit

  • Manu Rodrigues frôle le podium aux 24 Heures du Mans 2011

  • Pescarolo Team Autovision sera à Imola

  • Christophe Contre aux 12 Heures de Spa… pour préparer les 24 Heures !

Plus de news »

Publicité