World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 02.07.11 | 18:21 WORLD-ENDURANCE.COM | 02.07.11 | 18:21


Comme au Mans, la lutte pour la pole position a été acharnée entre les principaux protagonistes de l’ILMC. Auteur du meilleur chrono du week-end, Anthony Davidson (n°7) offre à la Peugeot 908 la deuxième pole position de sa jeune carrière. Stéphane Sarrazin qualifie la n°8 en troisième position.


Une bagarre à coups de dixièmes de seconde !

Avec les trois premiers groupés en moins de 2/10e, les essais libres laissaient présager une lutte pour la pole position des plus âpres. Le public italien a été enthousiasmé par le spectacle offert par les prototypes, lâchées dans une séance intense de 20 minutes dont la clé consistait à associer le pic de performance des pneumatiques et la gestion du trafic.

En piste dès le drapeau vert, Anthony Davidson (n°7) consacrait les premiers tours à mettre ses gommes en température. Sentant l’efficacité grandissante de sa Peugeot 908, le Britannique attendait le bon moment pour attaquer. Après 12 minutes, il signait un retentissant chrono en 1’31’’736 et repoussait la première Audi à plus de 7/10e !

« La voiture était fantastique à piloter. Nous avons fait du bon boulot lors des trois séances d’essais libres et nous sommes arrivés à un bon niveau de performance », déclarait-il à l’issue de la séance. « Ce n’était pas un tour parfait, car j’ai dû ralentir dans un secteur sous drapeaux jaunes. »

Parti un peu plus tard que son équipier, Stéphane Sarrazin s’intercalait entre les deux machines allemandes quelques minutes plus tard. Le pilote de la Peugeot 908 n°8 poursuivait son effort, mais le trafic ne lui permettait pas d’améliorer.

En qualifiant ses voitures aux première et troisième positions, le Team Peugeot Total se place dans les meilleures dispositions en vue d’une course qui s’annonce très difficile.


Ils ont dit

Olivier Quesnel : « Anthony a réalisé un tour extraordinaire qui lui permet de signer la pole position avec une avance impressionnante. C’est une performance d’autant plus stupéfiante qu’il a ralenti dans un secteur sous drapeaux jaunes ! Cela ne laisse rien présager pour la course, mais il vaut mieux partir devant. Après avoir confié l’exercice des qualifications à Anthony et Stéphane [Sarrazin], nous laisserons Sébastien Bourdais et Franck Montagny prendre le départ. Face à notre adversaire, je crois qu’il n’y aura pas d’autre stratégie que d’attaquer du début à la fin. »

Anthony Davidson (Peugeot 908 n°7) :
« Je suis très fier de décrocher une nouvelle pole position pour Peugeot, après celle de Petit Le Mans l’an passé. La bagarre était à nouveau très serrée entre Peugeot et Audi. Afin de bénéficier d’une piste claire en début de séance, je m’étais positionné en premier à la sortie de la pitlane. Mais la session a débuté avec cinq minutes de retard et mes pneumatiques ont refroidi de quelques degrés. Comme j’avais suffisamment de carburant, j’ai consacré les premiers tours de mon run à remettre mes gommes à la bonne température. L’équipe a parfaitement géré cet exercice. Après Le Mans, c’est bien de prouver aujourd’hui à quel point la 908 est rapide. Il faut maintenant penser à la course. La situation sera très différente et nous nous attendons à six heures difficiles, avec beaucoup de voitures en piste et dans la pitlane pour les ravitaillements. Ce sera un réel problème. Le plus dur reste à venir. »

Stéphane Sarrazin (Peugeot 908 n°8) : « Je me suis rapidement retrouvé derrière un groupe de voitures et je n’ai pas pu exploiter les pneus et la voiture. Troisième, ce n’est pas un mauvais résultat pour autant. Nous allons encore travailler sur la voiture, changer quelques détails pour améliorer l’équilibre. Depuis le début du week-end, nous voyons que les Peugeot sont performantes et nous allons tout faire pour que cela se confirme en course. »


Suivez les 6 Heures d’Imola grâce à la Web TV de Peugeot Sport
Comme à Spa-Francorchamps et aux 24 Heures du Mans, la course d’Imola sera retransmise en direct et en intégralité sur la Web TV de Peugeot Sport. Les coulisses, les ravitaillements, les caméras embarquées, la course mais aussi les positions des deux Peugeot en temps réel seront disponibles et commentées en français et en anglais à partir de 11h00 le dimanche 3 juillet.

Rendez vous  sur : www.peugeot-sport.com

Mais aussi sur :
www.twitter.com/peugeotsport
www.facebook.com/peugeot.sport
www.peugeot-media.com
www.peugeot-sport.com
www.lemans.org

Classement des qualifications des 6 Heures d’Imola
1. Peugeot 908 #7 Anthony Davidson 1’31’’736
2. Audi R18 #2 Marcel Fässler 1’32’’354
3. Peugeot 908 #8 Stéphane Sarrazin 1’32’’732
4. Audi R18 #1 Alan McNish 1’32’’974
5. Oak Pescarolo #15 Guillaume Moreau 1’34’’746
6. Lola #12 Neel Jani 1’35’’047

Information pratique
Sébastien Bourdais et Anthony Davidson pilotent la Peugeot 908 n°7 aux rétroviseurs bleus.

Franck Montagny et Stéphane Sarrazin se partagent la Peugeot 908 n°8, reconnaissable à ses rétroviseurs rouges.

Programme des 6 Heures d’Imola :
Dimanche 3 juillet 2011
09h00 – 09h20 : Warm up
12h00 – 18h00 : 6 Heures d’Imola





Cliquez pour agrandir l'image
ILMC (4/7) 6 Heures d’Imola Qualifications, Davidson offre la Pole Position à Peugeot (Peugeot Sport)
ILMC (4/7) 6 Heures d’Imola Qualifications, Davidson offre la Pole Position à Peugeot (Peugeot Sport)
  • Dans la même catégorie

  • 6 Heures d'Imola : Peugeot et BMW aux avant-postes

  • 6 Heures d'Imola : Le bal est ouvert

  • L’Automobile Club de l’Ouest se réjouit du retour de Porsche au Mans

  • Olivier Lombard participe aux 6H d’Imola

  • ILMC: Dans le fief de Ferrari

Plus de news »

Publicité