World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 31.07.11 | 17:03 • Mis à jour le 01.08.11 | 08:00 WORLD-ENDURANCE.COM | 31.07.11 | 17:03 • Mis à jour le 01.08.11 | 08:00


Yoshimura Suzuki Racing Team a monopolisé les places d’honneur aux essais mais c’est finalement la FCC TSR Honda (Kosuke Akiyoshi, Shinichi Ito et Ryuichi Kiyonari) qui s’impose à Suzuka devant Yoshimura Suzuki Racing Team (Yukio Kagayama, Josh Waters et Nobuatsu Aoki) et la Honda Musashi RT Harc Pro (Takumi Takahashi, Makoto Tamada et Tadayuki Okada). Ces trois teams de pointe sur Bridgestone terminent dans le même tour.


Cette 34e édition des 8 Heures de Suzuka a tenu ses promesses de grand spectacle grâce à ce trio qui s’est disputé le commandement durant 8 heures.

En piste sur les mêmes relais en début de course, Yukio Kagayama, auteur de la pole position sur la Yoshimura Suzuki Racing Team, et Takumi Takahashi, au guidon de la Honda Musashi RT Harc Pro, ont fait vibrer le public. Sur la dernière heure, c’est Ryuichi Kiyonari au guidon de la FCC TSR Honda qui a fait le spectacle avec son attaque à outrance afin de maintenir la Yoshimura Suzuki Racing Team à distance.

Plus discrète mais tout aussi efficace, la BMW Motorrad France 99 termine au pied du podium à cinq tours des leaders, premier team européen et première machine en pneus Michelin. Mais surtout Sébastien Gimbert, Erwan Nigon et Damian Cudlin mènent la BMW Motorrad France 99 en tête du classement provisoire du Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance avec six points d’avance sur le Suzuki Endurance Racing Team.

En posture délicate après sa qualification en 15e position, le Suzuki Endurance Racing Team a connu des problèmes à répétitions : souci de boîtier d’allumage puis d’injection et une casse de platine repose-pied. Le Suzuki Endurance Racing Team termine 9e. Le SERT, Champion du monde en titre, perd aussi du terrain sur la Yamaha Racing France GMT 94 Ipone qui termine 7e. Retardée par un passage au stand suite à une grosse « équerre » de Matthieu Lagrive, la Yamaha officielle française a fait une belle remontée en deuxième partie d’épreuve et revient dans la course pour le titre 2011.

Engagé à Suzuka grâce à son association avec le team japonais RS Itoh Asia, le Bolliger Team Switzerland a d’abord été retardé par un souci de radiateur puis par une chute de Roman Stamm suite à un accrochage avec Shinichi Ito, leader de la course sur la FCC TSR Honda. Bolliger Team Switzerland termine en 38e position.

Promise à une belle course après son départ dans le peloton de tête depuis la deuxième place sur la grille, le Monster Yamaha YART a abandonné peu avant la mi-course en raison d’une fuite d’huile.

Pour le team Honda TT Legends, la découverte des 8 Heures de Suzuka a aussi été de courte durée. L’équipe anglaise a abandonné sur problème de roue arrière.

Abandon aussi sur problème électronique pour la Honda Dream RT Sakurai de Jamie Stauffer et Wayne Maxwell qui avait animé le top 5 jusqu’aux deux dernières heures.

Prochain rendez-vous du Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance, les 24 et 25 septembre pour les 24 Heures du Mans.


8 Heures de Suzuka, Ils ont dit…

Ryuichi Kiyonari, vainqueur sur la FCC TSR Honda et grand animateur de la fin de course :
« Après ma chute en début de course, je me sentais dans l’obligation de faire tout mon possible pour décrocher la victoire pour mon équipe. »

Shinichi Ito, vainqueur sur la FCC TSR Honda et originaire du nord-est du Japon, région la plus touchée par le tremblement de terre : « J’avais décidé d’arrêter de courir l’an dernier mais être ici à nouveau et gagner est la meilleure façon que j’ai trouvé pour soutenir ma région et mes amis. Il a été très difficile de se préparer pour cette course mais j’ai fait de mon mieux. »

Yukio Kagayama, 2e sur la Yoshimura Suzuki Racing Team :
« Le team FCC TSR Honda était vraiment très rapide et performant… Et Ryuichi Kiyonari ne m’a laissé aucune chance de réduire l’écart en fin de course. »

Josh Waters, nouveau venu sur les 8 Heures de Suzuka et 2e sur la Yoshimura Suzuki Racing Team : « Je suis ravi de cette première expérience et de monter sur le podium. Mes coéquipiers m’ont beaucoup aidé. Ils ont parfaitement réglé la Suzuki qui était très facile à piloter. Je me suis simplement appliqué à faire de mon mieux. »

Yukio Kagayama, pilier du Yoshimura Suzuki Racing Team à propos de Josh : « Il a été beaucoup plus efficace que nous ne l’attendions. Il a fait un bon job et il a roulé aussi bien que d’autres qui ont beaucoup plus d’expérience que lui. »

Makoto Tamada, porte-parole de l’équipage Musashi RT Harc Pro, 3e de la course et visiblement déçu : « Nous sommes fiers de nous être battus pour la victoire mais très déçus de n’avoir pas pu l’atteindre. »



Un communiqué FIM - www.fim-live.com



Cliquez pour agrandir l'image
Honda FCC TSR (DR)
Honda FCC TSR (DR)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité