World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 09.05.11 | 14:39 • Mis à jour le 09.05.11 | 14:41 WORLD-ENDURANCE.COM | 09.05.11 | 14:39 • Mis à jour le 09.05.11 | 14:41


Les 6h00 de Spa étaient attendues par l’ensemble de 55 équipages présents, pour la plupart futurs concurrents des 24 Heures du Mans (11 & 12 juin). Chez Signatech-Nissan, le trio AYARI-MAILLEUX-ORDONEZ allaient avoir l’occasion de juger de ses performances face à un plateau de douze prototypes LMP2.


Côté rapidité, l’ORECA 03-Nissan se montrait dans le peloton de tête dès le jeudi, journée d’essais libres durant laquelle Lucas ORDONEZ développait sa connaissance du circuit, bien conseillé par Soheil et Franck MAILLEUX. Les trois pilotes prenaient le temps de reconnaître le tracé à pied. « Ces moments sont importants et ils font gagner beaucoup d’expérience sur un circuit ultra-rapide, souvent humide, où la moindre faute peut provoquer l’abandon. »

Une fois n’est pas coutume la météo restait clémente dans les Ardennes belges, et les essais, disputés par Franck MAILLEUX, plaçait le proto n°26 en 3e position des LM-P2 (12e au général) à seulement 4/10e de la pole position réalisée par un prototype HPD (Honda). «  La course de demain sera longue et on a coutume de dire que 6h00 à Spa représentent 12h00 sur les autres. L’auto est bien réglée pour la course, rapide et très facile à piloter. » commentait Soheil vendredi à l’issue des essais.


C’est le pilote d’Aix-les-Bains qui prenait le départ et parvenait à gagner trois places avant d’en reperdre une dans les premiers kilomètres de course. Au classement LM-P2, il pointait 3e dans son premier relais puis 2e dans le second puis prendre l’avantage à coup de meilleurs tours en course en dépassant la tête de course peu avant le changement de pilote. Mais le leadership de Signatech-Nissan était de courte durée car l’immobilisation de la n°26 durait près de 7 minutes pour vérifier des vibrations ressenties par Soheil.

« Une BMW m’a touché dans le virage de Stavelot dans mon premier relais, entre la roue avant et la roue arrière. Le pilote ne m’a pas vu et la touchette était faible mais des vibrations sont apparues juste avant que je donne le volant à Lucas. » Le pilote espagnol repartait après l’intervention, mais revenait au stand quelques tours plus tard car les vibrations persistaient. C’était finalement le fond plat de l’ORECA 03 qui se révélait être la pièce défaillante, s’étant décrochée au fil des relais.

La quête de la victoire était dès lors hors de portée mais l’équipage Signatech-Nissan, par Lucas ORDONEZ et enfin Franck MAILLEUX, poursuivait sa préparation aux 24 Heures du Mans en signant les meilleurs tours en course et en terminant 5e du classement LM-P2. Une bonne opération au final puisque le trio Signatech-Nissan se classait 1er des concurrents ILMC, et s’emparait de la tête du classement général.



« Nous avions les moyens de gagner aujourd’hui. Néanmoins nous avons confirmé nos performances en termes de rapidité et l’auto n’a eu aucun souci technique hormis ceux provoqués par cette touchette. Nous allons maintenant réaliser une simulation de roulage de nuit dans les jours qui viennent, puis l’équipe se préparera comme il se doit pour les 24 Heures du Mans, le grand rendez-vous de la saison. »

Sassan AYARI
www.ayari.com



  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, l'ILMC fait étape en Belgique » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, Le Raidillon - Eau Rouge sous le soleil » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, deuxième manche de l’ILMC 2011 » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, Peugeot en tête du classement ILMC » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, grand succès populaire ! » Voir 1000 Km de...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    Soheil AYARI (Esprit-Racing)
    Soheil AYARI (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Une 6ème place qui vaut une victoire !

    • Troisième place pour la nouvelle Audi R18 TDI

    • 1000 Km de SPA: Doublé des Peugeot 908 avant Le Mans

    • 1000 Km de Spa-Francorchamps, doublés Peugeot et Ferrari !

    • l’Automobile Club de l’Ouest a pris acte des performances enregistrées pour chacune des voitures engagées

    Plus de news »

    Publicité