World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 22.05.11 | 05:40 • Mis à jour le 22.05.11 | 07:16 WORLD-ENDURANCE.COM | 22.05.11 | 05:40 • Mis à jour le 22.05.11 | 07:16


A 22 heures à Albacete, on retrouve au coude à coude les cinq grands animateurs de qualifications. Depuis le début de course, le team BMW Motorrad France 99, le Suzuki Endurance Racing Team, le Yamaha Racing France GMT 94 Ipone, le team Honda TT Legends et le Monster Yamaha YART se disputent les trois marches du podium.


Difficile à mi course de dire qui imposera sa loi même si le BMW Motorrad France 99 semble bien être le plus solide des combattants dans ce choc des titans. Mais les écarts restent très faibles et le leader change au gré des ravitaillements. Sans être la plus rapide, la Honda TT Legends a même pointé un moment en tête grâce à la bonne gestion de sa consommation d’essence qui lui permet d’allonger la durée de ses relais. Le Suzuki Endurance Racing Team a été retardé dans son tableau de marche vers 21 h 30 par un stop & go infligé pour non extension des phares lors d’un ravitaillement.

Derrière ce groupe des cinq teams officiels, trois machines s’accrochent vaillamment depuis le début de course, la Yamaha slovaque du Maco Racing Team, la Yamaha espagnole du YMES Folch Endurance et la Honda française de National Motos.

En Superstock, la Suzuki du team AM Moto Racing Compétition a longtemps tenu la tête mais vient d’être retardée par des soucis de sélecteur de vitesses. Elle cède le commandement dans cette catégorie à la BMW du Van Zon Boenig Motorsportschool Penz13 RT qui devance les Suzuki du Team Motors Events Bodyguard AMT et du No Limits Motor Team.

Les premiers abandons ont touché dès le début de course deux challengers dans chacune des catégories. En Formula EWC, la Kawasaki du Bolliger Team Switzerland a quitté le classement sur casse de boite de vitesses alors que l’équipe suisse avait enfin résolu ses problèmes de réglages de partie cycle. En Superstock, la Suzuki du Qatar Endurance Racing Team a abandonné sur casse moteur.

Suivez la course en direct sur www.fim-live.com ou directement sur www.ris-timing.eu



  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité