World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 04.08.11 | 09:54 • Mis à jour le 04.08.11 | 10:02 WORLD-ENDURANCE.COM | 04.08.11 | 09:54 • Mis à jour le 04.08.11 | 10:02


En cette mi-août, le circuit de Spa-Francorchamps s’apprête à vivre un nouveau week-end d’importance. Après les Bikers’ Classics, après les 24 Heures auto, c’est au tour des motos modernes de prendre possession de la piste ardennaise.


Un programme chargé les attend, car après une journée de vendredi consacrée exclusivement aux essais, l’après-midi du samedi débutera par une épreuve d’endurance de 6 heures dans le cadre du BMEC alors que le dimanche fera la part belle aux épreuves de sprint des championnats de Belgique et Hollandais de vitesse pure.

Mais, à côté de ce programme sportif, les organisateurs ont aussi prévu d’autres activités. Ainsi, samedi à partir de 22h, les DJ’s The Surfing Leons transformeront la Pit Brasserie en discothèque et y mettront « le feu » comme ils le font cet été au Privilege à Ibiza où dans tous les endroits branchés de Belgique.

Dimanche, le stuntman Bleuk et ses Kawasaki époustoufleront les spectateurs dans une série d’acrobaties exceptionnelles, poussant à la limite le pilotage d’une moto.

Dans un souci de promouvoir la vitesse en Belgique, les organisateurs de ce week-end proposent des réductions allant de 20 à 33% sur les entrées acquises en prévente (www.tickets4sale.eu)!

BMEC, le championnat belge d’endurance.
Pour sa 2ième année d’existence, le BMEC, un championnat de Belgique d’endurance qui cache bien son nom, connaît un engouement exceptionnel. Les équipages sont de plus en plus nombreux, mais aussi de plus en plus affûtés et ceci dans toutes les catégories en lice.

En effet, en plus du classement scratch, les organisateurs sous la houlette d’Olivier Aerts, ont défini des règles précises pour laisser des chances à chacun. Ainsi des pilotes de renom, par exemple Werner Daemen, qui sera de la partie ce 13 août, où Grégory Fastrè, nouveau champion de Belgique Superbike, ne peuvent faire équipe qu’avec un concurrent ayant un palmarès moins fourni. Le règlement permet aussi l’emploi d’une, de deux ou de trois machines. Ainsi chaque pilote, s’il le veut, peut-il rouler sur sa mécanique personnelle sans autre contrainte.

Des classements séparés (scratch, 600cc, plus de 600cc et Trophy) sont établis pour que chaque concurrent reste concerné tout au long des épreuves, mais aussi tout au long de la saison. Une saison qui comporte des compétitions de diverses longueurs, variant de 500 km, mais aussi de 2, 4 ou 6 heures. En fonction de la distance, le coefficient de points obtenus est différent. Ainsi, à Spa-Francorchamps, les points seront doublés, ce qui amènera sans doute quelques bouleversements dans les hiérarchies actuellement établies.

Toujours en épi, dans le style Le Mans, le départ des 6 Heures sera donné samedi à 14h30 et nous promet de belles empoignades à tous les niveaux.

Les Surfing Leons…ambiance d’Ibiza.

Pour les amateurs de techno, les deux DJ’s des Surfing Leons ne sont plus à présenter. Depuis les années 90, Gass (Stéphane Gaspar) traîne ses caisses de disques et ses platines partout, ouvrant le cortège de la techno parade parisienne devant des milliers de personnes, enflammant le Montini ou à la Chapelle à Liège, alors que Matmat (Mathieu Fonsny), journaliste affûtant sa plume dans le magazine de référence les Inrockuptibles, ne manque jamais une occasion de se plonger dans les catalogues de la musique électronique. Quatre mains qui se relaieront  aux platines pour faire bouger le monde mélangeant techno avec de fortes bouffées de rock et de house.

De quoi transformer la Pit Brasserie de Francorchamps en une disco digne des plus belles et torrides nuits d’Ibiza !

Bleuk, le stuntman qui ne recule jamais !
A peine remis de leur virée nocturne du samedi à la Pit Brasserie, les amateurs de sensations fortes se concentreront autour de la piste sur le coup de 12h30, à l’heure de l’apéro dominical. Ici, ils vont frémir aux acrobaties de Bleuk.

Sous ce pseudonyme se cache Steven Fransen, l’un des plus audacieux stuntman belge. Ayant grandi parmi les purs sang du manège paternel, il a vite préféré les chevaux vapeur pour assouvir une passion de la conduite extrême.

Au guidon de trois Kawasaki soigneusement préparées, il effectue une série d’acrobaties à couper le souffle. Même les plus expérimentés des champions en restent bouche bée ! Un seul conseil : à ne pas imiter sous peine de sérieuse casse !

www.dgsport.eu



Cliquez pour agrandir l'image
6 Heures Motos de Spa : les 12, 13 et 14 août (D.R.)
6 Heures Motos de Spa : les 12, 13 et 14 août (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • ENDURANCE 300 miles de Carole au Carole Unlimited

  • BMEC, Grégory Fastré et Vic de Cooremeter (BMW) triomphent à Dijon.

  • LES 4 HEURES DU CMC 2011

  • Belgian Moto Endurance Championship, une nouvelle appellation pour une formule gagnante

  • Des camions sur le Bugatti !

Plus de news »

Publicité