World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 30.05.11 | 22:20 • Mis à jour le 30.05.11 | 22:22 WORLD-ENDURANCE.COM | 30.05.11 | 22:20 • Mis à jour le 30.05.11 | 22:22


Point d’orgue de l’année pour le Team Peugeot Total, la course des 24 Heures du Mans est un rendez-vous à part. Imprévisible parfois impitoyable mais légendaire, elle demande une préparation intense. Les trois nouvelles 908 sont alignées avec l'objectif de reconquérir le trophée remporté en 2009.


« Notre programme est bâti autour des 24 Heures du Mans »
Dompter ce tracé unique, relève d’un incroyable défi qu’il faut appréhender avec rigueur et anticipation. Les pilotes, les machines et les techniciens sont éprouvés tout au long de cette course, certainement la plus difficile au monde. Peugeot a inscrit trois fois son nom au palmarès:
en 1992 et 1993 avec la 905 à motorisation essence puis en 2009 avec la 908 diesel HDi FAP. Au travers de ses succès, la marque a ainsi pu démontrer la performance des développements de ses technologies également utilisées dans les voitures de série. A l’offensive dans ses différents engagements en sport automobile, Peugeot défend ses valeurs et les transmet dans le monde. C’est ainsi toute une entreprise qui vit de grandes émotions derrière Peugeot Sport.

« Notre programme est bâti autour de cette course, précise Olivier Quesnel, Directeur de Peugeot Sport. C’est une magie, une légende, un « Everest ». Les 24 Heures du Mans sont une épreuve à part où rien n’est jamais écrit d’avance. C’est ce qui rend la défaite terrible et la victoire hors norme. Nous avons comme chaque année travaillé pour nous présenter avec la voiture la plus aboutie possible et une équipe prête. On sait que tout peut arriver en 24 heures. Il faudra réaliser un sans faute pour l’emporter.»

La genèse de la Peugeot 908

Pour répondre à la nouvelle réglementation technique en vigueur en 2011, l’équipe technique de Peugeot Sport s’est mise au travail au lendemain de la victoire aux 24 Heures du Mans 2009. Dès juillet de cette même année, les grands axes étaient décidés. Le moteur V8 HDi FAP poussait ainsi son premier cri au cœur des ateliers de Vélizy, au banc, le 25 janvier 2010. Six mois plus tard sur une base d’essais du Groupe PSA, celle qui répond depuis le 3 février dernier au nom de 908, roulait pour la première fois, le 29 juillet 2010.

Depuis, les Peugeot 908 ont réalisé 15 séances d’essais, dont 7 tentatives d’endurance pour un cumul de 45,000 kilomètres. Aragon, Le Castellet, Monza, Sebring, Magny-Cours ou Le Mans ont permis de faire évoluer les voitures. Deux courses sont à leur actif, les 12 Heures de Sebring et une ultime répétition générale le 7 mai dernier à Spa-Francorchamps. A cette occasion la 908 décrochait sa première victoire complétée par un doublé.

« Notre voiture a avant tout été conçue pour Le Mans, souligne Bruno Famin, directeur technique. Si elle est bien née en termes de performance, notre priorité tout au long du développement s’est portée sur la fiabilité. Je pense que nous sommes proches de l’objectif, mais au Mans, il est absolument impossible de tout maîtriser. Cette course nous réserve toujours des surprises... on espère qu'il y en aura moins que les années précédentes malgré une 908 entièrement nouvelle ».

A l’issue des premières courses de la saison, les écarts très faibles avec la concurrence et les remaniements réglementaires peu avant les 24 Heures du Mans laissent présager une course très serrée et disputée.

« On ne sait pas qui de nous ou de nos adversaires sera le plus rapide en essais. Pour réellement se mesurer et se comparer en termes de performance, il faudra attendre le premier relais en course samedi, poursuit Bruno Famin ».

« Nous avons toujours gardé notre ligne de conduite en restant concentrés sur notre préparation et nos objectifs, sans chercher à regarder et scruter la concurrence, insiste Olivier Quesnel. Lors de la journée test au Mans le 24 avril dernier, nous avons, avant tout, déroulé notre programme de travail. Il en sera de même tout au long des deux journées d’essais car une fois que la course sera lancée, nous devrons être au point afin de nous battre pour la victoire. Nous savons que la moindre erreur sera sanctionnée immédiatement que ce soit en pilotage, en mécanique ou lors des arrêts aux stands. Il va nous falloir être irréprochables à tous les niveaux. Nous nous y sommes préparés mais la route sera très longue ».

La Peugeot 908 en détail

Bruno Famin : « Nous avons de nouveau opté pour un concept de prototype fermé car il n’y a pas de différence aérodynamique significative entre une voiture ouverte et fermée. Côté motorisation, nous avons capitalisé sur notre expérience en optant pour un V8 turbo diesel dont les caractéristiques sont proches du V12 utilisé auparavant. Son angle a été ramené à 90° (100° pour le V12) pour des questions d’équilibrage. Le V8 HDi FAP d’une cylindrée de 3,7 litres développe 550 chevaux. Face à cette très importante réduction de puissance imposée par la réglementation 2011, il a fallu revoir l’aéro en réduisant fortement la trainée. Enfin nous avons développé avec notre partenaire Michelin une gamme de pneus spécifiques. »

Ce nouveau prototype est ainsi la troisième génération des voitures d’endurance de Peugeot à s’aligner en course après la 905 (1991-1993) et la 908 HDi FAP (2007-2010).

Trois équipages de pointe
Tous reconduits cette saison, les neuf pilotes du Team Peugeot Total sont parmi les meilleurs de la discipline. Tout au long des douze derniers mois, ils ont enchaîné les séances d’essais, les deux courses et suivi des stages de préparation physique à Toulouse avant de se rassembler une ultime fois à Chamonix pour un team building aéré ! « Ils se connaissent tous très bien, affirme Pascal Dimitri, Team Manager. Mais il est essentiel de les faire travailler et vivre un peu ensemble en dehors des circuits. Obtenir une bonne cohésion entre eux est primordial. Il y a des individualités mais aussi une grande unité au sein de cette équipe. »

Peugeot 908 N°7 (rétroviseurs bleus) :
Alexander Wurz (AUT) – Marc Gené (ESP) – Anthony Davidson (GBR)
Alexander Wurz est le plus titré au Mans des pilotes Peugeot. En quatre participations, il s’est imposé deux fois, en 1996 avec TWR et en 2009 avec Peugeot. L’autrichien est toujours le plus jeune vainqueur de cette course.
L’espagnol Marc Gené a gagné en 2009 à sa troisième tentative après avoir décroché une deuxième place en 2008.
Intégré au Team Peugeot Total en 2010, Anthony Davidson disputera cette année ses quatrièmes 24 Heures du Mans.

Peugeot 908 N°8 (rétroviseurs blancs) :
Franck Montagny (FRA) – Stéphane Sarrazin (FRA) – Nicolas Minassian (FRA)
Le trio français cumule à lui seul 30 participations aux 24 Heures du Mans dont 10 pour Franck Montagny, auteur de trois podiums.
11 départs sont à mettre à l’actif du français Nicolas Minassian qui comme Stéphane Sarrazin fait partie des piliers de l’équipe Peugeot Sport depuis son retour en endurance en 2007.
Stéphane, fort de ses 9 participations est aussi l’homme des trois pole positions consécutives en 2007, 2008 et 2009.

Peugeot 908 N°9 (rétroviseurs rouges) :
Sébastien Bourdais (FRA) – Pedro Lamy (POR) – Simon Pagenaud (FRA)
Crédité de la pole position l’an dernier, Sébastien Bourdais est l’enfant du pays. Il s’agira pour lui cette année de sa 10e participation aux 24 Heures du Mans.
Le portugais Pedro Lamy sera présent dans la Sarthe pour la 12e fois de sa carrière avec à son actif une deuxième place en 2007 au volant de la Peugeot 908 HDi FAP. Benjamin des titulaires,
Simon Pagenaud est devenu une référence en endurance en Europe mais aussi aux Etats-Unis. Ce sera cette année sa 4e participation.

A ces 3 équipages, s’ajoute le pilote de réserve Jean-Karl Vernay. La nouvelle recrue du Team Peugeot Total a effectué le 24 avril dernier les 10 tours règlementaires pour palier à toute éventualité.
Enfin, une quatrième Peugeot renforcera l’effectif avec la 908 HDi FAP confiée au Team Oreca-Matmut. Le trio Panis-Lapierre-Duval vainqueur des 12 Heures de Sebring 2011 sera un atout supplémentaire.

24 Heures du Mans: 3e manche de l’Intercontinental Le Mans Cup
Pour la première fois, la course des 24 Heures du Mans est intégrée au championnat ILMC (Intercontinental Le Mans Cup).
Après les 12 Heures de Sebring (USA) courues en mars et les 1000 km de Spa (BEL) début mai, Peugeot est en tête du classement provisoire « constructeurs » avec17 points d’avance et le Team Peugeot Total reste leader du classement « équipes » (+8 points).
« Notre objectif premier est de gagner les 24 Heures du Mans, précise Olivier Quesnel. En dehors des enjeux de cette course qui reste la plus prestigieuse au monde, nous essayerons de conserver notre couronne au championnat ILMC. ».

A l’issue de la manche mancelle qui permet de marquer le double des points, quatre autres courses seront à courir : Imola (ITA) début juillet, Silverstone (GBR) en septembre, Petit Le Mans (USA) en octobre et enfin Zhuhaï (CHI) en novembre.

Constructeurs:
1. Peugeot, 55 points
2. Audi, 38 points
Equipes:
1. Team Peugeot Total, 27 points
2. Audi Sport Team Joest, 19 points
3. Team Oreca-Matmut, 18 points
4. Rebellion Racing, 12 points

Les Rendez-vous à ne pas manquer aux 24 Heures du Mans

- Lundi 6 juin : Chartres – Le Mans à vélo*
A 8H30, les neuf pilotes et Olivier Quesnel, directeur de Peugeot Sport partiront de Chartres à destination du Mans à vélo. C’est un groupe uni, solidaire et déterminé qui arrivera sur deux roues au terme de 120 kilomètres, place des Jacobins pour les vérifications administratives et techniques.
*sous réserve d’une météo favorable
- Jeudi 9 juin (10H00): La 908 HDi FAP victorieuse en 2009 rejoint le musée des 24 Heures du Mans.
A l’occasion de la conférence de presse de l’Automobile Club de l’Ouest, Peugeot fera don à l’ACO d’une réplique de la 908 HDi FAP qui a gagné les 24 Heures du Mans en 2009 avec l’équipage Wurz-Gené-Brabham.
- Jeudi 9 juin (21H15) et samedi 11 juin (12H10) : EX1 en démonstration.
Dans le cadre du thème « Le Mans vers le futur » mis en place par l’Automobile Club de l’Ouest, la Peugeot EX1, concept électrique crédité de nombreux records, sera en démonstration par deux fois sur le tracé des 13 km.
-Vendredi 10 juin (12H00) : Conférence de presse Peugeot.
Elle se tiendra dans la structure Peugeot au Parc du Raccordement en présence de Vincent Rambaud, Directeur Général de Peugeot, Olivier Quesnel, Bruno Famin et les 9 pilotes.
- Samedi 11 juin (12H45) : les pilotes Peugeot du monde au volant des RCZ.
10 Peugeot RCZ avaleront les 13 kilomètres du tracé manceau. A leur volant, des personnalités et les pilotes des filiales Peugeot à commencer par ceux qui évoluent sur des 207 Super 2000 tant en IRC que dans des championnats nationaux. A noter la présence de Thierry Neuville (Belux), Bruno Magalhaes
(Portugal), Guy Wilks (UK) et bien d’autres.

Suivre les 24 Heures du Mans – WEB TV Peugeot Sport
Initiée en 2010, la Web TV de Peugeot permettra cette année encore de suivre de l’intérieur le Team Peugeot Total. Les coulisses, les ravitaillements, les caméras embarquées, la course mais aussi les positions des quatre Peugeot en temps réel seront disponibles et commentées en français et en anglais à partir de 14H00 le samedi 11 juin.

www.peugeot-sport.com

Il sera aussi possible de suivre la semaine du Mans sur Twitter, également sur l’application Peugeot Sport disponible sur Iphone et Androïd ou encore Facebook sans oublier les retransmissions sur Eurosport et France Télévision.
www.twitter.com/peugeotsport
www.facebook.com/peugeot.sport
www.peugeot-media.com
www.lemans.org

Les chiffres de Peugeot
- 1,680 invités
- 9,565 m² de réceptif
- 50,000 posters et 30,000 cartes postales

Les horaires du Team Peugeot Total
Lundi 6 juin
15H10 / 15H20 / 15H30 : Vérifications administratives N°7, N°8, N°9
15H40 / 15H50 / 16H00 : Vérifications techniques N°7, N°8, N°9
Mardi 7 juin
15H00-15H30 : media spot (motorhome Peugeot Sport)
Mercredi 8 juin
14H00-14H30 : media spot (motorhome Peugeot Sport)
16H00-20H00 : essais libres
22H00-00H00 : essais qualificatifs 1
Jeudi 9 juin
15H30-16H00 : media spot (motorhome Peugeot Sport)
19H00-21H00 : essais qualificatifs 2
22H00-00H00 : essais qualificatifs 3
Vendredi 10 juin
12H00 : conférence de presse Peugeot (Réceptif Peugeot Parc du Raccordement)
18H00 : parade des pilotes
Samedi 11 juin
9H00-9H45 : Warm up
15H00 : départ des 79e 24 Heures du Mans
Dimanche 12 juin

15H00 : arrivée des 79e 24 Heures du Mans

www.peugeot-sport.com



Cliquez pour agrandir l'image
Le défi de Peugeot (Peugeot-Sport)
Le défi de Peugeot (Peugeot-Sport)
  • Dans la même catégorie

  • Une séance de cinéma unique au monde !

  • Avatars en Navarre pour Pierre-Brice Mena et son Aston Martin HEXIS AMR

  • La LMP1 SWISSHYTECH-Hybrid HOPE Racing sera bien au départ des 24 Heures du Mans.

  • Les performances des voitures seront ajustées en vue des 24 Heures du Mans

  • Highcroft forfait, l’Aston Martin de V. Ickx disputera les 24 Heures du Mans

Plus de news »

Publicité