World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 18.03.11 | 23:15 • Mis à jour le 20.03.11 | 09:06 WORLD-ENDURANCE.COM | 18.03.11 | 23:15 • Mis à jour le 20.03.11 | 09:06


C’est par une chaleur lourde (30°) pas même atténuée par un vent absent que se sont déroulées les qualifications des 12 Heures de Sebring. Stéphane Sarrazin, au volant de la Peugeot 908, a signé le meilleur temps de la première manche de l’Intercontinental Le Mans Cup 2011.


Le Lion cachait-il son jeu ? Depuis le début des essais libres officiels, les toutes nouvelles 908 étaient rarement relevées tout en haut des feuilles de classement.

Cette fois, entre les mains du chasseur de pole qu’est Stéphane Sarrazin, preuve a été faite que le nouveau prototype français sait montrer les crocs.

Pole position assortie du meilleur temps réalisé de la semaine (1’46’’571), la deuxième voiture classée (l’Audi n°1 dont le meilleur chrono est à l’actif de Romain Dumas) à plus d’une seconde : la démonstration en terme de vélocité pure est impressionnante.

A noter toutefois que si la pole position réussie en ce vendredi est supérieure à celle de l’année dernière (Gené : 1’45’’214, Peugeot 908 HDi FAP) ceci faite suite aux changements réglementaires imposés à l’intersaison de manière à accroître la sécurité avec, entre autres mesures, la réduction de la puissance des moteurs et l’introduction de nouveaux appendices aérodynamiques « Cette séance de qualification a été bonne, expliquait Stéphane Sarrazin, qui partage ce volant avec Montagny et Lamy. J’ai eu de la chance de bénéficier d’un tour clair (sans trafic, ndlr) et je me sentais très en confiance au volant de la 908. »

A noter que les quatre premières places des 12 Heures de Sebring sont monopolisées par les deux Peugeot et les deux Audi officielles qui se tiennent en 1’’6.

Cinquième, la Peugeot 908 HDi FAP de Duval/Lapierre et Panis et sixième le premier proto essence avec l’Aston Martin privée n°06 de Pickett/Graf/Luhr. Peugeot est en tous cas placé idéalement pour défendre chèrement sa victoire acquise à Sebring voilà un an avec Wurz-Gené-Davidson.

En LM P2, l’Oreca 03 propulsée par un moteur Nissan a enfoncé ses adversaires. Au volant de cette machine, Soheil Ayari a devancé de 3’’5 la deuxième LM P2, la Lola Honda de Tucker/Bouchut et Hunter-Ray. « Je connais bien cette voiture pour avoir piloté un châssis identique en catégorie LM P1 l’année dernière, expliquait le pilote français qui roule pour la première fois à Sebring. Mais le bloc Nissan est vraiment un excellent moteur. » Le constructeur japonais effectue un superbe retour, en tant que motoriste officiel, sur une piste où sa dernière victoire remonte à 1994.

Malgré l’armada des toutes nouvelles Ferrari F458 Italia, c’est au volant d’une F430 que l’expérimenté Gianmaria Bruni est allé chercher le meilleur temps (2’01’’561) en LM GTE Pro. Et l’Italien a dû s’employer pour devancer les Corvette dont celle d’Oliver Gavin, deuxième meilleur chrono comme les deux BMW M3 GT : les neuf premières GTE se tiennent en moins d’une seconde ! Bruni méritait l’accolade chaleureuse de ses compagnons de route, Fisichella – un joli mètre étalon en matière de vélocité – et Pierre Kaffer. Ces trois hommes occuperont la meilleure place des LM GTE sur la grille demain. « La F430 reste une excellente voiture, expliquait Bruni. Je l’ai déjà essayé (son écurie l’utilisera lors des prochaines courses) mais nous la connaissons encore parfaitement et cette expérience nous aide pour en tirer le meilleur parti.»

En LM GTE Am, après avoir dominé presque sans partage les quatre séances d’essais libres (seule la Ferrari F430 du Krohn Racing fut plus rapide de nuit) la Porsche 911 RSR de Lietz-Roda et Ried a fait qu’une bouchée du reste de la meute. Pilote officiel Porsche, Richard Lietz, a devancé de plus d’une demi seconde Niclas Jonsson (Ferrari F430). « A Sebring, expliquait l’Autrichien, réussir un bon tour réclame de prendre plus de risques que sur une autre piste. Cela a payé. »

La 59e édition des 12 Heures de Sebring débutera samedi 19 mars à 10 h 30 locales (15 h 30 en France). Il s’agit de la première manche de l’Intercontinental Le Mans Cup 2011.


LES 12 HEURES DE SEBRING, 59e édition, 16-19 mars

Première manche de l’Intercontinental Le Mans Cup 2011

Circuit : Sebring International Raceway (Floride, Etats-Unis), long de 5,954 km.

Programme :

Warm-up : 8 h 00 à 8 h 25, heures locales (13 h 00 à 13 h 25 en France)

Course : Départ de la 59e édition des 12 Heures de Sebring, le samedi 19 mars à 10 h 30 locales (15 h 30 heures françaises), arrivée à 22 h 30 (03 h 30 le 20 mars, heures françaises).

Engagés : 56 équipages dont 20 ILMC.

Plateau ILMC : 20 voitures : 8 LM P1, 3 LM P2, 4 GTE Pro, 5 GTE Am.

Podium 2010 : 1. Wurz-Gené-Davidson (AUT-ESP-GBR), Peugeot 908 HDi FAP. 2 185,33 km (367 tours, moy. : 181,88 km/h) ; 2. Bourdais-Lamy-Minassian (FRA-POR-FRA), Peugeot 908 HDi FAP, à 13’’817 ; 3. Fernandez-Mücke-Primat (MEX-ALL-SUI), Lola Aston Martin, à 3 tours.

Pole position 2010 : Gené (ESP), Peugeot 908 HDi FAP : 1’45’’214 (moy. : 203,74 km/h).

Meilleur tour en course 2010 : Bourdais (FRA), Peugeot 908 HDi FAP : 1’44’’972 (moy. : 204,21 km/h).

Champions ILMC 2010
Constructeurs LM P1 : Peugeot
Constructeurs LM GT : Ferrari
Ecurie LM P1 : Peugeot Sport Total
Ecurie LM P2 : OAK Racing
Ecurie LM GT1 : Larbre Compétition
Ecurie LM GT2 : Felbermayr-Proton

Pour plus de renseignements et suivre en direct l’actualité de l’ILMC : www.lemans.org



Cliquez pour agrandir l'image
12 Heures de Sebring, Pole Position pour Peugeot (Peugeot Sport)
12 Heures de Sebring, Pole Position pour Peugeot (Peugeot Sport)
  • Dans la même catégorie

  • ILMC, 12 Heures de Sebring, Qualifications : Première Pole Pour la Peugeot 908

  • 55 voitures à la Journée Test des 24 Heures du Mans

  • Pierre-Brice Mena, l’Aston Martin et HEXIS AMR à nouveau réunis… en version endurance !

  • C'est parti pour l'ILMC 2011

  • Pescarolo Team Autovision, retour vers le futur !

Plus de news »

Publicité