World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 03.05.10 | 10:34 • Mis à jour le 03.05.10 | 10:38 WORLD-ENDURANCE.COM | 03.05.10 | 10:34 • Mis à jour le 03.05.10 | 10:38


Fort du bon résultat au Bol d’Or en 2009, Le team AZ Moto Expert #71 est de retour au 24 Heures Moto du Mans.


Une moto est préparée à Chalon sur Saône (avec Steph Bertoux, Eric, Dan et Titi) et l’autre moto à Clermont-Ferrand (Steph Mezard, Jérôme Bard, Juju, Squale, Phiphi, Philou, Olivier)
Avec la montagne de travail pour préparer et organiser ces 24 Heures du mans, je n’ai effectué qu’une séance de roulage à Issoire avec la moto le dimanche avant la course (mais c’est mieux que rien  ;-)  )

Notre objectif :
Etre dans le Top8 en SuperStock .


Le plateau est vraiment très relevé.
66 équipages composés d’une vingtaine de nationalités sont présentes.
Quasi toutes les marques de moto sont représentées et les 4 grands manufacturiers de pneumatiques se sont donnés rendez vous.


Michelin
équipe officiellement 3 motos de pointe, le MPRT, le YART et la BMW-Michelin. Ils équipent aussi 18 teams, dont la notre la #71. Michelin revient et s’implique de nouveau dans le haut de la compétition moto afin de développer leurs pneus. Mais leur objectif est clair : gagner ces 24 Heures Moto !

On peut dire que l’endurance mondiale devient un réel championnat où tous les acteurs majeurs de la moto sont présents.
Ça ne sera pas facile, on le sait ! Le combat va commencer et cela me stimule encore plus !!!


Jeudi matin, notre seule séance d’essai permet le réglage de la moto et de prendre ses marques à toute l’équipe, tant les pilotes que les mécaniciens.
Mais les chronos ne nous satisfont pas du tout….


L’après midi, première séance qualification :
Nos chronos ne sont pas aussi bons que nous l’espérons. Steph Mezard roule en 1 :47.403, Jérôme Bard en 1 :44.841, Eric Monot en 1 :48.539 et moi en 1 :45.969…
Je ne peux que m’en prendre à moi-même, il ne fallait pas que je m’attende à mieux avec mon manque de roulage….. Nous sommes en mondial il ni ya pas de place pour le manque de préparation ! Mais la hargne est en moi ....



Vendredi matin, nous voilà dans la deuxième séance qualification :
Il n’y pas de secret, il va falloir se surpasser. Après discussion avec Olivier, notre responsable Michelin, nous prenons la décision de mettre les bons pneus, pour éviter de rentrer à la maison.
Nous partons alors chacun avec le couteau entre les dents pour décrocher notre meilleur chrono ! Et ça paye !!!
Steph Mezard améliore en 1 :45.874, Jérôme nous claque une très belle pendule en 1 :43.581, Eric améliore en 1.46.500 et j’améliore en 1 :45.020, sans être  satisfait...
La moto est ainsi qualifiée en 53ème position !

Le point très positif est que nous avons une moto très bien réglée en moteur (par Bike Color) et en châssis.  Nous avons aussi un très bon ressenti avec les pneus Michelin.

Nous serons donc au départ de ces 33ème 24 Heures Moto !



Samedi matin, le jour J est arrivé. Pas de pluie de prévu, (dommage, j'aime les conditions difficiles....) ces 24 Heures seront 100% sur le sec.

Au warm-up, on décide de prendre l’amortisseur arrière Ohlïns du mulet qui nous donne beaucoup plus d’indications sur notre pilotage et se complémente avec la fourche déjà en Ohlïns (Merci à Franck de FMP racing bike)

La règle est que le meilleur chrono décide de prendre ou pas le départ. C’est donc Jérôme, en accord avec Steph Mézard, Eric Monot, et Steph Berthoux le team manager, qui décide que c’est à moi de prendre le départ pour mon expérience. Jérôme préfère le 3ème relais.
Je me prépare donc à prendre le départ sous un très beau soleil.


15 H, le départ est lancé !!!!!!!


Je cours rejoindre la moto, et fais un bon départ. Je réalise une bonne remontée qui nous ramène à la 41ème place, après environ 1h de course. Les sensations reviennent !!!

La course se déroule bien pour nous, mais après 2h de course, un premier accrochage, sans chute, nous fait perdre 10 minutes au stand pour réparer.

Ce n’est pas grave, une course de 24h est longue, nous repartons et nous enchainons les relais comme prévu.

Au début de la nuit, la moto est ramenée à la poussette ! Panne d’essence !  Une erreur stratégique sur nos consos, que nous payons cash en perdant 20min…

Cela ne nous fait pas baisser notre motivation, et nous repartons de plus belle.

Mais c’est dans la nuit que notre premier réel problème arrive ! Plus de phare ! Impossible de repartir du box ! Ce problème électrique nous coute 40 minutes, et une chute dans le classement…..

A partir de là, être dans le top8 devient difficilement réalisable….notre objectif est de finir le mieux possible et de marques des points !

C’est alors  que toute notre équipe se met en mode gladiateur et on décide de tout faire pour retourner dans les points !

Nous repartons alors dans nos relais, plus motivé que jamais……



5h, 6h, 7h….le soleil se lève……encore et encore nous essayons de garder un rythme soutenu.

Je retrouve de très bonnes sensations et je me fais plaisir au guidon. Je réalise même à 9h un 1 :44.8, mon meilleur temps, mieux qu’en qualification ! (Merci mon Claude)

A midi, nous sommes dans un bon rythme, mais attention, il ne faut pas se relâcher, d’autres concurrents sont derrière nous, prêt à nous ravir notre place !

A  2 heures de la fin, nous nous réunissons pour décider que ce sera Stéphane Mézard (qui tenait à faire l’arrivée), qui ramènera le damier à l’équipe.  Mais on n’en reparlera plus par superstition, 2 heures de course c’est encore long !!


Nous passons la ligne d’arrivée à la 14ème place en Superstock et on rentre dans les points ! L’émotion se fait sentir dans le box ! Tous les efforts de l’équipe ont payés !



Cela me conforte dans ma devise, ne jamais rien lâcher !

Pour le respect de mon équipe, de mes partenaires, tous ceux qui me soutienne, mes deux moitiés Céline et Louka, ma famille et de tous ceux qui rendent possible la course : commissaires, bénévoles, FIM, FFM…


Une course de 24 Heures n’est pas seulement une recherche du meilleur chrono, c’est avant tout une aventure humaine. Un défi pour toute une équipe de se surpasser afin de passer le drapeau a damier. Et nous l’avons refait !


Un grand MERCI

A
toute l’équipe,  chrono, mécanos, intendance (merci à Pat le cuistot pour ses très bons plats )
A tous nos partenaires, À mes coéquipiers de course, Steph Mezard, Jérôme Bard et Eric Monot, pour nous avoir fait partager un complément de son expérience.

Et bien sur à tous ceux qui nous supportent !!!

Bon courage à Central Team qui se rattrapera à l’endurance à Barcelone, qui, je suis sûr, fera une excellente course et bravo à Jean pour leur résultat avec Atomic moto.

Toute l’équipe du team AZ Moto Expert se joint à moi pour souhaiter un bon rétablissement à Guillaume Dietrich, et à tous ceux qui ont eu des soucis physiques.



A très bientôt !
Steph #71
www.kokes71.com




Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à Wikio Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à Face Book Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à Yahoo! Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à Google Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à Digg Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à Technorati Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à Live-MSN Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans !à del.icio.us Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à BlogMarks Ajouter: World-Endurance - EWC - Steph Kokes et son Aventure des 24 heures du Mans ! à Scoopeo
Steph #71 (Esprit-Racing) Steph #71 (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Un début de saison sur les chapeaux de roues pour Anthony Delhalle

  • Entrée en matière difficile pour le Team Endurance Moto 45

  • Un week-end presque parfait pour l'équipe Bolliger

  • INFINI TEAM MOTO, 9ème des 24H00 du Mans

  • Tristan Guyot: Je suis allé jusqu'au bout !

Plus de news »

Publicité