World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 02.04.10 | 18:24 WORLD-ENDURANCE.COM | 02.04.10 | 18:24


Les mardi 30 et mercredi 31 mars, le Circuit Bugatti a accueilli plus d’une quarantaine de concurrents des prochaines 24 Heures Moto pour les essais pré-Le Mans. Cette répétition générale a permis de vérifier que la manche d’ouverture du Championnat du Monde Qtel d’Endurance FIM sera placée sous le signe « plus ».



Plus de marques engagées certes, mais aussi un plus haut niveau de performance générale et plus d’ambitions affichées de part et d’autre. Le point commun des tops teams se résume en deux mots : objectif victoire ! En piste, ça va bagarrer fort…

Il n’y aura eu que les rafales de vent et les giboulées de mars pour contrarier ces deux journées d’essais intensément menés. Réglages châssis, comparatif des textures de pneus, simulation de relais… Les équipes présentes ont assurément emmagasiné de précieuses données dans la perspective du grand rendez-vous d’avril. Dans les faits, deux équipes ont surpris par… leur absence ! Lesquelles ? Le Team BMW Michelin tout d’abord, avec une moto manifestement en phase d’assemblage technique en atelier, puis le Junior Team LMS, accaparé par la manche d’ouverture du Championnat de France Superbike, les 3 & 4 avril sur le Circuit de Nîmes Lédenon.
Autrement, tous les favoris étaient là : l’équipe championne en titre Yamaha Austria Racing Team bien entendu, mais aussi le Suzuki Endurance Racing Team, GSR Kawasaki, BMP Elf 99 Racing Team et l’incontournable équipe Yamaha France – GMT 94 Ipone.

A un représentant de chacune de ces équipes, nous avons posé la même question : comment évaluez- vous vos chances de victoire aux 24 Heures Moto 2010 ?


Voici les réponses…



Gwen Giabbani, pilote Yamaha Austria Racing Team – Yamaha n°1 : vainqueur en 2009 et champion du Monde en titre
Déjà, arriver ici avec le n°1 va, d’une certaine manière, changer notre approche car nous avons toujours couru après cela, à savoir la victoire comme le titre. Mais en fait, nous n’avons pas la pression du n°1, nous allons faire comme d’habitude : du mieux que nous pouvons ! Nos chances, nous les situons à peu près au même niveau que l’année dernière. D’ailleurs, contrairement à l’an passé, nous n’avons pas à découvrir la moto ni les pneus. Nous savons davantage où nous allons en 2010, les chances sont là. Ce sera dur, les adversaires sont nombreux : on ne peut pas échapper au SERT, la Kawa a l’air en forme et la Honda BMP peut créer la surprise. Et puis il y a le GMT avec une Yamaha qui roulera en Bridgestone. Mais il faudra aussi compter sur nous.



Christophe Guyot, Team Manager Yamaha France – GMT 94 Ipone – Yamaha n°94
Ces deux dernières années, nous n’avons pas eu de bol… au Mans ! Mais nous ne ferons pas dans la superstition. Le Mans nous a plutôt réussi, ce ne sont que des bons souvenirs à 90 %. Nous avons cette année deux nouveaux pilotes dans l’équipe (Kenny Foray et Gregorio Lavilla) avec le sentiment d’avoir retrouvé l’équipage de rêve que nous formions avec Sébastien Scarnato et Nicolas Dusseauge. Nous avons des chances de victoire, nous le savons. Mais nous savons aussi qu’il y a beaucoup d’équipes très fortes : le SERT, mais aussi Kawasaki qui dégage un très bon état d’esprit. Même la Suzuki n°18 des Sapeurs Pompiers peut espérer un résultat ! Le Yart aussi, bien entendu. L’avantage qu’a cette course du Mans, c’est quelle est la seule au monde à permettre cette confrontation entre sport professionnel et sport amateur, en offrant justement un règlement technique qui permet à des amateurs doués, talentueux, de rivaliser avec les pros.
Pour nous qui faisons probablement partie des favoris, c’est un élément que nous prenons en considération : tout le monde peut gagner la course !



Christian Bourgeois, Directeur Compétition Kawasaki France – Kawasaki n°11 Team Gilles Stafler Racing.
La représentation des marques est très panachée, tant au niveau des constructeurs que des pneumatiques. Et tout le monde se tient à peu de chose, c’est très ouvert ! Déjà, chaque marque n’a qu’une moto : pas de joker, pour qui que ce soit ! Ce sera donc comme d’habitude : une course par élimination. Au niveau potentiel, nous serons devant, c’est indéniable. Moto, pilotes, équipe technique, nous présentons un très bon ensemble. Mais les autres sont aussi très bien armés ! Il y aura un très bon premier relais, c’est prévisible.
Tous les ans, chaque marque y compris nous, trouve des petites améliorations qui rendent la moto plus compétitive. Pas forcément au niveau temps, mais sur la constance et la facilité de pilotage. Le Mans est une course à part entière ! Et si je devais désigner un adversaire n°1, je dirais Dominique Méliand et Suzuki.



Michael Bartholemy, team manager BMP (pour Bartholemy Michael Project) Elf 99 Racing Team – Honda n°99
Nous sommes une équipe 100 % privée, belge, qui s’est rapprochée de Français qui connaissent bien l’endurance. Dont le pilote Matthieu Lagrive, ex-champion du Monde d’endurance ! En fait, notre Honda, je l’ai achetée en concession, chez Molenaar en Hollande, enseigne connu puisqu’elle roule aussi en Grand Prix 125. 24 heures, c’est long : tout peut arriver. A nous de rester sur les roues ! Je ne viens pas ici pour terminer à la dernière place : je veux que nous roulions devant ! Nous avons plutôt fait de belles choses ces 20 dernières années dans le milieu de la moto et les résultats, ça compte beaucoup. Nous respectons bien sûr nos adversaires : le SERT, le GMT… qui sont là depuis longtemps. J’aimerais bien me battre avec eux !



Dominique Méliand, team manager Suzuki Endurance Racing Team – Suzuki n°2.
Nous nous attendions à avoir cette année un plateau assez relevé : nous l’avons ! Grosse concurrence, par les marques comme par les manufacturiers, tous présents sur des motos officielles. Le spectacle sera agréable à suivre pour les spectateurs ! Nos chances de victoire, nous les évaluons à… 100 ! Bon, je vous l’accorde, c’est prétentieux. Mais lorsque nous nous déplaçons sur une course, c’est sincèrement pour gagner. C’est notre métier ! Nous allons retrouver nos adversaires chez Kawasaki, chez Yamaha avec Christophe Guyot, avec le YART n°1 maintenant, chez Honda… ça fait beaucoup de monde à surveiller ! Je considère que nous avons beaucoup de travail par rapport aux autres. Je ne cite pas BMW, car c’est une petite déception pour moi. Déception au niveau de leur préparation. J’aurais bien aimé avoir un concurrent européen de valeur face aux marques japonaises. Je ne suis plus certain que ce soit le cas. Dans tous les cas, il y aura beaucoup à nous embêter en piste : entre le GMT avec des nouveaux pneus qui a besoin de gagner, Kawasaki qui a besoin de briller puis Honda qui peut nous mettre des bâtons dans les roues… Il y a cinq ou six motos à craindre. Cette perspective de confrontation et le travail qu’elle nous donne, c’est ce qui fait le piment de l’endurance !




Retrouvez les images des essais pré Mans 2010 dans les galeries photos World-Endurance !


Réservations : Billeterie ACO


Un communiqué ACO : www.lemans.org



Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à Wikio Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à Face Book Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à Yahoo! Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à Google Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à Digg Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à Technorati Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à Live-MSN Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition.à del.icio.us Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à BlogMarks Ajouter: World-Endurance - EWC - Essais pré-Le Mans, 24 Heures Moto : un avant-goût de la 33e édition. à Scoopeo
  • Dans la même catégorie

  • 24h00 Moto du Mans 2010 - La pression monte sur le circuit Bugatti

  • Le Team Bikersdays Endurance prêt pour Le Mans !

  • Sébastien Charpentier rejoint le team Daffix Racing BMW Michelin

  • FIM Qtel Endurance, participation record aux 24 Heures du Mans

  • Essais pré Mans du rac41-CityBike

Plus de news »

Publicité