Pas De Bol Pour Le 3a Racing Team
72ème Bol d'Or sur le circuit de Magny-Cours

Pas de Bol pour le 3A Racing Team

3A Racing Team J’ouvre un œil et fais doucement surface lundi 8 septembre, il est 6h45. J’ai encore des images plein la tête de ce fabuleux week-end de Superbike à Lédenon mais dois déjà me concentrer sur le Bol d’Or. Je déjeune, charge dans le poids-lourd les affaires manquantes, prend une douche, récupère Baboune ma super Chrono/Cuisinière et décolle.

Avant cela petit détour chez mon imprimeur préféré l’imprimerie Marcoux à St Just Malmont (43) qui a encore une fois réalisé un miracle. Mes posters mis à jour m’attendent tous beaux tous neufs dans leur emballage. Excellent, normalement je n’ai rien oublié. Les garçons avec le poids-lourd et l’Ivéco sont partis devant et nous retrouvons Frédoux et son camping-car sur la route. Celle-ci se passe sans encombre et à 14 h 30 nous arrivons à bon port. Certes, le délicieux thé de ma Baboune Co-pilotesse m’a grandement aidé à garder les yeux ouverts durant le trajet ponctué par mes bâillements incessants... Nous attendons l’installation du team E.R.T. #63 avec lequel nous partagerons notre cuisine et nos cuisiniers durant cette semaine. Au box, là encore, pas de surprise, Noël notre Super-Placeur à fait des miracles.

Nous sommes dans le #38, avons pu mettre le poids-lourd derrière (machine à pneus oblige) et partageons, comme l’an dernier et comme nous l’avions demandé, notre stand avec nos amis Franco/Allemand de la #65 du Team Kramer. Nous sommes toute à la joie de ces retrouvailles.

20 h 30, notre tente/cuisine est installée, la table mise et je somnole sur ma chaise. C’est tellement bon de ce retrouver ici à nouveau. La fatigue finie de m’achever et je file au dodo. Après une lutte acharnée contre la télé qui rechigne à fonctionner, mon Homme parvient enfin à lui régler son compte et j’accède à mon lit tant espéré…

Mardi 9 septembre

Malgré quelques ouvertures de neuneuilles, la nuit est plutôt bonne. Je me lève à 8 h 30 et entame mon longggg grand-petit déjeuné (c’est mon repas préféré). Ensuite, je fonce à nouveau dans mon lit pour… BOSSER !!! Et oui c’est que j’ai du pain sur la planche avec tous mes résumés et décide de ne pas prendre de retard. Communiqué de presse et résumé « blog » pour Lédenon et j’entame celui du Bol. La journée se déroule au ralenti et seule l’arrivée d’une partie de la troupe vient la ponctuer : Yannick «Speedyann » notre team-manager de choc puis Fabien Favre «Force Bleu » et enfin Yann «Force Rouge » et David son poto/mécano après une longuuuuuue route depuis le Gard.

Tout ce petit monde se retrouve autour d’un délicieux repas cloturé par une mousse au chocolat à tomber «Made In Baboune » et les délicieux choux-chantilly d’Yvan. Mmmm je file au dodo l’estomac repu non sans avoir été saluer nos amis italiens de la X-One Amadeus chez qui je retrouve une partie de nos copains du « feu » team Power Bike.

Mercredi 10 septembre

Nuit agitée, j’ai eu beaucoup de mal à dormir.

7 heures je suis sur le pied de guerre mais sous la pluie… Il tombe des cordes. Nous nous préparons pour les contrôles administratifs et technics avant d’aller enfin se dérouiller les roues pour 2 petites heures d’essais libres. Nous empruntons cette piste encore humide surtout à la sortie du 180° ce qui occasionne pour moi quelques glisses mémorables. Au guidon de notre « Snowball » d’endurance (grosse foufourche et petits yeux) nous travaillons tous les 3 d’arrache-pieds pour la faire évoluer au plus vite. Fafa s’en sort très bien et Yann est très vite dans mes chronos. Nous finissons satisfaits de ce roulage et profitons de ce soleil retrouvé si agréable. Je me régale à la table de ma Baboune (ratatouille maison et riz sauce au cèpes mmmmm) et vais très vite me coucher pour tenter de rattraper le sommeil qui m’a manqué cette nuit. Demain la plus grosse journée de la semaine nous attend avec 2 fois 1 heure d’essais libres, la première séance de qualification et les 2 séances d’1 heure d’essais de nuit. Je prie juste pour que la pluie attendue pour le week-end ne viennent pas jouer les trouble-fête…

Jeudi 11 septembre

Un très beau soleil nous accueil et la pluie annoncée ne semble pas décidée pour le moment. 2 séances d’une heure nous attendent avant les qualifs afin de fignoler les réglages de notre bête de course. Fabien prend le guidon pour quelques tours, je m’y colle et ne trouve pas de gros changements. La machine est un peu moins stable en ligne droite et un peu plus pataude que ma moto de Superbike. Nous avons donc encore du boulot devant nous. Fabien fais modifier quelques réglages et Yann part à son tour.

Il enchaîne les ronds et les chronos descendent régulièrement. Il passe devant la cabine de chrono et dans l’instant qui suit une chute est annoncée dans le gauche après la ligne droite des stands… Nos chronos se regardent… c’est Yann. Un long moment d’incertitude en découle. C’est que mine de rien on rentre drôlement vite dans ce virage. On nous dit qu’il s’est relevé puis est retombé aussi vite. L’ambulance est venue le cherché et l’a emmené au P.C. médical. Speedyann, notre team-manager part en éclaireur pour tenter de nous donner des nouvelles. Enfin, on en sait un peu plus, jusqu’à ce que je vois arriver mon pilote boitillant mais entier !!! Quel soulagement pour tous.

Nous attendons maintenant le retour de notre Snow. Elle arrive à son tour et là le bilan est définitif… Cadre cassé, arrière de cadre cassé et un peu plus tard, carter moteur cassé… Mais le plus impressionnant, et il nous faudra jusqu’au soir pour savoir exactement ce qui s’est passé, ce sont les circonstances. En résumé… mon pilote rouge est un miraculé : Au moment ou Yann rétrograde pour rentrer dans la courbe, un corps étranger vient se coincer entre le pignon de sortie de boite et le petit carter de protection. La roue arrière se bloque, fume. Yann pense à un faux point mort ou à un problème de boite à vitesse et embraye mais non… bien évidemment la roue reste bloquée. A ce moment là, et heureusement (je ne pensais jamais dire ça un jour…) il est éjecte de la moto. Cette dernière, le corps étranger étant broyé, poursuit sa route effrénée, prend appel sur le vibreur et s’envole littéralement en direction des pneus pour s’écraser dedans (elle n’a pas touché le bac…). Les commissaires ont eu la peur de leur vie la voyant déjà atterrir dans la cabine de commissaires du poste derrière eux !!! Incroyable. Nous sommes tous complètement sonnés par cette annonce et remercions le créateur de nous avoir rendu notre Yann avec une « petite » entorse du genoux.

L’aventure s’arrête là pour notre équipe car malgré toute les recherches durant la journée de nos super-mécanos, nous ne pouvons pas trouver ce quoi remonter correctement la machine.

Je remercie infiniment mes 2 coéquipiers et tous mon formidable team pour sa confiance et son exceptionnel esprit d’équipe.

Et bien sur 10 000 000 merci à tous nos fabuleux partenaires pour leur remarquable soutien durant cette saison 2008 riche en rebondissements : Elan, Elf, Pirelli, Ermax, Carbone Lorraine, Roof, Afam, Yamaha France, Door Performance, Tournay Distribution, Micron, Ohlins, Fuzion, Forma Boots, Esprit-Racing, Auto Moto Design, Prismaflex International, Arc en Ciel, Imprimerie Marcoux, Philip'Motos, Wearing, Braking, Moraco, Moto-Net, La carosserie S. Berthoux, Billard Engrenages, MCT distribution, Le Laboratoire Lescuyer.

Je vous souhaite à tous une excellente inter-saison et espère vous retrouver la saison prochaine pour de nouvelle aventures.

Magali Langlois c'est sur : blogs.aol.fr/magalil77/3ARACINGTEAM/



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Ducat53 - 22/09/2008 10:47:06