Freddy Foray 1er En Superstock !
Championnat du Monde d'Endurance FIM / Qtel


Freddy Foray, Olivier Bertinetti et José Khun ... très concentrés dans la nuit du Bol ! - Photo : Esprit-Racing
Freddy Foray, Olivier Bertinetti et José Khun ... très concentrés dans la nuit du Bol ! Photo : Esprit-Racing


Bonjour à tous, Suite à un week-end difficile sur le circuit de Donington, j’avais à coeur de rebondir pour ce 72ème Bol d’Or.

Freddy Foray au départ du Bol J’arrive donc sur le circuit de Nevers Magny-Cours mercredi pour les premiers essais de la semaine avec le Junior Team Suzuki et en compagnie d’Emeric Jonchière et de mon frère Kenny Foray.

Ces premiers tests se déroulent sous la pluie et ils sont globalement concluants.


Jeudi, une longue journée nous attends (ndlr : Deux séances d’une heure le matin, une séance de qualifications de 30 minutes l’après midi et une heure et demi d’essais de nuit).

Ce sont nos premiers essais sur le sec, nous progressons tout au long de la matinée pour s’adjuger, dans la soirée, le meilleur temps des qualifications en Superstock avec un tour en 1.42.368.


Vendredi, je n’améliore pas mon chrono de la veille car la piste est séchante.

Avec un cumul des deux séances, nous réalisons la pole position en Superstock et le 7ème temps au scratch (ndlr : le chrono des qualifications représente la moyenne des trois pilotes).


Samedi, me voilà pour la troisième fois consécutive au guidon de la moto du LMS pour le départ du Bol d’Or.

Le soleil est au rendez-vous et les premiers relais se passent relativement bien. Pour pimenter légèrement cette course qui a commencé sous un temps clément, la pluie fait son apparition en début de soirée.

Au fur et à mesure des relais, les averses s’intensifient et rendent la piste très glissante. Malheureusement, vers minuit, une chute nous faire perdre plus de 20 minutes. Nous nous retrouvons à la 25ème place alors que nous occupions la 6ème juste avant cette mésaventure.


A partir de ce moment là, plus question de gérer notre course puisque nous avons plus de huit tours de retard sur les leaders en Superstock.

Durant toute cette nuit la piste est détrempée, et c’est seulement au petit matin que la pluie s’arrête. La piste sèche lentement, nous décidons donc de mettre les mixtes plus tôt que les leaders, et cette stratégie s’avère payante car à 10h du matin, après quelques problèmes rencontrés par nos adversaires, nous reprenons la tête pour ne plus avoir à la quitter.


La course se termine, nous sommes 8ème au général et 1er en Superstock, le soulagement est énorme.

Nous gagnons cette course alors que la victoire nous semblait inatteignable cinq heures auparavant. C’est pourquoi, je tiens à remercier tous l’équipe du Junior team Suzuki car ils n’ont jamais baissé les bras, et ont été performant jusqu’au dernier ravitaillement.

Félicitations à la Suzuki n°1 pour sa victoire et son nouveau titre, bravo à mes coéquipiers qui ont fait un super travail et je souhaite un bon rétablissement à Franck Millet qui à eu un grave accident jeudi durant les qualifications.

Un Grand Merci à Damien Saulnier, Roland Wosniack, Thierry Espié, José Khun, David, mes parents, Olivier Bertinetti, Tony Gars mon Kiné et tous mes partenaires


Freddy Foray c'est sur www.freddy-foray.com




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 17/09/2008 21:39:46