Pour Acropolis Comme Pour D’autres Grands Noms ...
Pour Acropolis comme pour d’autres grands noms : c’est plutôt les « BOULES D’OR ».


Acropolis Moto Expert - Photo : Esprit-Racing
Acropolis Moto Expert Photo : Esprit-Racing


Ça ne sert plus à rien de regretter, de maudire la météo et la malchance, de refaire la course en se disant que s’il ne nous était pas arrivé ceci ou cela nous aurions fini à telle ou telle place.

Acropolis Moto Expert La course en général et l’endurance en particulier, c’est avant tout : ne pas tomber ; les occasions de se faire bousculer sur la piste par un pilote moins vite ou par une machine en difficulté sont assez nombreuses pour que des chutes involontaires - mais arrivant seules- se produisent.


Acropolis Moto Expert l’a payé très cher ce week end, après un début de course remarquable occupant à la régulière et devant les grandes écuries comme le GMT #94 ou Kawasaki # 11, la quatrième place après 2 heures de course, se disputant la 3ème avec la Yamaha du YART #7 pendant plus de 6 heures ; il fallu que passé minuit, le jeune Julien MILLET dont c’était la première course avec nous, fasse un écart dans la ligne droite des stands pour se retrouver projeté contre le muret de sécurité, il parvint a ramener la moto qui n’avait en apparence pas eu l’air d’avoir beaucoup souffert de cette chute, les carénages étaient presque neufs, mais sous la moto une légère fuite d’huile montrait que le carter d’embrayage avait été touché.


La réparation prit beaucoup de temps, les mains de nos mécaniciens tremblèrent, à vouloir trop bien faire, nous fîmes moins bien que d’habitude, notre équipe de mécaniciens fait partie des toutes meilleurs sur les ravitaillements, 16 secondes en moyenne, c’est un excellent temps… mais nous avons connu lors de cette course les limites du bénévolat. En effet, nos hommes ne participent qu’à deux courses par an, et depuis plus de trois ans, nos courses se sont toujours déroulées sans accrocs, sans grosses chutes, sans gros dommages sur la moto, nos résultats ont toujours été en progression, jusqu'à obtenir la 3ème place au Mans cette année, et remettre cette place en jeu dans la Nièvre à l’occasion du BOL D’OR, nous n’y étions visiblement pas prêts.


Après avoir remis parfaitement la moto en ligne, Grégory Fastré animé d’une envie farouche de remonter ses adversaires de nuit et sous l’eau, lui qui affectionne tout particulièrement ces conditions de course, subissait lui aussi à son tour une deuxième chute qui allait elle aussi endommager le carter de boîte.

Cette pièce particulièrement difficile à réparer et qui nous avait coûté 12 tours dans la première chute, nous en coûtera finalement 10 de plus dans la deuxième.

Nous repartions donc 38ème, n’ayant parcouru que deux tours en 44 minutes, les espoirs de revenir dans les cinq machines de tête s’envolaient définitivement…

Devions-nous, à ce stade de la course, continuer pour la gloire ou arrêter pour les économies de budget ?... Après une réflexion d’une trentaine de secondes, nous décidions de repartir à la chasse du Challenge IGOL auquel nous participions cette année, 38ème du classement, nous étions aussi à cet instant 11ème du challenge IGOL dont seuls les trois premiers sont récompensés.

Le GMT, le Junior Team et Kawasaki subissaient eux aussi à cet instant et un peu plus tard dans la nuit, bon nombres de problèmes qui les faisaient rétrograder de 10 places.

Nous entamions alors une remontée fantastique, l’équipe était de nouveau concentrée et les pilotes, formidables pendant 24 heures, assuraient tour à tour des relais très rapides obtenant très souvent des temps de courses dans les cinq premiers.

Pour le team, tout était encore possible, après 16 heures de course alors que le soleil faisait son apparition le dimanche matin, la #99 Acropolis Moto Expert, caracolait à la 20ème place et reprenait sa place sur les écrans de contrôle avec en ligne de mire le 3ème du classement IGOL Moto 3D endurance.

A 10H30, nous prenions la 16ème place, en lutte avec la Honda #60 confiée a Charpentier, Bayle et Turcan qui s’étaient vu rétrograder de 10 places après une pénalité de 20 minutes pour non respect du temps de roulage de chaque pilote (il faut signaler que JM Bayle a tout de même parcouru a lui seul 80 tours sans s’arrêter)

16ème du classement, 2ème du trophée IGOL : il ne nous restait plus que 4 heures de course pour remonter 8 tours et 4 places, nous en avions déjà remonté 22 en 13 heures, la douzième place était jouable. Mais quand Gregory Fastré vint à interrompre son relais, il rentra directement dans le stand signalant une surchauffe moteur, 115°c, il fallait vidanger le radiateur, l’intervention pris 4 minutes, de nouveau 3 tours de perdu, et retour à la 18ème place.

Nous remontions alors en 16ème position en espérant bien ne plus la perdre, c’est bien mal connaître le sort qui s’abattait sur nous dans cette épreuve, puisque à 17 minutes de l’arrivée, c’est Julien MILLET qui rentrait à son tour, Shifter cassé, le staff fit une intervention d’une grande rapidité et permis a la moto de repartir avec 1 minute d’avance sur la Honda # 60 pouvant ainsi passer la ligne à la 16ème place.

Le drapeau à damier s’abaissait à 15 heures sur les deux Suzuki # 1 et # 2 et la YART # 7 avec qui nous étions en bagarre pendant 8 heures - Bravo à ces 3 machines qui ont su déjouer les pièges de cette course.

Pour nous les choses n’ont pas été si négatives qu’elles n’y paraissent, contrairement au 24 heures du Mans au cours desquelles nous avons gagné des places à l’arrivée sur la malchance des autres pour finir 3ème. Nous avons lors de ce BOL D’OR pris notre place de 4ème très tôt pour la maintenir pendant 8 heures avant de connaître une cascade d’ennuis.

Nous avons prouvé qu’il fallait compter sur nous pour la saison à venir et que notre trio : Fastré, Bouan et Millet, était sans doute la meilleure adéquation que nous ayons eu.



#99 Acropolis Moto Expert

Team Manager : Christophe Billot

Les pilotes : Grégory Fastré, Denis Bouan, Julien Millet



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 17/09/2008 21:07:59