Bol D'or 2008 : Carton Plein Pour Le Sert
72e Bol d’Or à Nevers Magny-Cours

Bol d'Or 2008 : Carton plein pour le SERT

Doublé du SERT au Bol d'Or 2008 Vincent Philippe, Matthieu Lagrive et Julien Da Costa, les pilotes de la Suzuki n°1, s’imposent dans la 72ème édition du Bol d’Or sans laisser la moindre chance à leurs adversaires. La seconde place de la Suzuki n°2 permet au SERT de réaliser le doublé sur le Bol d’Or et d’empocher le titre de champion du monde d’Endurance dans le même week-end.

La course ne fut pas longue à se dessiner pour les hommes de Dominique Méliand, heureux manager du SERT. En effet, la Suzuki n°1 partie en pole position, a pris la tête après une heure de course pour ne plus jamais la quitter. La Suzuki n°2 de William Costes, Guillaume Dietrich et Olivier Four s’est quant à elle positionnée au second rang dans la neuvième heure de course après une série d’incidents rencontrée par la Kawasaki n°11. Les deux Suzuki ont alors réalisé une course parfaite sans aucune chute ni défaillance. Le rythme effréné qu’elles ont su imposer à l’épreuve aura eu raison de leurs adversaires directs partis un par un à la faute.

Pourtant dès le départ, la Kawasaki officielle n°11, les deux Yamaha du GMT 94 et du Austria Racing Team étaient dans le coup avec les deux Suzuki. La course devait se faire entre ces cinq là, c’était sans compter sur l’incroyable fiabilité des pilotes et des machines bleus et blancs. Durant vingt quatre heures de course, 747 tours et 3295 kilomètres, les Suzuki n’ont rencontré aucun incident que ce soit sur piste sèche ou humide.
Même la pluie qui est venu s’abattre sur Magny-Cours en fin de soirée et durant toute une partie de la nuit n’aura pas réussi à faire vaciller le Team Suzuki.

Du coté du GMT 94, tenant du titre, la chance n’aura pas souri autant qu’en 2007. Un radiateur percé après quatre heures de course et voilà les chances de victoire qui s’envolent pour Christophe Guyot et ses hommes. Un accrochage avec un autre concurrent en milieu de nuit scellera définitivement le sort de l’équipe francilienne. Le GMT 94 termine le Bol d’Or en sixième position.

Chez Kawasaki, il aura suffit de trois chutes en quelques minutes juste avant minuit pour mettre hors jeu la machine verte et ainsi oublier toute prétention concernant la victoire finale. Ivan Silva, Julian Mazuecos et Erwan Nigon sur la Kawasaki n°11 prennent la quatrième place de l’épreuve.

Seul le Yamaha Austria Racing Team sera parvenu à limiter les dégâts en ne concédant que huit tours à la Suzuki n°1. La troisième place acquise à Magny-Cours conforte la deuxième position au championnat du monde du team autrichien.

Dans la catégorie Superstock, les jeunes pousses du Junior Team Suzuki LMS s’imposent comme en 2007 devant l’autre Suzuki n°95 du Qatar Endurance Racing team IJT. La relève est déjà prête chez Suzuki. La troisième place de ce classement revient à la Yamaha n°111 du CDS Racing Team. Toutefois, on notera la pénalité de vingt minutes infligée à Jean-Michel Bayle, Sébastien Charpentier et Thierry Traccan sur la Honda n°60 pour non respect du temps de repos. Cette pénalité coûte la victoire en Superstock au Team Moto Revue.

En Open, seules trois machines terminent la compétition. La victoire revient à la BMW Motorrad Motorsport n°71 devant la Ducati Endurance Racing Team n°78 et la BMW n°17.

Cette 72ème édition du Bol d’Or qui a su attirer plus de 55 000 passionnés sera sans conteste l’édition des Suzuki. Le doublé en EWC, en Superstock et le quatrième titre de champion du monde consécutif du SERT montrent encore une fois la suprématie de la marque japonaise. Une suprématie que les autres teams comptent bien contester lors du 73ème Bol d’Or alors rendez-vous en 2009 et que le meilleur gagne.

Photos Esprit-Racing : Bol d'Or I, Bol d'Or II, Bol d'Or III, Bol d'Or IV, Bol d'Or V, Bol d'Or VI

Communiqué www.boldor.fr



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Ducat53 - 14/09/2008 16:34:14