Le Team Racing 85 En Finale Du Cfe
Finale CFE 2008 à Carole


Team Racing 85 - Photo : Esprit-Racing
Team Racing 85 Photo : Esprit-Racing


Finale Championnat de France d’Endurance 2008 à Carole (93)

Team Racing 85
Suite à notre panne mystère au Vigeant, direction le concessionnaire Kawa : diagnostic de la valise : « dysfonctionnement du lecteur de code de la clé de contact !!!!! » Une fois la pièce réceptionnée et monter, il nous faut vérifier que la moto fonctionne correctement afin de ne pas reproduire la même erreur que pour la course précédente,. Sauf qu’aucun de nous (les pilotes) n’avons de disponibilités avant la finale qui se déroule dans 10 jours. C’est Mich notre sauveteur de Lédenon qui se charge des essais : la moto est belle et bien prête (mais « elle rallonge un peu les bras à l’accélération !!! »).


Départ vers la capitale jeudi matin pour 2 des 3 pilotes (Yo et stéph) Ils parviendront à rouler une 15aine de tours (Pas mal sur les 2H00 de prévu) : beaucoup de pilotes chuteront cet après midi là !

Nous les rejoignons peu avant minuit. Le reste des effectifs vient compléter nos rangs vendredi soir et samedi matin afin de constituer l’Equipe du Team Racing 85 pour la finale 2008. Malgré l’éloignement géographique la mobilisation est importante : ça fait chaud au cœur de se sentir soutenu comme ça.

Les essais se déroulent sans encombre mais le grip de la piste est très discutable ,surtout avec des pneus « d’occasions », facilitant ainsi les larges virgules et high side en tout genres . Nous recherchons le meilleur compromis de transmission afin de minimiser le nombre de changement de rapports sans être pénalisé lors des ré accélérations : La tâche est ardue car le ressenti des 3 pilotes diverge mais nous parvenons à un bon compromis. Nous nous qualifions en 11ème position. Fait remarquable Yo et moi réalisons un chrono quasi identique en 1’05’’891 et 1’05’’890; steph n’est qu’à 6 dixièmes : si c’est pas une équipe homogène ça !


Pour cette épreuve, étant donné l’étroitesse de la piste, le départ sera donné « en ligne » moteur en marche comme pour les courses de vitesse. C’est Yo qui s’y colle. Il tente un départ sur le 2ème rapport… correct mais se fait doubler par quelques concurrents un peu plus vifs, plonge à l’intérieur , les repasses et boucle le 1er tour en 10ème position. Il enchaîne quasiment tout son relais à quelques dixièmes de son meilleur chrono !
Le pilote de la n°8, victime d’une énorme chute, contraint la direction de course à faire rentrer le safety car et les ambulances après 50 min de compétition. Le pilote restera plus de 20 min à terre avant d’être évacué de la piste. (Aux dernières nouvelles, il n’aurait « que » les chevilles de touchées). Nous mettons à profit cette neutralisation de la course pour ravitailler et réparer (encore) la patte du bocal de frein cassée. Changement du pneu AR + carburant, je repars sous le safety mais je sais qu’il va falloir allonger les relais, et donc réduire la consommation, afin de couvrir la totalité de la course en 5 relais comme prévu. Je reste sur le 6ème rapport le plus souvent possible…., après 20 min le safety sort de la piste. Je jaillis à la corde et « mange » une demi douzaine de pilotes au freinage, la piste est physique, il fait chaud sous la combi , mais il faut encore tenir au moins 60 min.
Je laisse l’horloge de côté et me concentre à doubler le plus rapidement possible les autres pilotes…80min après mon départ des stands, la réserve n’est toujours pas allumée…. 82’ rien…85’ le voyant s’allume. Les essais de la veille nous ont appris que nous avions 11 tours d’autonomie sur la réserve. J’en couvrirai 9 avant de rallier le ravitaillement couvrant ainsi un relais de plus de 95 minutes !!!
Ravitaillement pneus AV+ AR+ carburant ; Stèph repart et donne tous ce qu’il peut mais il fait chaud, les repères de la veille ne sont plus tout à fait les même,le pneu AR se dégrade vite, l’épée de Damoclès au dessus de la tête il s’interdit une nouvelle chute qui ruinerait les espoirs de toute l’équipe. Dans le feu de l’action les excès d’optimisme engendrent quelques « tout droit » mais il ne lâchera rien durant tout son relais. Après 80 min il passe le guidon à Yo .
Devant ça roule fort (comme d’hab !), mais quelques équipent ont intégrer parmi eux des pilotes de renom super rapide. En fins stratèges, ces derniers couvriront 3 relais bouleversant ainsi nos pronostiques à l’arrivée. Nous passerons sous le damier en 8ème place nous permettant de clôturer le championnat de France 2008 à la 12ème place.


Cette saison s’achève après les 4 épreuves que comportait le championnat. Devant les problèmes mécaniques rencontrés (et suite à une chute en course sur une traînée d’huile: la faute à pas de chance), il nous a été difficile de remonter dans les 10 premiers du championnat alors que nous en avions les capacités. Afin de tirer profit de cette saison nous allons tout mettre en œuvre pour participer à l’édition 2009 avec 2 motos neuves en espérant éloigner les soucis d’ordre mécaniques.

Vous remerciant tous pour votre soutient et en espérant vous compter parmi nous pour 2009!


Stéphane, Johann et Guillaume TEAM RACING 85




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Fred14 - 26/07/2008 20:07:13