World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 26.04.18 | 11:43 WORLD-ENDURANCE.COM | 26.04.18 | 11:43


Un plateau qui ne cesse de grandir pour la 3e édition ! #LEMANS24 #FIA #LMP3 #GT3


Après deux éditions couronnées de succès, Road To Le Mans fera son retour en lever de rideau de la 86e édition des 24 Heures du Mans le 16 juin prochain. Organisée par l'Automobile Club de l'Ouest, en collaboration avec sa filiale Le Mans Endurance Management (promoteur de la série Michelin Le Mans Cup), l'épreuve comportera à nouveau deux courses, réservées aux voitures LMP3 et GT3, et réunira pas moins de 50 concurrents.

Troisième manche inscrite au calendrier 2018 de la Michelin Le Mans Cup, un championnat destiné exclusivement aux voitures des catégories LMP3 et GT3 dont cinq des six épreuves se déroulent en marge de l'European Le Mans Series, Road To Le Mans ne cesse de grandir avec une grille de départ passée de 42 participants en 2016 à 50 compétiteurs cette année.

La grille est composée à la fois des concurrents inscrits sur l'intégralité de la saison, automatiquement admis, et d'invités, désignés par un Comité de Sélection qui donne priorité aux équipes engagées dans les séries Endurance de type Le Mans (European Le Mans Series, Asian Le Mans Series, Asian Le Mans Sprint Cup et IMSA WeatherTech SportsCar Championship).

Comme l'an dernier, deux épreuves de 55 minutes chacune seront au programme de Road To Le Mans : le jeudi 14 juin à 17h30 pour la première et le samedi 16 juin à 11h30 pour la seconde, soit quelques heures avant le départ de la 86e édition des 24 Heures du Mans donné à 15h00. Les deux courses seront précédées de deux sessions d’essais libres d’une heure et de deux séances qualificatives de 20 minutes chacune le jeudi 14 juin afin de déterminer les deux grilles de départ.

Vingt minutes, c'est aussi le temps de conduite minimum que doit respecter chacun des deux pilotes engagés (l'un doit obligatoirement figurer dans la catégorie Bronze de la FIA, tandis que l'autre peut être catégorisé Bronze, Argent ou Or) pendant la course, le changement de pilote étant effectué lors de l'arrêt au stand obligatoire, d'une durée minimale fixée par le règlement.

Cette règle permet aux jeunes pilotes de découvrir le mythique tracé du circuit des 24 Heures, à l'image de Thomas Laurent, qui s'est imposé à Road To Le Mans en 2016 (une seule course était au programme la première année) avant de monter sur la deuxième marche du podium au classement général des 24 Heures du Mans en 2017, remportant du même coup la catégorie LMP2.

 

www.lemans.org





  • #LeMans24, Essais Qualificatifs (2/8) » Voir #LeMans24,...
  • #LeMans24, Essais Qualificatifs (3/8) » Voir #LeMans24,...
  • #LeMans24, Essais Qualificatifs (4/8) » Voir #LeMans24,...
  • #LeMans24, Essais Qualificatifs (5/8) » Voir #LeMans24,...
  • #LeMans24, Essais Qualificatifs (6/8) » Voir #LeMans24,...
  • #LeMans24, Essais Qualificatifs (7/8) » Voir #LeMans24,...
  • #LeMans24, Essais Qualificatifs (8/8) » Voir #LeMans24,...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Un plateau qui ne cesse de grandir pour la 3e édition ! #LEMANS24 #FIA #LMP3 #GT3 (D.R.)
    Un plateau qui ne cesse de grandir pour la 3e édition ! #LEMANS24 #FIA #LMP3 #GT3 (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • 24H Series 2018, 3ème place pour IDEC SPORT aux 12H de Navarra

    • Tristan Gommendy & le Graff Racing entament la saison ELMS dans le top 10

    • 4H du Castellet 2018, Pôle espoir pour IDEC SPORT

    • TDS Racing termine 2e aux 4 Heures du Castellet ELMS

    • Premier podium de la saison pour Duqueine Engineering

    Plus de news »

    Publicité