World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 19.06.18 | 10:14 WORLD-ENDURANCE.COM | 19.06.18 | 10:14


#Toyota a réécrit l'histoire de l'endurance japonaise aujourd'hui en remportant la victoire aux 24 Heures du Mans. #FIA #WEC #LeMans24


Une victoire attendue de longue date pour le constructeur après tant de déceptions ces dernières années.

Toyota Gazoo Racing réalise un doublé avec Fernando Alonso sur la plus haute marche du podium pour ses débuts au Mans. L'espagnol, aux côtés de Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi, a parfaitement piloté durant cette seconde manche de la Super Saison du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA et remporte par la même occasion une des couronnes de la légendaire « Triple Couronne » du sport automobile.

Nakajima, au volant de la Toyota TS050 HYBRID n°8, a franchi le drapeau à damiers 2 tours devant la n°7 pilotée par Kamui Kobayashi, Mike Conway et José Maria Lopez. Les deux voitures sont restées au coude à coude tout au long de la course mais quelques problèmes techniques et des pénalités ont vues la n°7 prendre du retard dans la dernière heure.

Les LMP1 non hybrides n'ont pas réussi à remonter sur les Toyota, et nombreuses sont les voitures qui ont rencontré des problèmes techniques. La Rebellion de Mathias Beche, Thomas Laurent et Gustavo Menezes termine en 3e position et l'équipage de la n°1 est 4e. Il s'agit du deuxième podium de Thomas Laurent au Mans. La Ginetta G60-LT P1 Mecachrome n°5 de CEFC TRSM est la seul autre LMP1 classée.

SMP Racing, dans le rythme au début de la course avec ses deux BR Engineering BR1-AER, n'a pas pu rallier l'arrivée. Une panne moteur a forcé Jenson Button à l'abandon à moins d'une heure de la fin.

La course, dont le départ a été donné par Rafael Nadal devant un parterre de célébrités, a attiré 256 900 spectateurs.


G-Drive Racing continue sur sa lancée

Après une victoire à Spa (WEC) et une victoire à Monza (ELMS), l'Oreca 07 n°26 de G-Drive Racing remporte la victoire en LMP2. Il s'agit de la première victoire de Roman Rusinov, Jean-Eric Vergne et Andrea Pizzitola au Mans. La voiture, gérée par TDS Racing, a fait une course parfaite du drapeau vert au drapeau à damiers.

Le français Jean-Eric Vergne a mené la voiture jusqu'au drapeau à damiers deux tours devant l'Alpine n°36 de Nicolas Lapierre, Andre Negrão et Pierre Thiriet. En plus d'être la première victoire pour le trio, il s'agit également de la première victoire pour G-Drive et TDS Racing.

La voiture de TDS Racing, pilotée par François Perrodo, Matthieu Vaxivière et Loïc Duval, est 4e sur la piste et 3e dans le classement des points au championnat du monde, Graff So 24 n'étant pas un concurrent WEC.

La prochaine manche de la Super Saison du WEC est les 6 Heures de Silverstone le dimanche 19 aôut. CLIQUEZ ICI pour tous les résultats.


Le FIA WEC c'est sur www.fiawec.com





  • #LEMANS24, La Course (2/8) » Voir #LEMANS24, La...
  • #LEMANS24, La Course (3/8) » Voir #LEMANS24, La...
  • #LEMANS24, La Course (4/8) » Voir #LEMANS24, La...
  • #LEMANS24, La Course (5/8) » Voir #LEMANS24, La...
  • #LEMANS24, La Course (6/8) » Voir #LEMANS24, La...
  • #LEMANS24, La Course (7/8) » Voir #LEMANS24, La...
  • #LEMANS24, La Course (8/8) » Voir #LEMANS24, La...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Rédemption pour Toyota qui entre dans la légende du Mans (Esprit-Racing)
    Rédemption pour Toyota qui entre dans la légende du Mans (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Cetilar Villorba Corse termine en remontée les 24 Heures du Mans

    • REBELLION RACING premier team Non-Hybride des 24 heures du Mans 2018

    • Performance et victoire au rendez-vous pour TDS Racing aux 24 Heures du Mans

    • Signatech Alpine Matmut deuxième LMP2 des 24 Heures du Mans.

    • #LeMans24 Toyota et Alonso, Buemi, Nakajima

    Plus de news »

    Publicité