World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 08.06.18 | 11:31 WORLD-ENDURANCE.COM | 08.06.18 | 11:31


Après avoir été labellisée Coupe d'Europe Open d'Endurance dès sa deuxième année, cette épreuve d'endurance moto de deux fois six heures fait partie aujourd'hui du Championnat d'Europe Open d'Endurance 2018 avec trois autres circuits au calendrier : NURBURGRING, DIJON et OSCHERSLEBEN. #Europe #Endurance #MagnyCours


Ce week-end des 25-26-27 mai 2018, à MAGNY-COURS, en plus des deux courses d'endurance dont l'arrivée de la première manche a lieu en nocturne à 1 heure du matin, il y a de nombreuses épreuves annexes (Challenge Protwin - Women's cup - Klass GP 250 - Trophée de France Twin Cup - Promotion Cup 600 et 1000 Dunlop), bourses d'échanges, fête foraine, feu d'artifice et concert du  DJ JAY STYLE.

27 teams sont engagés parmi lesquels les vainqueurs des trois précédentes éditions :
-    La Kawasaki n° 24 du team local BMRT 3D MAXXESS (pilotée par Anthony LOISEAU, Anthony VIOLLAND, Romain MANGE et Jonathan HARDT), vainqueur de l'édition 2015.
-    La Kawasaki n° 51 du team MOTOSTAND ENDURANCE (pilotée par REGOUBY Baptiste, VIELLARD Antoine et GANFORNINA Adrien), vainqueur de l'édition 2016.
-    La Yamaha n° 333 du team VILTAIS (venue en voisine de MOULINS et pilotée par Axel MAURIN, Florian ALT, Johan NIGON et Vincent LONBOIS), vainqueur de l'édition 2017.

Samedi : le départ est donné à 19 heures. Le temps est à l'orage et le ciel est très menaçant d'où le difficile choix des pneumatiques.

La Yamaha n° 333 a fait la pole ; elle a à ses côtés, la Kawasaki n° 24 et la Yamaha n° 93 du team SKY MOTO VITESSE pilotée par Alan AGOGUE, Kevin AUTIN et Romain MONTICELLI.

A l'extinction des feux, Anthony LOISEAU (Kawasaki n° 24) prend un bon départ malgré une petite glissade sur la ligne blanche. Florian ALT (Yamaha n° 333), lui, est plus prudent.

Si Anthony LOISEAU est bien parti, une chute pendant le premier relais le fait rétrograder au classement. Après une heure de course, la Yamaha n° 333 est en tête suivie de l'Aprilia n° 17 du team APRILIA GREBENSTEIN.

Puis, un petit problème technique l'oblige à rentrer au stand ; elle perd sa première place et, après deux heures de course, se retrouve 2ème à un tour du leader mais les pilotes mettent du gros gaz et grappillent les secondes petit à petit pour pouvoir reprendre la tête.

A mi-course, le classement est le suivant : Aprilia n° 17 - Yamaha n° 333 - Yamaha n° 93 -  Suzuki n° 37 du team SPACE MOTO 37. La Kawasaki n° 24 est remontée en 5ème position.

A 1 H 50 de l'arrivée, la Yamaha n° 333 reprend les commandes et ne les lâche plus jusqu'au drapeau à damier. La seconde marche du podium est pour  l'Aprilia n° 17 et la troisième pour la Yamaha n° 93.

Malgré  les deux chutes de la Kawasaki n° 24, l'équipe et les pilotes ont tout donné pour remonter à la 4ème place au scratch et terminer 3ème stock en réalisant le meilleur tour en course.

La Kawasaki n° 51, après un mauvais choix de pneumatiques qui a occasionné une chute lors du premier relais, a effectué une belle remontée pour terminer en 13ème  position.


Dimanche : ciel gris - météo incertaine

La grille de départ est faite par rapport à l'arrivée de la veille, soit Yamaha n° 333 - Aprilia n° 17 - Yamaha n° 93 - Kawasaki n° 24 - Suzuki n° 37.

La Suzuki n° 58 du team AMBIANCE CLASSIC 58 ne participe pas à cette seconde manche.

Anthony LOISEAU (Kawasaki n° 24), qui prend encore le départ, part comme un boulet de canon ! Cette fois, pas de glissade sur la ligne blanche !

La  Yamaha n° 333, pilotée par Axel MAURIN, est à ses trousses et au bout de 8 tours récupère la place de leader.

Après une heure trente de course et 49 tours, la Kawasaki n° 24, avec à son guidon Jonathan HARDT, tombe en panne dans la descente du Lycée (souci électronique) et rentre au box. Elle est contrainte à l'abandon.

Quelques gouttes de pluie font leur apparition ; la Yamaha n° 333 s'arrête au stand pour un changement de pneus mais en perdant seulement une minute elle se retrouve en 3ème position. L'Aprilia n° 17 s'arrête, elle aussi, pendant 37 secondes. La Yamaha n° 93 est en tête.

Johan NIGON, pilote de la Yamaha n° 333, revient rapidement sur les hommes de devant. Après 2 heures de course, il est dans la roue de l'Aprilia n° 17, passe, se rapproche de la Yamaha n° 93 et reprend les commandes de la course.  A mi-course, les trois motos sont dans le même tour.

Les conditions météo sont changeantes, la piste s'assèche, et c'est la valse des pneus dans les stands.

Après quatre heures de course, la Yamaha n° 333 est toujours en tête devant la Yamaha n° 93 et l'Aprilia n° 17 ; la Suzuki n° 37 est 4ème et la Kawasaki n° 51 est 5ème.

Coup de théâtre à 1 H 20 de l'arrivée : la Yamaha n° 93 qui se bagarrait avec l'Aprilia n° 17 connaît un problème technique qui entraîne la chute d'Alan AGOGUE et la sortie du safety car. Après avoir fait le podium lors de la première manche elle doit jeter l'éponge.

La pluie a fait son retour sur le circuit et c'est encore un changement de pneus !

La Yamaha n° 333 franchit le drapeau à damiers en tête devant l'Aprilia n° 17  qui termine à un tour et la Suzuki n° 37 qui termine à trois tours.

Au classement final des deux manches, la Yamaha n° 333 compte 60 points  - l'Aprilia n° 17 (48 points) et la Suzuki n° 37 (28 points).

Pour garder pour toujours le Trophée «chez soi» il paraît qu'il faut remporter à trois reprises les 12 Heures de MAGNY-COURS. Alors Viltaïs, après vos victoires de 2017 et 2018, rendez-vous l'année prochaine !



Renée Durin





  • 12H00 de Magny-Cours (2/8) » Voir 12H00 de...
  • 12H00 de Magny-Cours (3/8) » Voir 12H00 de...
  • 12H00 de Magny-Cours (4/8) » Voir 12H00 de...
  • 12H00 de Magny-Cours (5/8) » Voir 12H00 de...
  • 12H00 de Magny-Cours (6/8) » Voir 12H00 de...
  • 12H00 de Magny-Cours (7/8) » Voir 12H00 de...
  • 12H00 de Magny-Cours (8/8) » Voir 12H00 de...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Quatrième Edition des 12 Heures de Magny-Cours (Esprit-Racing)
    Quatrième Edition des 12 Heures de Magny-Cours (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • 12H de Nevers Magny-Cours

    • Quatre Heures du CMC 2018

    • 4 copains au Bol d'Argent avec la 27 et la 127 du team Endurance Moto Suresnes / Louviers TRT27

    • Bol d'Argent 2017, Ul'Team Bike #121, Records OK, Graal à 197 millièmes ...

    • Top 10 au Bol d'Argent 2017 pour l'équipage #36 Jeremy CAS et Jean FORAY !

    Plus de news »

    Publicité