World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 07.05.18 | 10:43 WORLD-ENDURANCE.COM | 07.05.18 | 10:43


La Super Saison 2018/2019 #FIA #WEC a pris son envol ce week-end sur le circuit de #Spa-Francorchamps dans les Ardennes belges sous un grand soleil. #TDSracing #Oreca


Week-end on ne peut plus dynamique pour les trois pilotes de l'Oreca07 #28 du TDS Racing. Double relais pour François Perrodo et Loïc Duval, 5 relais pour Matthieu et les points de la 4e place pour TDS Racing. Le team félicite G-Drive pour sa victoire LMP2.

Loïc Duval, François Perrodo et Matthieu Vaxivière profitaient des 36 tours effectués durant la première séance d'essais libres de vendredi pour travailler sur les réglages de la voiture. La deuxième séance était malheureusement écourtée suite à une crevaison survenue alors que François était au volant, puis une sortie de piste de Matthieu qui empêchait les deux Français de reprendre la piste.
Loïc Duval, engagé sur deux championnats cette année, a dû gérer une organisation très pointilleuse pour être présent à Spa pour les 6 Heures WEC et en même temps (ou presque) à Hockenheim pour la manche d'ouverture de la saison 2018 du DTM dans lequel il représente Audi. Il quittait ses teammates vendredi en fin de journée pour rejoindre Hockenheim en hélicoptère et revenir en Belgique samedi durant la course, afin de prendre le volant du proto pour les deux derniers relais de la course.

Entre temps, Matthieu et François s'appliquaient donc à régler la voiture lors de la FP3 samedi matin avant de s'attaquer à la qualification de la #28. Séance un peu compliquée pour Matthieu qui était en piste lors des deux drapeaux rouges et n'a eu au final qu'un seul tour rapide pour qualifier la voiture. François prenait alors son tour pour signer un temps tout à fait encourageant pour le pilote Bronze de l'équipe. La TDS Racing aux couleurs de la Bretagne prenait le départ des 6 Heures de Spa-Francorchamps à la 6e place des LMP2 avec Matthieu. Il complétait un double relais avant de remettre la voiture entre les mains de François après 33 tours et 1 Safety Car. François effectuait à son tour un double relais avant de remettre la voiture entre les mains de Matthieu en attendant l'arrivée de Loïc. Au 123e tour, Loïc attaquait son double relais pour mener la TDS #28 à la 5e place du classement LMP2.

François Perrodo FRA (Pilote Bronze) : « Après Le Castellet ELMS qui était une course de mise en jambe, nous avons vu ici à Spa en WEC que nous avons le potentiel de faire mieux en termes de résultat. Nous ne pouvions honnêtement pas jouer le podium, mais nous ne sommes qu'à quelques secondes de la #37 du Jackie Chang Racing et surtout la première LMP2 avec un pilote bronze. Cela veut dire que nous pouvons jouer dans le premier quart, et nous prenons les points de 4e place, puisque G-Drive n'est pas engagé en WEC et ne marque donc pas de points ici. Nous savions que cette course allait être un peu compliquée; Loïc roulait ici et à Hockenheim en DTM, en passant du proto LMP2 à son Audi DTM, puis retour en proto pour terminer la course… Bravo à lui pour cet exploit. Merci aussi à Matthieu qui a enchainé cinq relais au total et qui signe le meilleur tour LMP2 en course, c'est une belle performance. De mon côté, Spa n'est pas le circuit sur lequel je suis le plus à l'aise, et j'ai encore beaucoup de travail pour gérer le trafic. Sur un tour clair, je me défends, mais dans le trafic c'est plus compliqué, cela fait partie de ce que je vais travailler à Monza. »

Loïc Duval FRA (Pilote Platinium) : « Honnêtement, je pensais que le safety car allait nous aider un peu plus, mais ça n'a pas été le cas, dommage. J'ai effectué un bon premier relais, malgré le fait que je n'avais pas été très présent après la FP1. La voiture se comportait très bien, mais il me fallait économiser l'essence pour ne pas avoir à faire un pit stop supplémentaire. L'entrée en piste de la voiture de sécurité m'a soulagé de cette problématique potentielle et j'ai vraiment pu rouler fort sur la fin de mon premier relais. Sur le deuxième j'avais un peu de survirage, beaucoup de trafic et c'est là que nous avons certainement « perdu » notre 4e place. Cela dit, ce n'est pas un mauvais début et si nous avons toujours des choses à améliorer, nous savons quels sont les points sur lesquels il nous faut travailler à Monza. »

Matthieu Vaxivière FRA (Pilote Gold) :
« Je retiens un sentiment mitigé sur ce premier week-end WEC. Dès les premières séances ça a été un peu compliqué. J'ai peu roulé en FP1 pour laisser à Loïc un maximum de temps en piste, puisqu'il repartait pour Hockenheim. Ensuite j'ai effectué une sortie de piste en FP2 après la crevaison dont a été victime François, le tout a bien écourté notre séance. Pour ce qui est de la qualif, je n'ai pas eu l'occasion d'exploiter mes pneus neufs à deux reprises à cause des drapeaux rouges. Au final nous plaçons la TDS 6e en qualification, ce qui est à peu près notre place, mais ce n'est pas idéal de partir en plein milieu du peloton LMP2. Nous savons par contre que nous sommes capables d'être plus forts en course, du coup je suis un peu déçu de notre résultat aujourd'hui. Cela dit, nous connaissons les points qu'il nous faut améliorer et ça c'est très important. Nous allons pouvoir le faire à Monza en ELMS et lors de notre séance test ici fin mai. Notre prochaine épreuve WEC est Le Mans et nous avons vu que la voiture était fiable, alors même si le résultat d'aujourd'hui n'est pas au rendez-vous, nous avons tout de même une très bonne base.».

Xavier Combet Team Manager : « Cette première course sur ce circuit si particulier n'a pas été de tout repos, et même pleine de rebondissements. Que ce soit en qualification ou en course, le nombre de drapeaux rouges et de safety car a quelque peu chamboulé la donne. Pour une remise en rythme, ce n'était pas un exercice simple, mais l'important est de noter que les pilotes et l'équipe technique n'ont pas commis d'erreur stratégique. Nous allons tirer les enseignements des petits points qu'il nous faut améliorer et qui nous auraient permis de sécuriser ici une 4e place. Notre 5e n'est pas une mauvaise place vis-à-vis des équipes et des compositions de pilotes (Gold/Platium/Silver) qui nous devancent. Nous nous sommes bien battus avec des pilotes de haut niveau (plus élevé qu'en ELMS) et c'est exactement pour cela que nous sommes ici en WEC. Si nous sommes déçus de ne pas avoir atteint cette 4e place, c'est bien parce que nous sentons que nous avons le potentiel de faire mieux. Continuons donc à bien travailler pour amplifier ce niveau de compétitivité afin de nous rapprocher un peu plus des équipes qui nous devancent. Le Mans est notre prochaine course WEC et je pense vraiment que nous avons fait un grand pas en avant vis-à-vis de 2017. Cela reste donc un bon week-end de travail, que nous poursuivrons ici fin mai, à l'occasion d'une séance d'essais en configuration Le Mans que nous n'avions pas pour les 6 Heures. En attendant, nous allons poursuivre notre objectif qui est de passer les courses sans faire d'erreur, de bien préparer les voitures et de permettre aux pilotes de récupérer dans des temps très courts, avec notre prochain rendez-vous ELMS à Monza.»





  • #LeMans24, La Course (2/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (3/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (4/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (5/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (6/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (7/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (8/8) » Voir #LeMans24, La...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FIAWEC, TDS Racing prend les points de la 4e place LMP2 à Spa-Francorchamps (D.R.)
    FIAWEC, TDS Racing prend les points de la 4e place LMP2 à Spa-Francorchamps (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité