World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 17.04.18 | 18:58 WORLD-ENDURANCE.COM | 17.04.18 | 18:58


#IDEC #SPORT repart du #Castellet avec une satisfaisante 5ème place. Si la pôle position réalisée par Paul-Loup #Chatin laissait espérer une meilleure place, des problèmes techniques sont venus ruiner les chances de podium de l'équipage de la #28. La #Ligier #27 n'a pas terminé l'épreuve.


Le prologue du début de saison s'était bien déroulé mais IDEC SPORT a frappé très fort dès le début du premier meeting ELMS 2018 : Paul-Loup Chatin décroche la pôle position lors des 10 minutes de qualification grâce à un tour bouclé en 1'41''194. C'est une première pour IDEC SPORT !

Ce tour de force laisse envisager le meilleur pour la course. Le directeur sportif, Nicolas Minassian, se montre extrêmement satisfait : « C'est la première fois que nous faisons rouler deux autos lors d'une compétition. C'est une première pour toute l'équipe, qui a été agrandie et renforcée. Ce résultat vient récompenser une semaine chargée. Je suis fier du team ! Nous avons tout ce qu'il faut pour que ça fonctionne : de la passion, de l'envie, du fun », félicite l'ex-pilote Peugeot en WEC, qui analyse ce week-end de course. « L'Oreca était très compétitive et fiable. Les trois pilotes vont bien ensemble. Sur la Ligier on s'est attelés à faire une voiture saine. Ce n'est pas évident de manager les deux autos, elles ont deux philosophies différentes, même si nous voulons bien évidemment que les deux performent. »

L'objectif au Paul-Ricard était de mettre en place les bases et les réflexes que doit avoir une écurie de course en endurance. Pour marquer des points, les voitures doivent être comme des métronomes tout en étant performantes. L'épreuve ne s'est pas déroulée comme espérée pour Patrice Lafargue, William Cavailhes et Erik Maris sur la #27. Deux incidents de courses ont contraint la Ligier à rentrer définitivement aux stands. « Suite aux deux accrochages de William sur la Ligier, nous avons pris, de concert, la décision de stopper la voiture. Nous voulons être sûrs de garder une voiture fiable. C'est la course. Je suis cependant positivement satisfait. L'équipage bronze a montré de belles choses, » souligne Nicolas Minassian.

"On va devenir gourmands..."
« Sur l'Oreca, on était compétitifs, organisés. L'équipe fonctionne bien. On a décroché la première pôle position de l'histoire d'IDEC SPORT en ELMS, on a des chronos très proches du meilleur temps en course, mais un problème technique en début de course est venu gâcher la performance. Ce problème technique ne nous permettait plus de suivre le rythme des leaders. Nous avons demandé à Memo (Rojas) de ralentir. C'est dur pour un pilote professionnel de se voir intimer ce genre de consigne. Il a cependant écouté et a appliqué ce que nous lui disions. Nous avons réglé le problème au moment où Paul (Lafargue) est monté dans la voiture. Il était presque aussi rapide que les pros. Il nous a bluffé ce week-end. Il a énormément progressé, il a un bon ressenti, il est désormais dans une équipe internationale avec l'arrivée de Memo. »

L'Oreca #28 passe sous le drapeau à damier en 7ème position (la 5ème au classement ELMS en raison de la présence de deux voitures WEC qui ne marquent pas de points).


« On va devenir gourmands… », prévient Nicolas Minassian. « Tout le monde chez IDEC SPORT peut être fier. Il ne faut oublier personne car c'est toute l'équipe qui participe aux succès, du pilote, aux mécaniciens en passant par le kiné. »

Vamos !
Pas de repos pour les braves ! IDEC SPORT a maintenant rendez-vous avec les 12H de Navarra (Espagne) dans le cadre des 24H Series. L'écurie se déplacera avec la Mercedes AMG GT3 et la Porsche 991 Cup. « On a refait la Mercedes après l'incident de Silverstone, elle roule très bien. Ce que nous avons appris ici, on va pouvoir l'amener à Navarra », confirme Nicolas Minassian.


Ne ratez rien de la prochaine course d'IDEC SPORT grâce aux réseaux sociaux : via Facebook : IDEC SPORT Racing, Twitter : @IDECSportRacing et Instagram : idecsport_racing_officiel18.





  • Journée Test des 24 Heures du Mans (2/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans (3/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans (4/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans (5/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans (6/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans (7/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans (8/8) » Voir Journée Test...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    4H du Castellet 2018, Pôle espoir pour IDEC SPORT (D.R.)
    4H du Castellet 2018, Pôle espoir pour IDEC SPORT (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • TDS Racing termine 2e aux 4 Heures du Castellet ELMS

    • Premier podium de la saison pour Duqueine Engineering

    • Reprise studieuse et de belles performances en piste.

    • 4 Heures du Castellet 2018

    • Duqueine Engineering en préparation au circuit Paul Ricard

    Plus de news »

    Publicité