World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 15.04.18 | 18:54 WORLD-ENDURANCE.COM | 15.04.18 | 18:54


L'Endurance européenne démarre au rythme d'un Grand Prix sur le Circuit Paul Ricard #ELMS #Castellet #Endurance


Avec cinq voitures en moins de 30 secondes sous le drapeau à damier franchi à plus de 200km/h de moyenne, et un écart de 4 secondes entre les vainqueurs (Nato-Pla-Petit) et leurs Dauphins (Vaxivière-Perrodo-Duval), les 4 Heures du Castellet ont lancé le Championnat d'Europe d'Endurance ELMS au rythme d'un Grand Prix de LMP2 sur le Circuit Paul Ricard. Un sprint marqué par le quarté des châssis Oreca 07 devant une Alpine et des Ligier distancées.

Quelques jours seulement après les essais officiels du WEC (World Endurance Championship), de sa première Super-Saison 2018-2019 dont le sommet sera constitué des 24 Heures du Mans, et un début de semaine marqué par les tests de l'ELMS, le Circuit Paul Ricard de 5,8km a ponctué sa belle parenthèse dédiée à l'endurance mondiale puis européenne. Cette dernière étant ouverte aux Prototypes LMP2 et LMP3, de même qu'au LMGTE.

Les désormais classiques 4 Heures du Castellet ont, en effet, été menées de bout en bout au rythme d'un Grand Prix. Sauf lorsque à la suite d'un accrochage entre un Prototype et une GT, drapeaux jaunes et Safety car ont ralenti le rythme. Ce qui n'a pas empêché les 11 premiers équipages sur les 38 rescapés - 45 voitures étaient au départ - d'imprimer un rythme fou à la course, supérieur à 200km/h.

Trois équipes ont successivement mené l'affrontement au passage de chaque heure : Dragon Speed avec le trio Hedman-Hanley-Lapierre lors de la première, puis Racing Engineering avec Nato-Pla-Petit qui allaient avoir le dernier mot au « finish » avec un Olivier Pla des grands jours, et Signatech-Alpine-Matmut avec le duo Negrao-Thiriet.

Malchanceux du jour, car une place sur le podium leur semblait destinée, les endurants lièvres du Team Panis-Barthez Compétition, Buret-Canal-Stevens (Ligier JS P217-Gibson), rétrogradés au milieu du peloton des Protos alors qu'ils pointaient régulièrement en 3e position lorsque Timothé Buret subit une crevaison. Résultat final, 8e.

Côté « constructeurs », c'est Oreca qui a fait la meilleure opération de ce coup d'envoi de l'European Le Mans Series avec sept châssis Oreca 07 parmi les dix premiers, dont ceux classés aux quatre premières places.

En complément à la course phare de l'ELMS, la Michelin Le Mans Cup et la Formula Renault Eurocup ont spectaculairement complété le programme.
Et les animations dans la Fan Zone ont à nouveau conquis le public. Lequel a aussi particulièrement apprécié la Pitwalk et la séance d'autographes dans les stands, de même que la Gridwalk qui a exceptionnellement permis aux visiteurs d'accéder à la grille de départ, où avaient pris place toutes les voitures des 4 Heures du Castellet, une toute petite demi-heure avant le départ de la course.

Tous les podiums du week-end ELMS au Circuit Paul Ricard

4 Heures du Castellet : 1. Nato-Pla-Petit (Oreca 07-Gibson, Team Racing Engineering) 129 tours en 4h23''793/1000e et meilleur tour en course en 1'42''540 à 203,3km/h; 2. Vaxivière-Perrodo-Duval (Oreca 07-Gibson, Team TDS Racing) à 4''827 ; 3. Ragues-Jamin-Panciatici (Oreca 07-Gibson, Team Duqueine Engineering) à 7''875… 1. LMP3, 16e au scratch, Farano-Van Uttert-Garofall (Ligier JS P3-Nissan, Team RLR MSport)… 1. LMGTE, 26e au scratch, Griffin-MacDowall-Mouna (Ferrari 488 GTE, Team JMW Motosport).

Michelin Le Mans Cup : 1. Hoogenboom-Petersen (Norma M30-Nissan LMP3, Team DKR Engineering), 62 tours en 2h01'25''448; 2. McCaig-Nogle (Ligier JS P3-Nissan LMP3, Ecurie Ecosse-Nielsen) à 2''167; 3. Wells-Littlejohn (Ligier JS P3-Nissan LMP3, Ecurie Ecosse-Nielsen) à 9''524 ; 4e et meilleur tour en course en 1'51''961 à 186,2km/h, Wolff-Schatz (Norma M30-Nissan LMP3, Team DB Autosport).

Course 1 - Formula Renault Eurocup : 1. Logan Sargeant (USA, Team Race GP), 15 tours en 30'50''726 à 169,9km/h, et meilleur tour en course en 2'02''851 à 171,2km/h ; 2. Max Fewtrell (Grande-Bretagne, Team Race GP) à 1''887 ; 3. Yifei Ye (Chine, Team Josef Kaufmann Racing) à 6''493.

Course 2 - Formula Renault Eurocup : 1.Max Fewtrell (Grande-Bretagne, Team Race GP), 14 tours en 32'44''721 à 149,4km/h ; 2. Yifei Ye (Chine, Team Josef Kaufmann Racing) à 596/1000e, et meilleur tour en course en 2'02''549 à 171,6km/h ; 3. Christian Lundgaard (Danemark, Team MP Motorsport) à 2'759.



www.circuitpaulricard.com



Cliquez pour agrandir l'image
4 Heures du Castellet 2018 (D.R.)
4 Heures du Castellet 2018 (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité