World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 20.09.17 | 15:28 WORLD-ENDURANCE.COM | 20.09.17 | 15:28


Le circuit des Amériques situé à #Austin (Texas) a accueilli la sixième manche du championnat du monde d'endurance #WEC 2017. #FIA #TDSRACING


C'est un tracé récent et abrasif pour les gommes ; il est composé de vingt virages et possède la particularité de tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Une autre caractéristique du circuit texan, est son dénivelé avec une différence de plus de 40 mètres entre le point le plus haut et le plus bas; enfin le premier virage, appelé l'Epingle, donne toujours lieu à des faits course spectaculaires. Autre paramètre important à prendre en cause; la chaleur qui met à rude épreuve les pilotes et les mécaniques. Samedi, la température extérieure atteignait 34°et plus de 40° dans le cockpit d'une LMP2 !


 Le trio tricolore du TDS Racing a vécu un week-end de course intense. Dès les premiers essais libres Matthieu Vaxivière, Manu Collard et François Perrodo réalisaient le second meilleur temps aux côtés de la voiture sœur du team de Xavier Combet. Lors de la 3e séance libres, ils plaçaient même l'ORECA07 n°28 sur la première ligne LMP2, après avoir signé le meilleur tour de la classe, toutes séances d'essais libres confondues.

Matthieu et François étaient désignés pour la séance qualificative et réalisaient le 8e chrono des LMP2 (1:55.831) qui plaçait la n°28 sur la 6e ligne de la grille de départ. Au feu vert, Matthieu surprenait tous ses adversaires et prenait l'avantage sur trois autres LMP2, mais un contact avec un concurrent allait l'envoyer en tête-à-queue, le Français passait dès lors la plus grande partie de son relais à remonter dans le peloton pour retrouver sa place.

Tout au long du week-end François Perrodo mettait en évidence, son excellente progression, aussi bien en essais qu'en course. Emmanuel Collard menait sa barque avec autorité. En fin de course, la voiture se met à perdre de son potentiel, ensuite l'équipe écope d'une pénalité. Dès lors l'issue de la course n'allait pas permettre au TDS Racing de démontrer son potentiel. Un potentiel qui existe réellement au vu des performances des trois pilotes.

Xavier Combet, Team Manager : « Matthieu a vraiment pris un très bon départ, malheureusement son accrochage du premier tour nous a fait perdre 45 secondes. Il a tout fait pour les rattraper, mais nous avons par la suite écopé d'une pénalité pour être rentrés aux stands à la fin du troisième tour du safety car – et non après le troisième tour. Nous avons également rencontré un problème de perte de puissance en fin de course, qu'il nous faudra élucider et comprendre avant la prochaine course. Nous avons pourtant très bien travaillé ce week-end. François nous étonne course après course, son évolution dans le proto est juste incroyable. La pointe de vitesse de Matthieu, l'expérience de Manu et l'évolution de François sont des atouts considérables qui mettent aujourd'hui en évidence tout le bon-fondé de ce team. Nous sommes dans une saison où les courses s'enchaînent à un rythme élevé; nous passons de continent en continent, et nous allons tout faire pour trouver les ressources nécessaires et avoir plus de réussite, car nous avons un véritable potentiel. »

François Perrodo (FR) : « Je pense que nous avons vraiment fait du bon boulot. Nous avons tenté un « truc » au niveau de la stratégie pneumatique qui aurait pu payer sans les différentes petites choses qui nous sont arrivées. Mais ce n'est pas grave, le principale c'est justement d'avancer ensemble. En ce qui concerne mon pilotage à moi,  je ne suis pas mécontent car j'ai commencé ‘petitement' et puis au fur et à mesure des séances libres 1, 2, 3 et la qualif', j'ai réussi à m'améliorer. Le circuit est très exigeant physiquement et très technique ; je l'aime beaucoup mais la chaleur est tout simplement insupportable, la température à l'intérieur du cockpit était supérieure à 44° ce qui m'a considérablement compliqué la tache. On voulait partir sur une stratégie à double relais, mais j'ai très vite compris que je n'arriverai pas tenir aussi longtemps dans ces conditions. Alors, nous sommes revenus à des simples relais et ça marchait bien car nos arrêts étaient très rapides. Je me sens de mieux en mieux dans la voiture et ça, c'est vraiment positif. Au cours de mon premier relais, je me suis régalé car j'avais des gommes neuves, j'ai pris beaucoup de plaisir  à piloter un proto dans les Esses, les enchainements rapides dans les secteurs 1 et 2. Je connaissais le circuit pour y avoir roulé l'année dernière en GT, mais il n'y a pas photos ; c'est quand même plus sympa au volant d'une LMP2. »

Emmanuel Collard (FR) : « Mon premier relais m'a permis de trouver rapidement les bonnes sensations tout en sachant que je m'élançais avec des gommes déjà utilisées pour la qualif' de la veille et un relais de François. La même situation s'est reproduite lors de mon deuxième relais avec les pneumatiques utilisés par Matthieu. De plus, nous avons eu un problème de puissance: je perdais plus de 7 km/h dans la ligne droite. C'est rageant car nous avions tous de bonnes sensations. »

Matthieu Vaxivière (FR) : « Nous avons réalisé une bonne qualif' tout en sachant que nos adversaires avaient utilisé des gommes plus tendres que nous. Nous avons été surpris par la performance de François qui fait d'énormes progrès en qualification par rapport à ce que nous lui demandons. Il a amélioré d'une seconde et demie sa prestation. C'est vraiment bien pour l'équipe. De toute façon, notre objectif n'était pas la qualif' mais la course. D'habitude, c'est Manu (Emmanuel Collard) qui prend les départs mais là, à Austin, on nous imposait un temps de roulage obligatoire de 80 minutes maximum,à cause de la température très élevée, on a donc changé notre stratégie habituelle, et c'est moi qui ai commencé. J'avais pris un excellent départ et gagnais de précieuses places mais il y a eu ce contact avec un concurrent et je suis parti en tête-à-queue. Certains secteurs du circuit rendent les dépassements délicats, il faut donc redoubler d'attention. »


TDS Racing





  • #LeMans24, La Course (2/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (3/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (4/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (5/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (6/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (7/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (8/8) » Voir #LeMans24, La...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Week-End Stratégie Pour TDS Racing aux USA (D.R.)
    Week-End Stratégie Pour TDS Racing aux USA (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • 24 Heures Camions 2017

    • Double podium à Austin pour Vaillante REBELLION !

    • Première victoire de la saison, Alpine avait l'Austin Power !

    • C’est le bon moMANS !

    • Vaillante REBELLION aux États-Unis pour les 6 Heures de COTA

    Plus de news »

    Publicité