World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 21.09.17 | 10:21 WORLD-ENDURANCE.COM | 21.09.17 | 10:21


Après avoir récemment découvert la nouvelle Kawasaki ZX10R en Championnat de France Superbike dans l'équipe de Pablo Puschmann, le Twist Ring Racing, Mathieu Charpin avait rendez-vous, le week-end dernier, sur le circuit du Castellet pour disputer la manche d'ouverture du Championnat du Monde d'Endurance 2017-2018. #FIM #EWC #CHARPIN #CASTELLET


Pour l'occasion, Mathieu intégrait le team AM Moto Racing Compétition et faisait équipe avec Nicolas Souchon et le pilote Suisse, Stéphane Frossard. Au terme d'essais pré Bol concluants malgré quelques soucis techniques, l'équipe Kawasaki abordait cette semaine de compétition de manière sereine et pleine d'ambitions.

Les essais libres organisés le mardi et du jeudi matin permettaient aux pilotes de reprendre leurs marques sur la moto et de continuer à améliorer la base de réglages trouvée dix jours plus tôt, aux essais Pré Bol. " Nous avons travaillé dans plusieurs directions lors des essais afin de trouver le meilleur compromis entre les trois pilotes. " expliquait le pilote Haut-Savoyard. " La moto se comporte bien dans l'ensemble mais nous manquons, tous les trois, d'un peu de feeling avec l'avant. " Malgré cela, chacun parvenait à se mettre dans un rythme convenable et se sentait confiant pour les qualifications.

Premier pilote à s'élancer, Mathieu se mettait rapidement dans un rythme correct mais un problème technique ne lui permettait pas de rouler aussi rapidement que souhaité. " Nous avons modifié quelques réglages avant les qualifications afin de se sentir davantage en confiance avec l'avant de la moto. C'était nettement mieux mais malheureusement un autre soucis est apparu : les repose-pieds et le sélecteur frottaient par terre et ne me permettaient pas de mettre l'angle que je voulais. " commentait Mathieu. Malgré ça il parvenait à signer le 29ème temps en 2'02.9.

De leurs côtés, Nicolas et Stéphane s'emparaient des 21ème et 26ème position de leurs sessions respectives.
Alors que Mathieu était bien déterminé à améliorer son chrono, la pluie venait perturber la deuxième séance qualificative. " Je suis un peu déçu de ne pas avoir pu profiter pleinement de cette qualification mais je pense que nous sommes capables, tous les trois, de rouler dans un très bon rythme en course. " ajoutait le pilote Kawasaki. Alors que Nicolas était lui aussi victime de la pluie, Stéphane parvenait à améliorer son meilleur temps de deux petits dixièmes.

Qualifiée en 28ème position, l'équipe AM Moto Racing Compétition désignait Nicolas pour prendre le départ de la course. Après un bon premier relai, il laissait le guidon à Stéphane. Mathieu était, quant à lui, le troisième pilote à prendre la piste. Au terme de trois relais sans problèmes majeurs, la numéro 3 montrait quelques signes de faiblesses et obligeait un passage prolongé par le box. " Nous avons eu des problèmes d'injections. Nicolas et Stéphane sont tombés en panne durant leur second relais et ont du rentrer par les voies de sécurité, en poussant la moto. " expliquait Mathieu.

Repartis en 50ème position, le Haut-Savoyard et ses coéquipiers, entamaient un superbe remontée durant toute la nuit. " Nous étions à l'aise la nuit, les chronos étaient aussi rapides que ceux du Top 5 de la catégorie Stock. Nous avions réussi à remonter à la 23ème position. " poursuivait Mathieu. Malheureusement, peu avant le levé du jour, vers 6h30 du matin, le moteur de la Kawasaki numéro 3 cassait au bout de la fameuse ligne droite du Mistral. Au guidon de la moto à ce moment là, Mathieu expliquait ce qu'il s'est passé " Ca faisait quelques tours que la moto perdait en puissance et commençait à faire un bruit inquiétant. Cela s'est intensifié à mi relai et j'ai compris que quelques chose n'allait pas... "

Bien que la ligne d'arrivée n'ai pas été franchie, Mathieu et son équipe se sont battus pendant plus de 15h. " Le résultat n'est, certes, pas au rendez-vous mais je suis très content de cette première expérience au sein du team AM Moto Racing Compétition. L'équipe a fait un travail formidable tout au long de la semaine et je pense que nous avons pris, tous les trois, plaisir à piloter cette superbe moto. Je remercie Eric pour sa confiance et félicite chaque membre du team pour son implication et son professionnalisme. Un grand merci également à mes partenaires X-lite, Sport Progrès et le Moto Club Bernex Dent d'Oche qui me suivent depuis déjà plusieurs années. "

Enfin, Mathieu vous donne rendez-vous, ce week-end, sur le circuit d'Albi pour disputer la finale du Championnat de France Superbike.



Marine Bovin





  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (2/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (3/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (4/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (5/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (6/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (7/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (8/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Un Bol d'Or prometteur pour Mathieu Charpin (Esprit-Racing)
    Un Bol d'Or prometteur pour Mathieu Charpin (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité