World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 20.11.17 | 15:04 WORLD-ENDURANCE.COM | 20.11.17 | 15:04


Le circuit International de #Bahreïn inauguré en 2004 est situé à Manama, la capitale du Bahreïn. Composé de 15 virages (9 à droite et 6 à gauche), il développe un tracé de 5,412 km et est un des meetings les plus appréciés des acteurs du WEC. #TDSRacing #LMP2 #FIA #WEC


En effet, pour la finale de la saison, les équipes se retrouvent dans un environnement agréable et estival pour disputer la dernière course, les derniers titres sont attribués et la course débute de jour (16h00) pour se terminer sous les projecteurs à 22h00.

Le trio du TDS Racing, composé de Matthieu Vaxivière, Emmanuel Collard et François Perrodo mettait donc un terme à une saison riche en émotions, première année en WEC pour l'équipe TDS Racing, une année de découvertes.

Les trois séances d'essais libres permettaient aux pilotes de reprendre en main l'ORECA 07 #28, ils signaient les 6è places des EL1 et EL2, et finalisaient les séances par une 5è place LMP2 lors de la troisième session. Lors de la qualification, Matthieu et François réalisaient une moyenne en 1:48:386, mais le meilleur temps absolu des LMP2 de tout le week-end de course était signé par Matthieu avec un superbe chrono en 1:47:000. Une très belle performance qui restera la référence LMP2. L'ORECA07 #28 du TDS Racing prenait le départ depuis la 6è ligne (7è LMP2) et finalisait sa saison 8è LMP2.

Xavier Combet, Team Manager : « Après un départ très correct, Manu a ramené la voiture en P6. Matthieu a été victime d'un accrochage qui nous a fait perdre du temps car il a fallu intervenir sur la voiture, François a roulé avec les pneus de la qualif, c'est donc lui qui devait gérer au mieux la dégradation des pneus... Ce n'était pas une course fabuleuse, mais personne n'a fait de faute et François a encore progressé dans son pilotage du proto. Il y avait beaucoup d'enjeux pour trois écuries de la catégorie (Signatech Alpine, Rebellion Vaillante et Jackie Chan DC Racing) et ils étaient tous déterminés à ne rien lâcher. La compétitivité était donc à son comble dans le peloton LMP2. Quand Matthieu a terminé la course, nous avons eu l'histoire de l'antenne GPS défectueuse, et la direction de course nous impose de réparer le cas échéant.
Ce qu'il faut retenir de notre première saison WEC est que nous avons beaucoup appris. Le passage du GT au proto pour François était une très grosse étape, et il s'est adapté avec brio.  Matthieu qui vient de la monoplace s'est lui aussi amélioré course après course, pour preuve il signe le meilleur temps absolu des LMP2 ce week-end et c'est très positif pour le futur. Manu de son côté a su partager sa grande expérience du proto et sa sagesse à ses deux coéquipiers tout au long de la saison. Je tiens aussi à féliciter les champions du team Rebellion Vaillante, les vice champions du Jackie Chan DC Racing car ils nous ont offert quelques très belles prestations tout au long de la saison, sans oublier Signatech Alpine qui était encore en mesure de jouer le titre sur la dernière course. C'était une saison passionnante, lors de laquelle le TDS Racing a emmagasiné énormément d'expérience du championnat du monde, une expérience qui nous sera assurément bénéfique pour le futur.
»

François Perrodo (Bronze) : « Il est certain que nous sommes un peu déçus de terminer aussi loin pour la dernière course, nous avions bien envie de renouveler les belles performances du début d'année. Mais mes propres performances ont continué à évoluer au fils des séances et je réalise ce week-end ma meilleure qualification, sans même chausser de pneus neufs. Ca c'est plutôt positif. Lors de mon premier relais, j'ai un peu abimé les pneus et ensuite la voiture est devenue délicate à piloter. Donc le résultat est en dessous de ce que nous espérions, mais sur l'ensemble de la saison, je suis très content de ce que nous avons partagé. C'est une super équipe, qui travaille en bonne intelligence et dans une très bonne ambiance. Et puis nous avons tout de même cumulé quelques très bons résultats. Le passage du GT au P2 n'était pas gagné d'avance, mais j'ai eu beaucoup de plaisir à le faire et surtout de noter une constante évolution. J'ai donc très envie de remettre ça l'année prochaine, et cette fois-ci, je ne partirai pas de zéro. C'était vraiment une bonne saison d'apprentissage. »

Emmanuel Collard (Platinum) : « Il n'y avait pas d'enjeu particulier pour cette dernière manche de la saison, mais nous étions tout de même très affutés pour terminer le championnat. J'aime bien ce circuit qui comporte pas mal de relief, des courbes assez sympa... c'est un circuit plutôt intéressant. Et terminer de nuit est sympa, même si la piste est tellement bien éclairée que ça ne ressemble pas au Mans évidemment. Ce qui est agréable par contre est que la température du jour est tellement élevée qu'il est finalement plus plaisant de rouler de nuit, il fait moins chaud. Je n'ai pas énormément roulé pendant les séances libres, mais j'ai pris le départ de cette dernière manche, c'était sympa. En qualif, Matt a vraiment fait une belle perf et François s'est encore amélioré, il a même été plus rapide que David Cheng. C'est super pour lui. Au départ, j'ai eu une petite touchette avec Brundle, qui m'a fait perdre une place, mais je parviens tout de même à rendre la voiture à Matthieu en 6è position. J'avais un peu de mal à trouver le bon équilibre de la voiture et nous avons tous les trois pâti du survirage. On espérait une course plus performante pour la dernière, mais au final, nous avons vécu une belle première saison en LMP2. »

Matthieu Vaxivière (Gold) : « Nous terminons dernier, donc ce n'est pas un bon résultat évidemment. Nous avions quelques soucis de survirage sur la voiture, mais je ne suis pas pour autant déçu de ma performance. J'ai signé le meilleur chrono absolu du week-end en LMP2, ça m'a fait plaisir. Au delà des soucis d'équilibre, j'ai été victime d'un accrochage avec la Jackie Chan DC #37 qui m'a fait partir en tête-à-queue et donc reperdre du temps, c'est un fait de course comme cela peut arriver. Et en fin de course, il nous a fallu repasser aux stands pour changer l'antenne GPS de l'ACO qui semblait être défectueuse. Bref, nous ne terminons pas la saison sur une très bonne note, mais c'est pour mieux se préparer cet hiver et repartir de plus belle en 2018. »  



TDS Racing c'est sur tdsracing.fr





  • #LeMans24, La Course (2/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (3/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (4/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (5/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (6/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (7/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (8/8) » Voir #LeMans24, La...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    TDS RACING termine sur une bonne note en réalisant la meilleure performance LMP2 (D.R.)
    TDS RACING termine sur une bonne note en réalisant la meilleure performance LMP2 (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Vaillante REBELLION sacré Champion du monde d'endurance LMP2

    • Le panache jusqu'au bout pour Signatech Alpine Matmut !

    • Michelin, Le Mans, l'Endurance, l'Histoire continue

    • Les Vaillante REBELLION prendront le départ des 6 Heures de Bahrain en 3ème et 8ème position

    • Les 24 Heures du Mans 2017 font leur cinéma le 23 novembre

    Plus de news »

    Publicité