World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 31.08.17 | 22:00 • Mis à jour le 31.08.17 | 22:01 WORLD-ENDURANCE.COM | 31.08.17 | 22:00 • Mis à jour le 31.08.17 | 22:01


C’est en France que Simon Gachet a glané son plus beau résultat de la saison en European Le Mans Series sous la forme d’une 5ème place en catégorie LMP3… mais la saison vient seulement de terminer son deuxième tiers !


L’Isérois, ses équipiers et son team Panis-Barthez Compétition pouvaient se montrer satisfaits de voir le travail de fond effectué par les uns et les autres enfin récompensé, après les récentes désillusions.

Tout pour la course
La position de la Ligier #16 aux premiers essais libres pouvait laisser croire à un déficit de performance, mais au sein de l’écurie basée à Toulouse, on avait décidé de se focaliser sur la préparation de la course. Le corollaire de ce choix stratégique fut une moindre compétitivité en qualification, un exercice qui n’a qu’une importance relative en endurance. Simon parvenait néanmoins à établir le 7ème chrono sur 17 engagés en LMP3.

Les trois pilotes de l’équipage auront successivement connu le plaisir et le redoutable honneur de prendre au moins une fois le départ d’une épreuve cette saison : après Simon et Eric Debard, c’est au tour de Theo Bean pour ces 4 Heures du Castellet. L’Américain connaît un premier tour un peu « chaud ».

Il se retrouve pris en sandwich entre deux voitures et ne peux éviter de toucher l’une d’elles, mais sans grandes conséquences. Avec les quelques secondes perdues par rapport au temps idéal lors du premier pitstop, ce sera le seul incident. Les trois pilotes donnent tour à tour le meilleur d’eux-mêmes pour hisser finalement la voiture dans le Top 5, Simon accédant même ponctuellement au 2ème rang à une heure de l’arrivée.
« Il a été régulièrement le meilleur en piste de tous les pilotes de sa catégorie » a souligné Sarah Abadie, team-manager de Panis-Barthez Compétition.

Simon : « L’équipe a changé de technique pour le meilleur en décidant de travailler aux essais libres sur la constance du rythme de course plutôt que sur le temps le plus rapide au tour. Mes équipiers ont été parfaits et je suis très content de mon relais, ça marchait vraiment fort malgré les pneus usagés. Nous avons bien progressé mais le niveau de la série est très relevé et il reste un step à franchir pour viser régulièrement le podium. »

On retrouvera l’ELMS dans les Ardennes belges sur le circuit de Spa-Francorchamps les 23 et 24 septembre. Mais deux semaines plus tôt, le championnat de France FFSA GT aura visité son quatrième circuit, Magny-Cours… avec une certaine McLaren 570S GT4 du team Energy by ART sur la grille de départ !

Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Simon Gachet, son meilleur résultat 2017… jusqu’à présent  ! (Pro-photos-sport)
Simon Gachet, son meilleur résultat 2017… jusqu’à présent ! (Pro-photos-sport)
  • Dans la même catégorie

  • Signatech Alpine fait sa rentrée au Mexique avec de l'ambition

  • Une nouvelle performance pour les deux équipages de Panis-Barthez Compétition

  • Victoire de la Nissan DPi #22 ESM à Road America

  • Panis Barthez Compétition signe en Autriche son meilleur résultat depuis le début de la saison ELMS

  • Vaillante REBELLION termine 2ème et 4ème des 6 Heures de Nürburgring

Plus de news »

Publicité