World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 26.04.17 | 13:25 WORLD-ENDURANCE.COM | 26.04.17 | 13:25


Aux 24 Heures Motos, tout est souvent une question de secondes. Il y a les secondes perdues au stand, celles gagnées en piste et puis celles qui font d'une équipe la grande gagnante de cette épreuve mythique dans le monde de l'Endurance moto. #24hMotos #Suchet #R2CL #MKS #Partelya


Pour cette 40e édition, l'écart à l'arrivée entre la machine vainqueur, la Yamaha #94 du GMT94 et sa dauphine, la Yamaha #7 du YART fut de seulement 19,819 secondes. Une poignée de secondes qui font de l'arrivée de cette 40e édition, la plus serrée de l'histoire des 24 Heures Motos. 19 secondes sur 86 400 qui composent 24 heures. 19 secondes qui glorifient le vainqueur et magnifient le deuxième. Bravo messieurs !

Nous voilà déjà arrivés au rendez-vous tant attendu !! Cette année je continue à rouler dans le Championnat du Monde d'endurance avec le Suzuki Team R2CL - MKS - Partelya. Team avec lequel nous avons performer aux 8h de Suzuka 2016 ! Nous avons eu le choix concernant la moto, soit la 2016 ou la 2017... nous avons choisi la 2017 et vous, vous auriez choisi quoi ? elle est si ... bestiale !

Nous allons inaugurer cette nouvelle Suzuki GSX-R 1000 2017 lors de cette première course d'endurance. Je piloterai avec le brassard bleu et coté coéquipier je serai épaulé par Jimmy Maccio , Anthony Loiseau et comme pilote remplaçant Kevin Longearet tous déjà très expérimentés en endurance.

Première journée de roulage le mardi. Rien d'officiel mais 6h de piste libre pour mettre au point la moto. Je prends le rythme petit à petit avec cette nouvelle monture qui marche déjà très bien ! Je signe un chrono en 1min39. Très encourageant pour la suite, on devrait pouvoir rouler en petit 38 régul' en course si tout va bien. Ah oui, faut que je me calme, c'est de l'endurance, la jambe c'est pourquoi déjà :-)

Début des hostilités le jeudi matin avec les premiers essais libres chronométrés, on est dans le tir, la moto ronronne bien, le châssis est un régal et la moto est légère à utiliser, ça change un peu de l'ancienne version, merci Suzuki pour cette nouvelle moto encore une fois. Nous finissons 9 en 1.38.290...

Qualification par pilote jeudi après-midi. Je m'élance en premier pour la qualification. Je pars avec l'envie de souder, mais tout en restant conscient que je dois ramener la moto en un seul morceau (ou si jamais, pouvoir ramener tous les morceaux au box LOL) au box pour que mes coéquipiers puissent eux aussi faire leurs qualifs. Pour le début je roule avec un pneu standard histoire de me mettre dans le rythme et passe par le stand pour mettre une balle qualif à l'arrière ! Deux ! C'est le nombre de tour que je peux faire avec ce pneu arrière. Je cherche donc un tour ou je ne suis pas gêné par d'autres pilotes et gazz ! Putain je suis collé au sol tellement j'ai du grip et je fini mon premier tour en 1.37.742 ! Beau J'essaie d'améliorer lors de mon 2ème tour mais je suis malheureusement gêné ! Je suis donc 7ème de ma série juste derrière les motos d'usine.

Le Jeudi on nous fait rouler en libre la nuit également pour nous habituer, ça le fait, comme de jour, je vois rien du tout, alors ça change pas, gaaazzz et moto en un morceau au box :-)

Le lendemain, c'est reparti pour un tour avec une 2ème séance qualificative ! Nous ne mettrons cette fois-ci, pas de pneu qualif et nous utilisons cette séance pour faire des tests de consommation et comprendre quand la moto déjauge !

Je roule tout de même en 1.37.9 ! C'est important de savoir quand ça déjauge pour une course de 24H.
Pour notre place sur la grille de départ c'est la moyenne des trois pilotes qui compte !

12 #2 Team R2CL - MKS - PartelyaSUCHET Sébastien : 1:37.742 MACCIO Jimmy : 1:38.622 LOISEAU Anthony 1:38.231, moyenne 1:38.198

Nos bons chronos nous placent 12ème , sur 60 équipages au départ !

Samedi 15H00 Départ !
C'est Anthony qui aura le privilège de faire le premier relais. Mais les ennuis commencent déjà lors du tour de chauffe ! La moto ayant trop refroidit sur la grille de départ ne fonctionne plus normalement ! Il passe donc au box pour résoudre le problème et prend la piste avec un demi-tour de retard. Bon on reste calme la course est longue ! On remonte petit à petit jusqu'à la 11ème place mais deuxième problème...

Un collecteur d'échappement casse est nous condamne à passer plus de 15 minutes au box pour réparer ! Bon faut pas déconner la course est longue mais quand même ! On repart aux alentours de la 30ème place. Les relais s'enchaînent avec des très bons chronos. La nuit tombe et le froid nous envahit. Je continue malgré tout à rouler régulièrement en 1.38/1.39 à chaque relais. Mais ... mais ... encore un collecteur qui casse, puis l'embrayage qui patine et enfin encore un collecteur HS !!!

A chaque arrêt au stand des places s'envolent mais nous ne perdons pas la motivation.

Il est 5h du matin, la fatigue commence à être bien présente et pour couronner le tout j'ai l'estomac en vrac ! Je parle avec mon manager pour l'avertir que je risque de devoir m'arrêter et qu'il faut prévoir un pilote prêt à faire feu au cas où ! Il rigole et me dit c'est la Merde ... (oui je confirme) mais ne t'inquiète pas on sera prêt !

Jimmy, Anthony et moi on continue à souder jusqu'à la fin de la course ! Je signe même mon meilleur tour en cours (1.38.3) dans mon avant-dernier relais ! Mis à part les premiers nous sommes quasiment les seuls à rouler encore dans ce rythme ! Nous franchissons la ligne d'arrivée à la 16ème place.


Bilan de la course :
Je suis à la fois déçu de toutes ces tuiles qui nous ont empêchés d'accéder à une bonne place, au classement final, mais à la fois content de ce que j'ai accompli ! Malgré tous ces problèmes sur la moto j'ai réussi à garder un très bon rythme pendant mes 10 relais (merci à mon coach sportif) et vive la force mentale !

La moto a très bien fonctionné, et inutile de vous dire que le team va changer de fournisseur d'échappement. Le team à lui aussi tout donné et travaillé dur pour nous fournir la moto la plus performante possible. Bravo ! Et enfin j'ai eu des supers coéquipiers qui ont su rouler vite tout en gardant l'esprit d'équipe et la motivation pour aller au bout de cette épreuve.

Je tenais à remercier tout le Team R2CL - MKS - Partelya et mes coéquipiers pour cette course d'endurance ! Merci aussi à ma chérie et mon frère qui ont passé 24h non-stop dans le box pour me ravitailler. Un grand merci aussi à toute ma famille, mes partenaires, les personnes venues sur place, mes amis, à Olivier pour les comptes rendus et à vous tous qui me suivez !


Sébastien Suchet



Franck MILLET Communication





  • 40ème édition des 24 Heures Motos (2/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (3/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (4/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (5/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (6/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (7/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (8/8) » Voir 40ème édition...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Seb Suchet déçu du résultat final malgré un bon rythme aux 24 Heures Motos (Esprit-Racing)
    Seb Suchet déçu du résultat final malgré un bon rythme aux 24 Heures Motos (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité