World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 19.04.17 | 14:27 WORLD-ENDURANCE.COM | 19.04.17 | 14:27


Comme chaque année les #24hMotos sont un énorme rendez-vous pour les motards français et européens ! #Suzuki #LMS #Tangre #FIM #EWC


Cette année j'y participe avec le Junior Team LMS Suzuki, cette équipe formée de 10 apprentis mécanos qui découvrent tout du monde de la course. Cette équipe managée par le très compétent Damien Saulnier fait toujours figure de favori pour la victoire en catégorie SuperStock (motos avec très peu de modifications).

Cette année nous disposons de la toute nouvelle GSX-R 1000, ce qui est à double tranchant ; en effet la moto est beaucoup plus performante, mais elle est arrivée le 22 Février et malgré le travail acharné de l'équipe, nous n'avons aucun recul sur la fiabilité des composants. Nous pouvons tout de même compter sur la fiabilité des moteurs Suzuki maintes fois éprouvées sur les courses de 24H, mais il y a tout un tas d'accessoires sur lesquels un recul et beaucoup de tests sont nécessaires !


Essais libres
Les conditions sont idéales pour mettre au point cette moto. Tout est nouveau, donc nous partons de zéro concernant les réglages de suspensions mais aussi et surtout l'électronique. Effectivement le boitier kit permettant les modifications n'étant pas encore disponible, il a fallu l'intervention de plusieurs spécialistes afin d'avoir accès à certains paramètres, comme le frein moteur et la gestion de la puissance/consommation.

Nous sommes tous les 3 (Baptiste Guittet, Robin Camus et moi) immédiatement relativement rapides mais nous mettons beaucoup de temps à trouver les justes réglages et nous perdons un peu également à force de tâtonner sur l'électronique !

La nouvelle GSX-R quant à elle est un monstre de puissance, tout en restant agile, un vrai bonheur à piloter !!!! Mais la bête est difficile à dompter, notamment en raison de ma blessure récente qui m'empêche de me placer correctement en sortie de virage afin de mieux calmer les ardeurs des ruades provoquées par les chevaux s'acharnant sauvagement à arracher le bitume avec la gomme du pneu arrière !


Qualifications
Nous continuons la mise au point pendant les qualifications et l'amélioration du comportement nous permet d'effectuer de bons chronos. Nous sommes efficaces et réguliers, avec une moyenne de 1'38''4 nous décrochons une honorable 15ème position au général avec la 4ème place dans notre catégorie. Ceci est plutôt une satisfaction car nous nous sommes davantage concentrés sur les réglages en vue de la course !


La Course
Robin prend un bon départ et pointe 11ème à la fin du 1er tour et 2nd de notre catégorie, parfait plus que 850 tours à tenir en 23 heures et 58 minutes.
Je prendrai le guidon en 3ème soit après presque 2h de course. Nous étions à ce moment 14ème et 4ème de la catégorie ! Je prends un bon rythme roulant régulièrement en 1'39 soit un peu plus rapide que nos concurrents directs, ce qui nous permet de revenir de quelques secondes. Mais après une dizaine de tours, en raison de ma blessure récente, ça tourne vite au supplice. Je compense le handicap de ma jambe gauche par mes bras et mains en m'accrochant au guidon. Cela provoque beaucoup de mouvement en sortie de courbe que je dois contrôler en gainant mon corps et verrouillant le guidon. Malgré tout je parviens à finir le relais en conservant mes chronos.

Ensuite les relais s'enchaînent sans problèmes jusqu'à la 20ème heure où l'on doit changer le silencieux d'échappement qui s'est en partie désagrégé. Heureusement à peine 30 secondes de perdues et nous continuons notre progression. Après 8h de course, nous sommes 8ème au scratch, 3ème Stock à la poursuite de la numéro 4 qui navigue avec 1 minute d'avance mais nous grapillons à chaque relais de précieuses secondes. Nous nous sommes ménagés une avance de 2 tours sur notre plus proche poursuivant avant la tombée de la nuit. Pour ma part j'ai fini par trouver une façon de piloter qui me permet de souffrir un peu moins physiquement en modifiant mes appuis et ma façon d'accélérer. Mais plus les relais passent et plus la douleur dans la jambe se fait sentir.

Pendant la nuit, nous sommes toujours légèrement plus rapides que la 4 et sommes revenus à quelques encablures. Mais notre ardeur est freinée après un second changement de silencieux et surtout une plus grosse panne, embrayage HS, nous restons prêt de 20 minutes dans les stands à 4h du Matin. Nous repartons en 15ème position (6ème de notre catégorie).
Rapidement notre rythme nous permet de revenir 13ème au général et 4ème de notre catégorie et nous nous battons pour rattraper l'équipage qui nous précède, ce qui nous permettrait d'accéder au podium provisoire de notre catégorie.
Malheureusement alors que 11h approche et que je viens de terminer mon 7ème relais à un train d'enfer (1'39''3 régulier) alors que la douleur est à son comble, l'embrayage commence de nouveau à fatiguer. Nous avons connu un 3ème changement de silencieux et un défaut sur l'éclairage à provoqué la casse de deux fusibles à quelques tours d'intervalle. A chaque fois la moto est revenue à la poussette et nous avons perdu de longues minutes. Nous sommes tombés dans les profondeurs du classement. De plus à force de rouler avec un embraye très fatigué, la boîte montre des signes de fatigue. La mort dans l'âme nous décidons de jeterl'éponge et de ne repartir que peu de temps avant 15h afin de franchir la ligne d'arrivée sans prendre davantage de risques.

Conclusion
Forcément abandonner lors d'une course de 24h est toujours un moment d'émotions intenses. Si proche du but c'est même très douloureux ! En effet le dépassement de soi physique et mental, la cohésion de l'équipe durant toute la semaine et les efforts personnels et d'équipe nécessaires à ce type de course les rendent source d'émotions extrêmes !
Alors oui, on a pleuré au moment de renoncer et on a encore pleuré lorsque nous avons franchi l'arrivée ! De plus au vu de ma condition physique, cela a été encore plus difficile, j'ai souffert comme je n'avais jamais souffert sur une moto et je suis très fier de ce que j'ai réalisé ce week-end ! J'ai dépassé ma souffrance pour réaliser des chronos réguliers et rapides et je me suis battu jusque dans mon dernier tour !
Certes nous n'avons pas fait gagner cette nouvelle, superbe et performante GSX-R, mais nous avons tout donné. L'équipe de jeunes mécaniciens était soudée, performante et très agréable. Ils ont fourni un travail extraordinaire avant et pendant la course et les pannes ne sont absolument pas une faute de préparation, simplement des défauts de jeunesse des pièces accessoires de cette nouvelle moto ! BRAVO A EUX : Marine, Titouan, Julien, Thibault, Emerick, Gaetan, les 2 Antoine et les 2 Anthony !

Un grand Merci à Damien Saulnier (le Manager) toujours au top, Thomas pour les suspensions, Dany et Marinette pour leur cuisine et leur gentillesse, Franck d'intersport pour m'avoir permis de moins souffrir en piste en m'offrant une protection tibiale améliorée ;), Sophie, mes parents pour le panneautage et l'aide entre les séances, Dom' le Kiné qui m'a bien aidé à détendre les muscles endoloris, le Proviseur Laurent Tirel présent toute la semaine et toute la nuit pour soutenir l'équipe et prêt à aider ainsi que toutes les personnes qui ont aidé l'équipe de près ou de loin !!!

Un grand merci également à mes partenaires et ceux du Junior TEAM : YOHANN MOTO SPORT, SYSTEMIS, SUZUKI, YACCO, TRAQUEUR, SKEED, MOTO CLUB 19 MEYMAC, CREPY IMMOBILIER, TECHNICAL STORAGE, SHOEI, IXON et aussi Suzuki !



Merci de votre lecture.
Salutations sportives et amicales.
Cédric TANGRE





  • 40ème édition des 24 Heures Motos (2/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (3/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (4/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (5/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (6/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (7/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (8/8) » Voir 40ème édition...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FIM EWC, mes 24hMotos avec le Junior Team LMS Suzuki (Esprit-Racing)
    FIM EWC, mes 24hMotos avec le Junior Team LMS Suzuki (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité