World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 20.09.17 | 19:32 WORLD-ENDURANCE.COM | 20.09.17 | 19:32


Bonjour à tous ! Depuis 2 ans, le Bol d'Or se déroule sur le superbe circuit du Castellet dans le Sud de la France. #FIM #EWC #SUZUKI #LMS #TANGRE


Cette épreuve fait partie du championnat de Monde d'endurance (c'est d'ailleurs la 1ère épreuve du championnat 2017-2018) et surtout c'est l'un des évènements moto les plus importants en France !

Comme aux 24H00 Moto du Mans, je suis intégré au Junior Team LMS Suzuki, L'équipe managée par Damien Saulnier et composée de ses 10 étudiants mécaniciens de compétition fait partie des favoris pour la victoire en catégorie SuperStock (motos avec très peu de modifications). Mes coéquipiers sont Robin Camus (mon cousin), Hugo Clere et Alex Sarabayrousse (remplaçant).

La nouvelle 1000 GSX-R a montré son gros potentiel cette année, malheureusement, un détail manque à l'appel, l'électronique Kit (qui arrivera pour l'an prochain). En effet, toutes nos concurrentes disposent d'ores et déjà de l'électronique Kit qui permet de régler le frein moteur et Traction control (anti-patinage) afin de l'adapter aux spécificités du circuit.


Essais libres
Au fil des tours nous progressons, même si le vent est très gênant. A trois, voire quatre pilotes les quelques séances libres sont vraiment trop courtes et nous ne parvenons pas à trouver un accord entre la moto, nous et le circuit.

Il est vrai que c'est un circuit difficile à appréhender, que je suis sur la réserve pour ne pas me blesser avant la finale à Albi, mais mes coéquipiers s'en sortent mieux que moi. Je n'arrive pas à m'adapter au frein moteur et à faire tourner cette moto afin d'accélérer tôt et surtout cela m'empêche de prendre du plaisir au guidon ce qui est gênant pour pouvoir se lâcher totalement.


Qualifications
Robin, malgré une petite chute parvient à rouler en 2'01''4, dommage car il était capable de faire mieux sans cet évènement ! Hugo réussi un chrono de 2'01''3, quant à moi je ne roule qu'en 2'01''9.

Cela nous place à la 18ème position au général et 6ème de notre catégorie. Même si c'est loin de nos attentes, le top 10 et la 1ère place Stock sont à portée de main puisque sur 6 km de circuit, à peine 1 seconde nous séparent ! De plus, nous savons que nous avons une marge de progression importante !


La Course
Comme à son habitude, Robin prend un bon départ. Il se trouve au sein d'un grand groupe qui s'étend de la 15ème à la 25ème position, ses chronos sont plutôt bons. Hugo réalise un très bon relais également, il parvient à rouler en 2'01''4 soit à peine moins rapide qu'en qualification.
Pour ma part, mon 1er relais est une catastrophe, après un tour où j'étais bien parti, j'ai certainement roulé sur un débris qui à entaillé le pneu. L'arrière se met à bouger dangereusement dans une courbe à plus de 200km/h, je suis contraint de repasser par les stands ! L'équipe ne s'y attendait pas, donc on perd beaucoup de temps (un peu plus d'un tour en tout). On repart assez loin dans la hiérarchie et je n'arrive pas à rouler correctement pour les 23 tours supplémentaires.

Mes coéquipiers remontent bien et nous réintégrons le top 20. Lorsque je repars, dès le 1er tour la moto coupe à l'accélération, moteur éteint. Je pense d'abord à un fusible ou une casse moteur, mais je comprends un peu tard que c'est seulement le capteur de chute qui s'est déclenché suite à une ruade en sortie de virage. Encore une bonne minute de perdue. En revanche je parviens enfin à me lâcher un peu sur la moto et roule régulièrement en 1'02''0, je réalise même plusieurs tours légèrement plus rapides qu'aux qualifications.

La nuit tombe et quand tout le monde semble baisser de rythme, je prends mes marques et améliore à chaque fois mes chronos, je réalise beaucoup de mes tours en 2'01''… et les autres en ‘'petit 2'02'' ! Nous remontons bien (11ème et 3ème Stock) jusqu'à un autre problème : le tendeur de chaîne desserré, cela nous coûte 2 arrêts et encore plusieurs tours. Même si nous avions pris un peu d'avance, cela nous relègue en fin de nuit à la 14ème position et 5ème de notre catégorie.

Au petit matin, je roule de mieux en mieux et réalise le meilleur tour de notre moto de tout le week-end en 2'01''2. Nous continuons notre remontée, même si en raison de nos problèmes, les 2 premières places du podium ne sont plus accessibles à la régulière.

Nous sommes panneautés (on nous affiche l'écart) sur la moto qui est 3ème de la catégorie et chaque relais nous gagnons de précieuses secondes. Finalement nous passons devant et prenons une marge d'un tour.

Après 24h de lutte acharnée, nous pouvons souffler avec un avec un podium réconfortant (3ème Stock) et la satisfaction de terminer dans le top 10 au général !


Monter sur le podium et finir dans le top 10 est une satisfaction, mais une satisfaction relative car l'objectif était la victoire. Il y a eu un léger manque de chance et quelques défauts de jeunesse pour cette moto qui ne pardonnent guère sur une course aussi exigeante. Mais nul doute que l'équipe très compétente managée par Damien Saulnier saura dès Le Mans redresser la barre pour enfin remonter sur la plus haute marche du podium !

Que ce soit les pilotes, les mécanos et tous ceux qui ont participé avec nous à cette épreuve, nous avons donné le meilleur de nous-mêmes du départ jusqu'à l'arrivée du Bol et les chronos sur la piste autant que l'efficacité dans les stands en ont été la preuve !

L'équipe de jeunes mécaniciens a été au top et j'ai énormément apprécié travailler avec eux. Ils ont fourni un travail extraordinaire avant et pendant la course et je leur souhaite la meilleure réussite possible dans la suite de leur carrière ! un GRAND BRAVO A EUX : Marine, Titouan, Julien, Thibault, Emerick, Gaetan, les 2 Antoine et les 2 Anthony !

Merci à Damien (le Manager) toujours au top, Dany et Marinette pour leur cuisine et leur gentillesse, Franck d'Intersport, Laurent (le proviseur ultra-cool et toujours là pour nous soutenir), Sophie, mes parents pour le panneautage et l'aide entre les séances, Dom' le Kiné qui m'a bien aidé à détendre les muscles endoloris, ainsi que toutes les personnes qui ont aidé l'équipe de près ou de loin et bien sur mes coéquipiers Robin et Hugo !!!
Un grand merci également à mes partenaires et ceux du Junior TEAM : YOHANN MOTO SPORT, SYSTEMIS, SUZUKI, YACCO, TRAQUEUR, SKEED, MOTO CLUB 19 MEYMAC, CREPY IMMOBILIER, TECHNICAL STORAGE, SHOEI, IXON et SUZUKI !

Merci de votre lecture.
Salutations sportives et amicales.



Cédric TANGRE





  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (2/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (3/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (4/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (5/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (6/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (7/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • 81e Bol d'Or sur le circuit Paul Ricard (8/8) » Voir 81e Bol d'Or...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    FIM EWC, le Bol d'Or avec le Junior Team LMS Suzuki (Esprit-Racing)
    FIM EWC, le Bol d'Or avec le Junior Team LMS Suzuki (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité