World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 10.04.17 | 15:30 • Mis à jour le 16.04.17 | 15:33 WORLD-ENDURANCE.COM | 10.04.17 | 15:30 • Mis à jour le 16.04.17 | 15:33


La pression monte à quelques jours du coup d'envoi des 24 Heures Motos. #24hMotos #FIM #EWC


Les 60 équipages au départ ajustent les derniers détails et dévoilent leurs ambitions. Ce deuxième rendez-vous du FIM EWC 2016-2017 s'annonce particulièrement captivant.

Nouvelles machines en piste, nouveaux équipages au guidon… Plus encore qu'au départ des éditions précédentes, il est délicat d'établir des pronostics de victoire sur ces 24 Heures Motos 2017.

Le Team SRC Kawasaki, vainqueur de l'édition 2016, reste un des favoris avec son équipage recomposé : Fabien Foret, Randy de Puniet et Mathieu Gines. Champion du monde en titre et vainqueur du Bol d'Or, le Suzuki Endurance Racing Team  conserve une très belle cote. Le SERT doit pourtant affronter deux épreuves, la disparition d'Anthony Delhalle et une course disputée avec la GSX-R 1000 modèle 2016 en raison du manque de pièces racing pour le modèle 2017. Mais avec Vincent Philippe, Etienne Masson et Alex Cudlin au guidon, soutenus par toute l'équipe du SERT, ces difficultés peuvent devenir de réélles motivations pour une nouvelle victoire.

Double ambition chez Yamaha
Le clan Yamaha ne cache pas ses ambitions. Le YART Yamaha Official EWC Team a donné le ton lors des pré-tests fin mars. La Yamaha #7 confiée à Broc Parkes, Marvin Fritz et Kohta Nozane, veut briller par ses performances mais aussi aller au bout de ses 24 heures sur la plus haute marche du podium. Le GMT94 Yamaha a aussi de solides atouts pour la victoire avec un équipage dont la cohésion est évidente : David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio.

Le nouvel atout Honda
La surprise pourrait venir de Honda Racing Endurance. L'équipe anglaise, qui profite désormais de l'expertise de Chris Pike, chef mécano de Tito Rabat en MotoGP, entre en piste avec la Honda CBR 1000 RR SP2. Cette nouvelle machine performante et bardée d'électronique est aux mains d'un équipage d'expérience, Julien da Costa, Sébastien Gimbert et Freddy Foray.

L'équipe japonaise du F.C.C. TSR Honda a préféré conserver le modèle 2016 pour les 24 Heures Motos et va devoir se passer d'Alan Techer, blessé en essais au Japon. Cette Honda #5 sera pilotée par Gregg Black, Damian Cudlin et Arturo Tizon associés à Josh Hook en qualité de remplaçant.

Tecmas BMW, nouveau team officiel à défendre les couleurs de la marque allemande, avance discrètement ses cartes mais peut aussi emporter la mise avec une performante S1000RR et son équipage à composer autour de Kenny Foray, Lukas Trautmann, Camille Hédelin et Mathieu Lussiana.

Des outsiders sans complexes
Dans le sillage de ces favoris, d'autres ambitions se déchaînent. On a vu l'an dernier le Team April Moto Motors Events monter sur la 2e marche du podium. Cette année, l'équipe managée par Hervé Moineau est passée sur Honda. La nouvelle CBR1000RR #50 sera proche de la machine de série. Mais avec Grégory Leblanc, Matthieu Lagrive et Grégory Fastré au guidon, le Team April Moto Motors Events joue pour le podium. Mêmes ambitions pour National Motos avec une Honda 2017 confiée Emeric Jonchière, Nicolas Salchaud et Hiraki Hokubo.

Il faudra surveiller le Eva RT Webike Trick Star. Ce deuxième team japonais du plateau FIM EWC est monté sur le podium du Bol d'Or en septembre dernier. Sa Kawasaki #10 est aux mains d'Erwan Nigon, Osamu Deguchi et Julien Millet. Kawasaki peut aussi compter sur l'expérience du Bolliger Team Switzerland avec Horst Saiger, Roman Stamm et Michael Savary. 4e au Bol d'Or, le Maco Racing Team compte poursuivre sur sa lancée avec Grégory Junod, Anthony Dos Santos et Marko Jerman.

Les Superstock à surveiller
Privés de démontage rapide de roues lors des passages au stand, certains équipages Superstock jouent de leur performance et leur régularité. A surveiller, entre autres, Moto Ain CRT, vainqueur Superstock au Bol d'Or, qui aligne Alexis Masbou, Robin Mulhauser et Hugo Clère, le Tati Team Beaujolais Racing, AM Moto Racing Compétition, le Völpker NRT48 Schubert Motors, Yamaha Viltaïs Experiences, sans oublier le Junior Team Le Mans Sud Suzuki et le Team LMD63 Ultimate Cup avec Jules Cluzel, David Perret et Lucas de Carolis.

Premiers éléments de réponse dès jeudi 13 avril avec les essais libres et la première séance qualificative.


Le FIM EWC c'est sur fimewc.com





  • 40ème édition des 24 Heures Motos (2/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (3/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (4/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (5/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (6/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (7/8) » Voir 40ème édition...
  • 40ème édition des 24 Heures Motos (8/8) » Voir 40ème édition...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    La pression monte à quelques jours du coup d'envoi des 24 Heures Motos. #24hMotos #FIM #EWC (Esprit-Racing)
    La pression monte à quelques jours du coup d'envoi des 24 Heures Motos. #24hMotos #FIM #EWC (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité