World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 21.06.17 | 16:32 WORLD-ENDURANCE.COM | 21.06.17 | 16:32


La 85ème édition des 24 Heures du Mans s'inscrit d'ores et déjà comme l'un des meilleurs souvenirs de la carrière de Tristan #Gommendy. #LeMans24 #FIA #WEC #Podium #Endurance


Neuvième sur la grille de départ de la catégorie LMP2 (Le Mans Prototype 2), le Francilien et ses équipiers sur l'Oreca 07-Gibson n°37, le Chinois David Cheng et l'Anglais Alex Brundle, ont réussi l'exploit de se hisser sur la 2ème marche du podium de la catégorie LM P2, ainsi que sur la 3ème marche du podium du classement général.

Leur remarquable performance offre également au Team Jackie Chan DC Racing un doublé historique à plus d'un titre puisque la voiture soeur n°38 remporte la catégorie et décroche la 2 ème place au classement général. En outre, il s'agit de la première écurie aux couleurs de la Chine à s'imposer dans la plus grande course d'endurance au monde. Un succès largement salué par l'acteur Jackie Chan en personne, copropriétaire de la structure à laquelle il a volontiers donné son nom tant il est lui-même animé par la passion du sport automobile.

Récit par Tristan Gommendy d'une course marquée par des conditions caniculaires extrêmes et un peloton LMP2 inédit : 25 voitures au départ.

Avant le départ de la course, quelles étaient les ambitions de votre équipage ?

Sachant que dix voitures étaient potentiellement en mesure de gagner la catégorie LMP2, viser une place dans le Top 5 me semblait déjà un objectif ambitieux. Ajouter à cela que de nombreux paramètres (nouvelle voiture, pneus…) laissaient planer une certaine part d'inconnue sur le déroulement de la course. C'est donc avec une grande humilité que nous avons abordé ces 24 Heures.

L'équipe vous a confié le volant pour le départ ; pourquoi ?

Il s'agissait de ma 8ème participation aux 24 Heures du Mans. Par conséquent, je sais que le départ est toujours un moment de forte tension. D'autant plus cette année avec le nombre important d'excellents pilotes au volant des LMP2. Mais tout s'est parfaitement déroulé. Je suis parti pour un triple relais que j'ai terminé en étant remonté à la 3ème position de notre catégorie. Plus tard, l'un de mes équipiers a été victime d'un contact avec un autre concurrent et s'est retrouvé immobilisé dans un bac à graviers. A la suite de cet incident, nous avons perdu deux tours sur les leaders…

La suite de votre course sera un sans-faute qui vous permet d'accéder au podium…

Nous avons suivi le planning de course prévu. Il était important de maintenir un rythme soutenu sans toutefois prendre de risque. Ainsi, grâce à notre constance en piste durant les 18 heures de course restantes et au travail impeccable de l'équipe lors des arrêts au stand, nous sommes parvenus à remonter progressivement dans la hiérarchie.

Votre performance est d'autant plus remarquable que cette édition s'est déroulée avec des températures caniculaires dont de nombreux pilotes ont souffert physiquement…
Il était effectivement très difficile de pouvoir récupérer complètement entre les relais. Je perdais facilement trois litres d'eau durant chaque relais. Pour autant, la chaleur n'a pas été un facteur limitant pour les pilotes de notre écurie. Nous puisions dans nos ressources, pensions à l'implication de l'équipe, au soutien de nos proches . Néanmoins, il est vrai que certains pilotes étaient dans une situation très difficile et ont même vomi à la fin de leur relais. L'excellente préparation de l'équipe et sa forte cohésion ont aussi été des facteurs déterminants dans le superbe résultat d'ensemble de l'écurie et j'en profite pour remercier nos préparateurs physiques Pete Webster, Adam Holbrook et notre physio Susie Jones sans qui la course n'aurait pas été la même !

Et au final …
Une heure et demie avant l'arrivée, sous une température proche de 36°C, nous sommes 4ème des LMP2 et 5ème au général. L'équipe me confie alors la mission d'effectuer les trois derniers relais pour mettre la pression sur Nelson Piquet Jr au volant de la Vaillante Rebellion qui nous devançait et qui, lui -même, était en chasse d'André Negrao avec l'Alpine.
Nous nous battions tous les trois à la limite de nos machines pour obtenir une place sur le podium. Et l'Alpine est parti à la faute semble t'il pour des problèmes de freins. Dès lors, la 3ème position en LMP2 était acquise. Et comme Piquet parvenait à maintenir son avance d'environ 40 secondes, l'écurie m'a demandé par radio d'assurer cette place.
Cette troisième place en LMP2 additionnée à la victoire de la n°38 constituait une superbe récompense au formidable travail fourni par toute l'équipe durant toute la semaine des 24 Heures. Mes équipiers, et en particulier David, qui n'a pas l'expérience dont Alex et moi disposons, est monté en puissance de mercredi (première journée d'essais) à dimanche. Il a réalisé une course solide et signé des chronos très performants.

Le lendemain de la course, l'ACO communiquait la disqualification de la Vaillante Rebellion qui vous devançait au classement pour "modification sur la carrosserie, qui se retrouve en non -conformité technique, et intervention non autorisée dans le parc fermé à l'issue de la course". Ce qui octroie à l'Oreca #37 de Tristan un double podium : 3e au classement général et 2e au classement LMP2… Et cette 2ème place aux 24 Heures du Mans propulse l'équipage à la 2ème place du championnat du monde d'endurance pilote (WEC).



Tristan Gommendy Official





  • #LeMans24, La Course (2/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (3/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (4/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (5/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (6/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (7/8) » Voir #LeMans24, La...
  • #LeMans24, La Course (8/8) » Voir #LeMans24, La...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    24H00 du Mans, double podium pour Tristan Gommendy (Esprit-Racing)
    24H00 du Mans, double podium pour Tristan Gommendy (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité