World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 16.03.17 | 11:32 • Mis à jour le 11.04.17 | 14:51 WORLD-ENDURANCE.COM | 16.03.17 | 11:32 • Mis à jour le 11.04.17 | 14:51


Un plateau riche et complet. #FIM #EWC #24HMOTOS


La saison mondiale d’endurance moto reprendra les 15 et 16 avril au Mans sur le circuit Bugatti avec les 24 Heures Motos, deuxième manche du Championnat du Monde FIM d'Endurance (FIM EWC) 2016/2017. Après études des nombreux dossiers reçus, l’Automobile Club de l’Ouest lève le voile sur les 60 équipes qui prendront part aux essais, puis au départ le samedi 15 avril à 15 heures.
Tour d’horizon des forces en présence engagées pour la 40e édition des 24 Heures Motos.

 

La clôture des engagements était fixée au mercredi 1er mars à minuit. L'Automobile Club de l'Ouest a reçu pas moins de 72 dossiers d'engagements, ce qui constitue un record depuis les 10 dernières années. Ainsi, un Comité de sélection s'est réuni pour la première fois depuis 2010 afin d'établir la liste des engagés de la 40e édition des 24 Heures Motos. Preuve de l’engouement suscité par la classique sarthoise, épreuve incontournable pour les acteurs de l'Endurance moto qui a retrouvé son aura depuis qu'elle est de nouveau programmée au printemps.

Le Comité de sélection a pris la décision de sélectionner 60 concurrents et six suppléants. L'Automobile Club de l'Ouest fera appel à un suppléant en cas de forfait d'une équipe titulaire. La sélection se fera dans l'ordre de ce qui est indiqué sur la liste des engagés et ce jusqu'au samedi 8 avril.

 

Le plateau des 24 Heures Motos 2017 compte donc 60 équipes réparties en 4 catégories. 21 machines sont inscrites en catégorie Formula EWC (catégorie reine des 24 Heures Motos) et 34 en catégorie Superstock. Créée l'an passé, la catégorie Supertwin regroupe des motos bicylindres homologuées par le règlement technique de la FIM. 3 machines sont inscrites dans cette catégorie. Enfin, la catégorie Expérimentale sera composée de 2 machines prototypes.

 

Parmi les machines de la catégorie Formula EWC, cinq d'entre elles représenteront les cinq grands constructeurs que sont : Suzuki, Kawasaki, Yamaha, Honda et BMW. Kawasaki représentée par le Team SRC Kawasaki aura à cœur de conserver le trophée remporté l'an passé et d'accrocher une 14e victoire aux 24 Heures Motos à son palmarès. Cependant, ils devront batailler face à Suzuki et le Suzuki Endurance Racing Team. Dominique Meliand, team manager emblématique de cette équipe, et ses pilotes auront la ferme intention de faire briller d'emblée la nouvelle Suzuki GSX-R 1000 et de dédier la victoire à leur pilote, Anthony Delhalle, décédé tragiquement il y a quelques jours. Comme Suzuki, Honda engagera pour la toute première fois la nouvelle Honda CB R1000 RRSP avec le concours du Honda Endurance Racing. Face à ces nouvelles machines, Yamaha s'appuiera sur la R1 qui sera engagée par deux équipes qui bénéficient du soutien du constructeur japonais, l'équipe française GMT94-Yamaha et l'équipe autrichienne YART-Yamaha. Enfin, cet hiver, BMW a choisi de confier son programme Endurance à l'équipe française Tecmas-BMW.

Mais il faudra cependant se méfier des équipes privées et notamment des japonais du F.C.C. TSR Honda qui avaient créé la surprise l’an dernier en se classant troisième malgré leur manque d'expérience sur une course de 24 heures. Une deuxième équipe japonaise sera au départ, le Eva Trick Star Racing preuve que les équipes du soleil levant portent un grand intérêt pour les 24 Heures Motos et l'Endurance. D’ailleurs, cette année 2017 est marquée non seulement par la 40e édition des 24 Heures Motos, mais aussi par la 40e édition des 8 Heures de Suzuka. Cet anniversaire sera fêté au Mans avec l’accueil d’une délégation japonaise lors du départ des 24 Heures Motos. 

Deuxième l'an passé, le Team April Moto Motors Events se verrait bien réitérer l'exploit. Pour cela, l'équipe managée par Hervé Moineau, quadruple Champion du Monde d'Endurance, a recruté deux anciens vainqueurs des 24 Heures Motos : Grégory Leblanc et Matthieu Lagrive.

 

La catégorie Superstock est cette année encore celle qui compte le plus grand nombre de concurrents. 34 machines ont été retenues par le Comité de sélection. Dans cette catégorie, pas moins de 10 équipes pourront prétendre à la victoire. Le Junior Team Le Mans Sud Suzuki disposera de la nouvelle Suzuki GSX-R 1000 pour tenter de s'imposer. Cependant, l'équipe de Damien Saulnier aura fort à faire face à une concurrence plus que jamais aguerrie. Après avoir remporté cette catégorie à l'occasion du 80e Bol d'Or, première manche de la Coupe FIM Superstock, l'équipe Moto Ain CRT compte bien récidiver et pour y parvenir compte dans ses rangs l'ancien pilote de grand-prix, Alexis Masbou. Sept autres équipes auront leur mot à dire dans cette bataille du Superstock. Citons le Tati Team Beaujolais Racing, le Team 18 Sapeurs-Pompiers, AM Moto Racing Compétition ou le Team 33 Accessoires Louit Moto pour Kawasaki. Ou encore l'équipe allemande Voelpker NRT48 Schubert Moto by ERC avec une BMW S 1000 RR. Sans oublier le Yamaha Viltaïs Experience pour le clan Yamaha. Le combat s'annonce d'ores et déjà intense. 

Un équipage 100 % féminin sera également présent au sein de cette catégorie avec le Girls Racing Team. Mélissa Paris, Amandine Creusot, Margaux Wanham et Muriel Simorre piloteront une Yamaha R1 qui s'est déjà classée 23e de la 80e édition du Bol d'Or.

 

En catégorie Supertwin, trois machines dont deux Ducati 1299 Panigale et une KTM RC8R sont inscrites. Avec les BMW et les Aprilia RSV4 engagées en EWC et/ou en Superstock, ces Supertwin apporteront une touche européenne supplémentaire au plateau des machines engagées aux 24 Heures Motos. C’est d’ailleurs la première fois que cette catégorie sera représentée au Mans puisqu’en 2016, année de sa création, aucune Supertwin n'était présente sur la grille de départ. 

 

Enfin, la catégorie Expérimentale sera composée de deux machines prototypes. La Metiss et son train avant triangulé breveté, imaginée et dessinée par Jean-Bertrand Bruneau (JBB), dentiste Manceau qui sera d’ailleurs au départ. Pour la première fois, elle aura une concurrente, en la Kawasaki ZX10 Excentive de l'équipe française TTS Excent. Cette machine est, elle aussi, munie d'un train avant novateur, une curiosité technique.

 

Preuve de l’engouement suscité par l’épreuve, de nombreux pilotes de vitesse seront présents, comme les ex-pilotes de MotoGP Mike Di Meglio (Champion du Monde 125 cm3 en 2008), Randy de Puniet (253 grand-prix), Broc Parkes (20 grand-prix) ou encore de ceux du Championnat du Monde Supersport Jules Cluzel ou le pilote Suisse Robin  Mulhauser. Jules Cluzel pilotera la Yamaha du Team LMD 63-Ultimate Cup managée par David Dumain, ancien rédacteur en chef du magazine Moto Journal, et Renaud Lavillenie, Champion Olympique de saut à la perche. Robin Mulhauser évoluera au guidon de la Yamaha de l'équipe Moto Ain CRT.

 

Douze nationalités seront représentées. La France (42 équipes), l'Allemagne (4), le Japon (2), la Suisse (2), la Belgique (2), l'Italie (2), la Grande-Bretagne (1), l'Autriche (1), les États-Unis (1) la Slovaquie (1), la Pologne (1) et la République-Tchèque (1) seront dans la course.

 

Les concurrents des 24 Heures Motos se retrouveront sur le circuit Bugatti les 28 et 29 mars à l'occasion de deux journées d'essais libres non obligatoires.

 

Le départ de la 40e édition des 24 Heures Motos sera donné le samedi 15 avril à 15 heures. Il s'agit de la deuxième des cinq manches du Championnat du Monde d'Endurance FIM EWC 2016-2017.

 

 

Pierre Fillon ; Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Les 24 Heures Motos font le plein au niveau des engagements et nous sommes ravis de l’engouement suscité par notre épreuve sur le plan sportif. Nous découvrons ce jour une très belle liste d’engagés. Le plateau est particulièrement riche, preuve du renouveau de l’Endurance, avec de belles machines et des pilotes de haut niveau.  Les 24 Heures Motos promettent du très beau spectacle en piste ainsi qu’une grande fête de la moto à vivre intensément. »

 

Vito Ippolito, Président de la Fédération Internationale de Motocyclisme : « Je me réjouis du succès grandissant du Championnat du Monde FIM d'Endurance. La deuxième course de la saison au circuit Bugatti approche et les 24 Heures Motos s’annoncent palpitantes. Le nombre d'équipes inscrites était si élevé qu’il a fallu créer un comité de sélection pour choisir 60 équipes parmi les candidates et cela n’a pas été facile pour le comité. Le plateau est prestigieux et tous les ingrédients sont réunis pour assurer une épreuve magnifique. Rendez-vous le 15 avril 15h00 pour le départ des 24 Heures Motos ! »

 

Jacques Bolle, Président de la Fédération Française de Motocyclisme : « Cette année, les demandes d’engagement aux 24 Heures Moto n’ont jamais été aussi nombreuses, 60 équipages ont été retenus, une telle participation prouve le dynamisme de l’Endurance et de l’épreuve mancelle en particulier. Ce plateau sera exceptionnel et promet une course digne des plus belles. »

 

Francois Ribeiro, Directeur des Opérations d’Eurosport Events : « C’est une belle nouvelle de voir l’ACO réorganiser un comité de sélection sur les 24 Heures Motos pour retenir 60 machines parmi 72 demandes d’engagement. Cela n’était pas arrivé depuis 2010 et cela confirme la dynamique positive de l’EWC qui attire de plus en plus d’équipes françaises et internationales. C’était l’un des objectifs d’Eurosport Events, promoteur de l’EWC depuis 2015. Nous allons poursuivre nos efforts pour rendre ce beau championnat encore plus attractif. Je suis ravi pour l’ACO, les 24 Heures Motos et pour l’EWC ».

 

 

Liste des engagés 2017


www.lemans.org





  • 24 Heures Motos (2/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (3/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (4/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (5/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (6/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (7/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (8/8) » Voir 24 Heures...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    24 Heures Motos 2017 - Un plateau riche et complet (Esprit-Racing)
    24 Heures Motos 2017 - Un plateau riche et complet (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Le FIM EWC attire la vitesse !

    • Hommage à Anthony Delhalle

    • FIM EWC, Gregg Black et l'équipe TSR/FCC en tests à Suzuka

    • Bridgestone de retour en FIM EWC

    • FIM EWC Yamaha sous les projecteurs

    Plus de news »

    Publicité