World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 15.06.17 | 16:55 WORLD-ENDURANCE.COM | 15.06.17 | 16:55


Pour la troisième année consécutive, le premier week-end de juin, ont lieu les 12 heures de MAGNY-COURS comptant pour le Championnat d'Europe d'Endurance.


Si la première année les teams engagés ne sont pas très nombreux, en 2017 ils sont 35 !
Beaucoup de participants dans le paddock puisqu'il y a tout le week-end de nombreuses courses annexes avec une nouveauté pour 2017, la Women's Cup avec ses Grid Boys.

C'est sous la pluie que se déroulent pratiquement toutes les courses du samedi. La parade est écourtée en raison d'une chute ; la Women's  Cup doit refaire le départ suite à une chute avant la fin du premier tour.

Le spectacle son et lumière des TAMBOURS DU BRONX  est annulé, un violent coup de vent vers 17 heures ayant déchiré la bâche qui protégeait la scène et endommagé du matériel ;  le feu d'artifice est également annulé.

Parmi les engagés de ces 12 heures figure la Yamaha n° 333 du team VILTAIS actuellement 3ème au championnat du monde d'endurance en catégorie Stocksport  ; elle est là presqu'à domicile, les partenaires sont présents et elle est bien décidée à gagner !
Présente pour l'édition 2015 elle avait remporté la première manche ; en 2016, les 12 heures de PORTIMAO ayant été avancées au calendrier elle a dû faire l'impasse sur MAGNY-COURS.

Ce week-end, elle est en pôle suivie de la Kawasaki n° 24 du team BMRT 3D MAXXESS  NEVERS, de la Yamaha n° 195 du team MOTO TEAM 95 EVENTS, de la Suzuki n° 34 du team JMA RACING et de la Kawasaki n° 60 DU TEAM RACING + OÜI FM.

Vu les conditions météo, le départ de la première manche a lieu en deux tours lancés derrière le safety-car.

Pendant cette course, les commissaires de piste ne chôment pas ! La piste est détrempée et grasse et les chutes sont nombreuses mais on ne dénombre que deux abandons : la Kawasaki n° 60  et la Kawasaki n° 51 du team MOTOSTAND ENDURANCE, vainqueur des 12 Heures 2016.

La pluie n'a pas trop refroidi la tête de la course puisque la Yamaha n° 195 finit à seulement 1'14 de la Yamaha n° 333.
" Mes pilotes " disent toujours " demain est un autre jour " et je constate que c'est vrai puisque le dimanche le soleil est de la partie !

Le départ de la seconde manche a lieu à 12 Heures, cette fois-ci sur piste sèche !
Les pilotes partent dans l'ordre d'arrivée de la première manche, ce qui fait que les pilotes ayant abandonné le samedi se retrouvent derniers sur la ligne de départ le dimanche.

Lors du premier tour de chauffe, Maxime BONNOT, pilote de la Kawasaki n° 24 rentre au stand victime d'un problème technique (traction control). Le départ se fait sans lui ; lorsqu'il rejoint la piste il a un tour de retard et n'ayant pas effectué les deux tours de chauffe règlementaires il  est pénalisé de deux stop and go de 30 secondes chacun.

La  Yamaha n° 195 pilotée par Alex PLANCASSAGNE et la Yamaha n° 333 pilotée par Florian ALT prennent un très bon départ mais la Yamaha n° 333 met du gros gaz et prend vite de l'avance sur ses poursuivants.

Après un quart d'heure de course, le safety-car sort suite à la chute de la Kawasaki n° 70 du team COOK RACING et de la BMW n° 77 du team SEIGNEUR MOTOSPORT au virage d'Adelaïde ; les commissaires de piste agissent très rapidement  pour éteindre le début d'incendie sur la BMW n° 77 mais ces deux machines sont contraintes à l'abandon après 8 tours de course.

Puis c'est la Suzuki n° 79  du team JD TROPICAL TEAM qui abandonne suite à une chute qui a froissé le pilote (omoplate et tibia) et occasionné de gros dégâts sur la machine.

Au bout d'une heure de course la Kawasaki n° 24 est remontée à la 11ème place.

La Yamaha n° 60 n'a décidément pas de chance ce week-end puisqu'elle semble connaître des problèmes dès le début de course et n'effectue que 22 tours avant d'abandonner à nouveau.

A mi-course, la Yamaha n° 333 caracole toujours en tête et tourne comme une horloge.

La Kawasaki n° 24 poursuit sa progression, se retrouve 5ème et se bagarre avec l'Aprilia n° 17 du team Aprilia Grebenstein  pour la 4ème place .

A une demi-heure de la fin, la Yamaha n° 93 du team SKY MOTOS VITESSE, alors troisième derrière les Yamaha n° 333 et n° 195, rentre au stand pour un changement de plaquettes ce qui la relègue en 5ème position. Maxime BONNOT, au guidon de la Kawasaki n° 24 s'empare de la troisième position mais sa poursuivante  l'Aprilia n° 17 est très près et la Yamaha n°195 n'est pas loin devant !

Malgré un poignet encore douloureux suite à une fracture aux 24 Heures du MANS,  il vise la deuxième place et ne lâche rien ! il remonte très fort sur la Yamaha n°195. La remontée est fantastique ! A six minutes de la fin il n'est qu'à 31 secondes et on y croit !  Au final, il franchit la ligne en troisième position mais à seulement 1 seconde 455 du second ! Chapeau Maxime !

La Yamaha n° 333 du team VILTAIS, avec à son guidon Axel MAURIN, passe le drapeau à damier en première position avec quatre tours d'avance sur ses poursuivants. C'est un sans faute pour le team : meilleur temps de deux séances de qualifications, victoire de la première manche, victoire de la deuxième manche, meilleur tour en course et trophée !

Les quatre machines suivantes qui étaient dans le même tour ont fait durer le suspens jusqu'au bout.

La Kawasaki n° 51 du team MOTOSTAND ENDURANCE, vainqueur des 12 Heures 2016, a joué de malchance cette année. Lors de la première manche, alors qu'elle est en 3ème  position, une chute la contraint à l'abandon à 20 minutes de l'arrivée. Partie de la 25ème place en deuxième manche, elle se retrouve  un moment 5ème mais un problème de shifter l'oblige à rentrer au box. Repartie en 15ème position et en alignant les chronos elle franchit la ligne d'arrivée 9ème.

Le soleil du dimanche a fait oublier la pluie du samedi mais, pour l'année prochaine, il faudra qu'il prévoie d'être là sur les deux jours ! Ce sera mieux pour tout le monde !



Renée Durin



Cliquez pour agrandir l'image
12 Heures de Magny-Cours, un sans faute  pour le team Viltais (D.R.)
12 Heures de Magny-Cours, un sans faute pour le team Viltais (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • 81ème Bol d'Or Moto sur le circuit Paul Ricard

  • Slovakia Ring, Première !

  • 8 Hours Of Slovakia Ring, J-25

  • Interview d'un pilote - moniteur - chroniqueur : Alexis MASBOU !

  • Dario Marchetti choisit le DUCATI ESPRIT RACING team pour faire son retour à l'Endurance !

Plus de news »

Publicité