World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 02.08.16 | 13:00 • Mis à jour le 02.08.16 | 13:01 WORLD-ENDURANCE.COM | 02.08.16 | 13:00 • Mis à jour le 02.08.16 | 13:01


Ce dimanche, se disputait l'avant dernière course du championnat du monde d'endurance, sur le mythique circuit Japonais. #FIMEWC #SUZUKI #SERT #PHILIPPE


C'est avec un mélange de frustration et d'espoir que le team termine cette course. Malgré une 17ème position sur la grille, Vincent effectue un excellent départ qui lui permet dès les premiers virages d'être très proche du Top 10 !

Comme à leurs habitudes, les pilotes ont réalisé de bons chronos et de belles performances tout au long de la course et l'équipe a été extraordinaire, mais malheureusement ça n'aura pas suffit pour ramener des points du Japon.

Car à trois reprises ils ont été stoppés dans leur ascension, par 2 pénalités « Stop and Go » (très strictes…), quelques doléances et une chute qui leur coûte de repartir de la 48ème position.

Malgré ses embûches « qui font parties de la compétition », l'ensemble de l'équipe et les pilotes n'ont pas dérogés à leurs habitudes et ils ont tout donné jusqu'au drapeau à damiers et le SERT termine 23ème.

Le point positif, c'est que le SERT reste totalement en course pour le titre. Nombreux sont les teams qui pourront jouer le titre sur une course de 8H, les 26 & 27 août en Allemagne !

Actuellement le SERT est 4ème au classement général provisoire avec 9 points de retard. On connait les qualités et la détermination de ce team, donc il est clair qu'ils partiront à la chasse des 35 points de la première place.


Vincent Philippe : "Tout est parti de travers : Un pied qui n'est pas au sol lors du départ qui nous vaut un premier Stop and Go.
Mon premier pneu défectueux m'a valu un 1er relais très lent. Puis ce dépassement sur un attardé qui m'a envoyé dans le décor ...
Avec beaucoup de doute j'ai ramené la moto comme j'ai pu. Grâce au magnifique travail de toute l'équipe, elle repartira finalement.
Puis l'usure des pneus arrières à mi-course était préoccupante et gênante. Un 2ème stop and go viendra encore nous ralentir pour un mini excès de vitesse en sortant des stands.

Pour finir je crois que Suzuka ne voulait pas de nous cette année. D'ailleurs Suzuka 2016 n'a pas été accueillant niveau résultats pour l'ensemble des acteurs du championnat du monde d'endurance. Il est vrai que sur le papier tout reste ouvert lors de la finale.

Mais ce sera extrêmement difficile de gagner à Oschersleben et de faire un écart avec nos concurrents. Cependant l'endurance réserve toujours des surprises, alors soyons positifs et restons focalisés sur le titre...

Merci à tous pour votre soutien et vos très gentils messages ainsi que l'ensemble de mon équipe et mes partenaires.
"

Retrouvez l'intégralité des infos et les images de cette course sur : www.facebook.com/vincentphilippe25



Sportivement

Gilles Amat
SOLUTIONS MARKETING SERVICES





  • 24 Heures Motos (2/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (3/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (4/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (5/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (6/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (7/8) » Voir 24 Heures...
  • 24 Heures Motos (8/8) » Voir 24 Heures...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Vincent Philippe, 39ème édition des 8 Heures de Suzuka ! (D.R.)
    Vincent Philippe, 39ème édition des 8 Heures de Suzuka ! (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Victoire Yamaha Factory à Suzuka

    • 8 Heures de Suzuka 2016

    • 8 Heures de Suzuka

    • FIM EWC, La pression monte à Suzuka

    • FIM EWC, Yoshimura Suzuki domine les premiers tests à Suzuka

    Plus de news »

    Publicité