World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 01.11.16 | 14:28 WORLD-ENDURANCE.COM | 01.11.16 | 14:28


Tout se présentait bien pour le titre lorsque l'#Oreca 05 #Nissan n°46 a été stoppée dans son élan par un souci de démarreur. Au final, #Thiriet by #TDSRacing termine 2e du championnat.


Le week-end dernier, l'European Le Mans Series faisait escale à Estoril, au Portugal, pour la finale de la saison 2016. Arrivé en leader avec 14 points d'avance sur son plus sérieux adversaire, Thiriet by TDS Racing avait décidé de préparer ce meeting au mieux. Dès le mardi précédant la course, l'équipe était à pied d'œuvre et procédait à des essais avec les trois pilotes.
 
Dès les premiers essais libres du vendredi, Thiriet by TDS Racing se distingue avec le meilleur temps. Cependant, la pluie qui s'abat sur le circuit portugais le samedi redistribue les cartes et bouleverse la hiérarchie. Sur une piste difficile, Mathias Beche place la n°46 sur la 4e ligne.


RALENTIS PAR UN SOUCI DE DEMARREUR

Pierre Thiriet prend un très bon départ et gagne deux places au premier virage. Il cravache au fil des tours pour revenir sur ses adversaires. Après 20 minutes, il revient dans le groupe de tête. Le vosgien parvient à trouver l'ouverture sur Vitaly Petrov, ancien pilote de Formule 1 et Pierre continue sa remontée en signant un 1:33.991, le 4e meilleur temps à ce stade de la course. Défendant sa place face à des pilotes professionnels, Pierre effectue deux superbes relais.
 
Tout se passe à merveille quand il rentre alors à son stand. Cependant, lorsque Ryo Hirakawa monte à son tour dans l'auto, elle refuse de s'élancer. Alors rentrée dans son stand, le verdict est sans appel : il faut changer le démarreur. L'opération est compliquée, demandant plusieurs interventions techniques (démontage du fond plat), ce qui prend beaucoup de temps. L'équipe de mécaniciens redouble d'effort pour remettre la voiture sur la piste 40 minutes plus tard.
 
Le Japonais repart en piste, le but étant de finir la course et marquer de précieux points au cas où G-Drive Racing finirait 4e, permettant ainsi à l'équipe d'être sacrée. Ryo puis Mathias Beche ne lâchent rien. Ils y croient jusqu'au bout et enchaînent les tours à un très bon rythme. Malgré cela, ce n'est pas suffisant.


L'Oreca 05 Nissan n°46 passe la ligne d'arrivée à la 29e place finale, la 8e en LM P2. Certes, le titre ELMS s'est joué de peu, mais les quatre points glanés permettent à l'équipe de monter sur le podium final du championnat. Thiriet by TDS Racing termine la saison avec trois victoires, un podium, cinq départs en première ligne, deux pole positions en six courses et avec une place de vice-champion ELMS.


CE QU'ILS ONT DIT APRES LA COURSE :
 
Pierre Thiriet :
« Toute l'équipe a fait un super travail tout au long de l'année et cela ne tient qu'à un souci technique qui est indépendant du team. Il s'agit de la pire situation qui pouvait exister pour nous. Le problème de démarreur a demandé du temps pour réparer et nous avons perdu gros aujourd'hui. C'est le sport automobile, on n'y peut rien.
Nous avons montré notre pointe de vitesse et notre régularité. Nous avons trois victoires cette année mais elles ne comptent pas si on n'obtient pas le titre au bout. Nous n'avons eu qu'un seul souci technique cette année et nous ne pouvons incriminer personne. Nous terminons quand même vice-champions même si j'avoue que nous ne roulons pas pour être deuxièmes.
De son coté, G-Drive Racing a fait la course parfaite. Ils ont été plus forts que nous cette saison, surtout plus réguliers. Félicitations à eux. Nous reviendrons.
»
 
Ryo Hirakawa : « Nous n'avons pas été chanceux ce week-end. Nous avions une bonne voiture, l'équipe a bien travaillé. Nous avons tout simplement eu un souci technique pendant la course, nous n'avons rien pu faire. Je suis déçu, nous manquons le titre. Je voudrais remercier toute l'équipe ainsi que mes coéquipiers. Grâce à toute l'équipe, j'ai pu me familiariser aux circuits européens au sein d'un championnat très relevé où il n'est pas facile de se faire une place. »
 
Mathias Beche : « Je suis très déçu, il y a beaucoup de frustration. Nous nous sommes battus très dur cette année pour compenser notre abandon de Silverstone. Cependant, deux soucis en six courses, même en gagnant trois courses, compliquent les chances de titre. Je tiens à remercier mes deux coéquipiers pour cette saison ainsi que toute l'équipe. Ils ont fait un travail incroyable, mais ils sont mal récompensés. Le sport réserve parfois de mauvaises surprises.»



TDS Racing c'est sur tdsracing.fr





  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (2/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (3/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (4/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (5/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (6/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (7/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (8/8) » Voir #LeMans24, les...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Thiriet By TDS Racing, Vice-Champion European Le Mans Series (D.R.)
    Thiriet By TDS Racing, Vice-Champion European Le Mans Series (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité