World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 02.11.16 | 13:47 WORLD-ENDURANCE.COM | 02.11.16 | 13:47


Le circuit d'#Estoril au Portugal était le week-end dernier le théâtre de la finale de la saison 2016 de l'#European #LeMans #Series. #ELMS #Gommendy


Cette dernière manche a vu l'arrivée de deux nouveaux pilotes au sein de l'écurie LeSports by Eurasia en raison de l'absence des deux équipiers habituels de Tristan Gommendy : Kevin Pu Jun Jin et Nick de Bruijn. Tristan a donc accueilli l'Anglais Michael Lyons et le Belge Frédéric Vervisch, deux pilotes d'expérience, qui ont dû cependant prendre leurs marques au sein de l'équipe et au volant de l'Oreca 05-Nissan n°33.


LES ESSAIS
Tristan Gommendy :
« Le temps de roulage était destiné à leur prise en main nécessaire, quitte à empiéter sur le travail approfondi des réglages »
« J'ai initié mes deux nouveaux équipiers comme il se doit, en leur présentant l'équipe et en les briefant sur la voiture et le fonctionnement du championnat. Je connaissais Frédéric Vervisch pour avoir couru avec lui en Superleague Formula et Michael Lyons puisqu'il pilotait en ELMS la saison dernière » expliquait Tristan.

Une fois les présentations faîtes, les choses sérieuses débutent avec les essais libres effectués dans des conditions climatiques difficiles. Le temps de roulage était principalement destiné à ce que les nouveaux venus se familiarisent au mieux avec l'Oreca 05-Nissan. Une prise en main nécessaire, quitte à empiéter sur le travail approfondi des réglages de la voiture avant les qualifications.
Lors des essais du lendemain matin, Frédéric Vervisch écourte malheureusement la séance en perdant le contrôle de la voiture qui s'abime contre un rail de sécurité (raisons de cette sortie sous investigation). Dès lors, l'équipe dispose de quelques heures pour remettre la voiture en état et disputer les qualifications.


« Dans ces conditions, et étant donné le peu de recul que nous avions sur les réglages, la séance de qualification s'annonçait compliquée ; et nous avons fait des choix techniques qui n'ont pas payé » explique Tristan. Face à cet enchainement d'aléas, l'Oreca 05-Nissan n°33 se qualifie à la 20ème place sur la grille de départ. Il faudra toute l'expérience et le talent de Tristan pour redorer le blason de l'écurie LeSports by Eurasia pour cette dernière course.

LA COURSE
Tristan Gommendy :
« Je suis parvenu à remonter notre voiture du 20ème au 6ème rang à l'issue de mon relai »

« J'ai pris le départ et choisi de m'élancer en pneus slicks malgré le ciel menaçant. Cela s'est révélé être le bon choix. Je suis parvenu à remonter notre voiture du 20ème au 6ème rang à l'issue de mon relai. Nous étions de retour dans la course » constatait le pilote francilien. « Michael Lyons a ensuite effectué un bon relai. Puis, Frédéric a suivi, demandant même à l'équipe de pouvoir effectuer mon relai pour augmenter son expérience en LMP2. Ce que Greg Wheeler (directeur technique) a accepté dans la mesure où la 5ème place était assurée »

L'Oreca franchissait la ligne d'arrivée à la 5ème place, bouclant également la saison à la 5ème place du classement général de l'European Le Mans Series. Bilan positif pour l'écurie LeSports by Eurasia pour sa première saison dans le championnat.

BILAN DE LA SAISON
Tristan Gommendy :
« Cette première saison a été riche d'enseignements pour l'avenir. Le projet 2017 est désormais de courir en WEC »

« Je retiens de cette saison l'excellent travail fourni par l'ensemble de l'écurie LeSports by Eurasia dirigée par Mark Goddard » expliquait Tristan Gommendy. « Nous n'avons cessé de progresser au fil des courses avec une probante 5ème place à l'arrivée des 24 Heures du Mans auxquelles l'équipe participait pour la première fois. Nous avons accédé ensuite à la deuxième marche du podium de la course au Red Bull Ring. Je tiens également à remercier Oreca qui a été un partenaire d'une grande performance et d'une grande réactivité à nos côtés. A l'instar de Dunlop avec ses pneumatiques et ses conseils d'utilisation. Cette première saison a été riche d'enseignements pour l‘avenir. Le projet 2017 est désormais de courir en WEC (World Endurance Championship). Je suis très heureux d'avoir fait équipe avec Nick et Kevin, respectivement Silver et Bronze ; Ils ont indéniablement la capacité à devenir les meilleurs de leur catégorisation. Au-delà de cela nous avons eu tous les quatre avec Greg Wheeler une excellente relation professionnelle et personnelle ».



Tristan Gommendy Official





  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (2/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (3/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (4/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (5/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (6/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (7/8) » Voir #LeMans24, les...
  • #LeMans24, les essais libres & qualificatifs (8/8) » Voir #LeMans24, les...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    ELMS 2016, une belle 5ème place pour Tristan Gommendy au Final (Mervyn Wheeler)
    ELMS 2016, une belle 5ème place pour Tristan Gommendy au Final (Mervyn Wheeler)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité