World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 16.09.16 | 21:11 • Mis à jour le 16.09.16 | 21:11 WORLD-ENDURANCE.COM | 16.09.16 | 21:11 • Mis à jour le 16.09.16 | 21:11


GMT94 Yamaha en pole-position, les première impressions de Randy de Puniet. #FIMEWC #BOLDOR


Le coup d'envoi du  80ème Bol d'Or a été donné sur le circuit Paul Ricard au Castellet. Après des qualifications disputées aujourd'hui sous la pluie, l'équipage Checa-Canepa-Mahias a conservé le meilleur temps établi jeudi sur piste sèche.

Si le retour du soleil est annoncé pour le week-end, les essais qualificatifs du Bol d'Or, première épreuve du championnat du monde d'endurance FIM EWC 2016-2017, se sont déroulés sous la pluie, vendredi matin, sur le circuit Paul-Ricard.

Les meilleurs chronos ont donc été établis jeudi, sur piste sèche. La pole-position avait été décrochée par la Yamaha  du team GMT 94 (David Checa, Niccolo Canepa et Lucas Mahias) en 1'58''847, devant la Suzuki no1 du SERT (Anthony Delhalle, Etienne Masson et Vincent Philippe) en 1'59''237 et la Kawasaki no11 du team SRC (Grégory Leblanc, Randy de Puniet, Fabien Foret) en 1'59''341.

« Le Bol d'Or, c'est un moment fantastique ! » lance David Checa, le pilote du team GMT 94 Yamaha à l'issue des essais qualificatifs. « Ce matin, nous avons roulé essentiellement pour donner des informations à l'équipe. ».

Meilleur temps absolu pour Lucas Mahias
Au sein du GMT94  Yamaha de Christophe Guyot, Lucas Mahias a été très performant, décrochant le meilleur temps absolu en 1'58''255 : « J'aime les qualifications, c'est ce que je préfère », sourit le Français, auréolé du titre de champion du monde d'Endurance 2016. « J'ai encore passé une année difficile, cela sert à se forger un mental. J'ai passé un cap dans ce team que j'ai rejoint en cours d'année, je me suis relâché et j'aborde cette nouvelle saison avec un statut de pilote officiel ».
Le troisième pilote, l'Italien Niccolo Canepa, issu de la vitesse, espère participer à une course d'Endurance en Italie prochainement. « C'est un très bon championnat, les équipes et les pilotes sont très performants ».

En catégorie Superstock, le Team Louit Moto 33 Traqueur s'est montré le plus rapide, se classant à la 9e place sur la grille en 2'01''132. « Nous nous focalisons sur le Bol d'Or, nous prouvons que nous pouvons être devant » explique Emeric Jonchière. « La Kawasaki évolue, elle se prête plus à un circuit comme celui-ci, on y est bien », enchaîne Morgan Berchet. « L'équipe nous fournit une moto agréable à piloter », conclut Anthony Loiseau. « Après nos problèmes lors des 24 Heures Moto au Mans, nous allons rectifier le tir. Nous allons tout donner pour être sur le podium. »
Le départ du 80e Bol d'Or sera donné ce samedi à 15 heures.


Interview Randy de Puniet : « Le drapeau rouge m'a privé de la pole »

Randy de Puniet s'est montré heureux de participer à ce 80ème Bol d'Or au sein du team SRC Kawasaki victorieux l'an dernier au Castellet. L'ex-pilote de MotoGP y remplace Matthieu Lagrive qui a rejoint le Team April Moto Motors Event (Suzuki).

Quelle est ton expérience de Endurance ?
J'ai déjà roulé en endurance lors des Huit Heures de Suzuka, mais cela n'a rien à voir, c'est un sprint à deux pilotes.

Gérer la nuit te fait-elle peur ?
C'est une nouveauté pour moi. Les essais nocturnes se sont bien passés, j'ai été surpris  par la bonne visibilité, je n'ai pas été dérangé plus que ça.

Le trafic ?
C'est mon point faible, mais à force de rouler, ça s'améliore. Même de nuit, lors des essais libres j'ai pu doubler des pilotes. Avec les phares, ils se décalent.

Les performances de la Kawasaki ZX 10 R ?
Cette moto marche très bien. A cause du drapeau rouge, j'ai été privé de la pole. C'est dommage !

Le team ?
SRC Kawasaki est un des meilleurs teams d'Endurance. Je suis à l'écoute, je suis le mouvement, je ne vais pas tout révolutionner.

Le circuit ?

J'y ai roulé en Grand Prix moto en 1999, mais sur le circuit court. En octobre dernier, j'ai roulé en Endurance auto.

Quelle est, selon toi, la clé de ce Bol d'Or ?
Nous sommes dans le rythme,  mais nous allons voir l'usure des pneus : c'est ça la clé de la course.

L'Endurance, une suite logique dans ta carrière ?
Cela s'est fait en dix jours. Après, on verra si je ne me fais plaisir, tout est ouvert.


INFORMATIONS
Sur : www.boldor.com
Facebook : Bol d'Or page officielle
Twitter: @boldor_moto

Le FIM EWC c'est sur www.fimewc.com



Circonférence Communication





  • Bol d'Or Moto au Castellet (2/8) » Voir Bol d'Or Moto...
  • Bol d'Or Moto au Castellet (3/8) » Voir Bol d'Or Moto...
  • Bol d'Or Moto au Castellet (4/8) » Voir Bol d'Or Moto...
  • Bol d'Or Moto au Castellet (5/8) » Voir Bol d'Or Moto...
  • Bol d'Or Moto au Castellet (6/8) » Voir Bol d'Or Moto...
  • Bol d'Or Moto au Castellet (7/8) » Voir Bol d'Or Moto...
  • Bol d'Or Moto au Castellet (8/8) » Voir Bol d'Or Moto...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    GMT94 Yamaha en pole-position, les première impressions de Randy de Puniet. (Esprit-Racing)
    GMT94 Yamaha en pole-position, les première impressions de Randy de Puniet. (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité