World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 08.09.15 | 13:47 WORLD-ENDURANCE.COM | 08.09.15 | 13:47


Contrariés par une crevaison en début de course, les trois pilotes du Thiriet by TDS Racing ont réussi à reprendre la tête à mi-course.


Cependant, un souci de freins a obligé la voiture à terminer 6e, résultat qui maintient l'équipe dans la course au titre.

Dés les essais libres, l'Oreca 05 Nissan n°46 se distingue avec un 6e temps en première séance d'essais libres avant de signer le tour le plus rapide lors de la deuxième session. Le lendemain, Tristan Gommendy place la voiture sur la deuxième ligne de la grille lors de la séance qualificative avec un temps de 1'47''641.

Ludovic Badey prend un bon départ et conserve sa 4e place. Pour éviter un contact avec un autre concurrent trop pressant, Ludovic n'a  pas le choix que de passer hors piste pour éviter l'accrochage. La direction de course  estime que le pilote a gagné des places lors de cet incident et le contraint à laisser passer deux concurrents. Il se retrouve 6e. Très rapidement il regagne la 5e place avant qu'une crevaison à l'arrière gauche ne le stoppe. Il repasse alors par les stands. Lors de l'analyse du pneumatique endommagé l'équipe découvre que la jante est trouée. Reparti 11e, il bénéficie un peu plus tard de l'arrêt de ses concurrents directs pour remonter 6e.

Le Thiriet by TDS Racing va alors profiter de l'entrée en piste du safety car après 1h10 de course pour changer de pilote et combler son retard. Tristan Gommendy monte alors dans la voiture et ressort 6e. Très vite, il est dans le rythme et rattrape les voitures devant lui jusqu'à passer en tête au 63e tour. Tristan double son relais, conserve la tête de course et continue à maintenir l'écart avec ses concurrents. Au 86e tour, il ravitaille et passe le volant à Pierre Thiriet qui est chargé de terminer la course.

Alors que les techniciens vérifient l'état des pneumatiques qui ont été utilisé par Tristan, ils découvrent un dépôt d'huile de frein dans la jante arrière gauche. Très vite, l'équipe comprend que la panne risque de s'aggraver et contraint l'auto à repasser par les stands. Le problème n'étant que mineur, les ingénieurs vérifient la fuite et laisse Pierre en piste.

La dégradation des freins grandissant au fil des tours, Pierre se fait dépasser par un concurrent .Ce dernier contacte le team par radio et l'informe de son arrêt aux stands. Le verdict tombe : fuite de liquide frein au niveau de la vis de purge.
La voiture est réparée en un temps éclair. Pierre repart 7e  à moins d'une heure de la fin de la course. Ce dernier va enchainer des temps aux tours très rapides ce qui va lui permettre de regagner une place et terminer 6e.

La déception est grande car le team a une fois encore démontré sa faculté à réagir dans l'épreuve et reprendre la première place une très longue partie de la course. Le classement laisse penser que le championnat est encore ouvert sur un plan mathématique mais que cela ne dépend plus directement du Thiriet By TDS Racing mais plutôt du résultat de ses concurrents à Estoril.

Plus tard dans la soirée, nous apprenons que le leader du championnat et vainqueur de la course se voit infliger une pénalité pour temps de conduite des différents pilotes non respecté. Cela nous permet de ne pas trop être distancés dans la course au titre et nous relance pour Estoril (Portugal) où le titre se jouera lors de la finale de l'European Le Mans Series, le 18 octobre

Pierre Thiriet : " Ce week-end, notre rythme et notre stratégie étaient bons. Je pense que sans nos problèmes, un podium était possible et nous pouvions nous battre pour la victoire. Mais nous avons eu une crevaison à cause d'un débris en début de course. Nous avons alors perdu du temps mais la victoire était toujours possible. De plus, la stratégie de Jacques Morello (le directeur technique, ndlr) a payé lors du safety car. Il aurait simplement fallu aller jusqu'au bout. Malheureusement, lors de la crevaison, le purgeur de frein a été touché et nous avons commencé à perdre du liquide au fur et à mesure de la course. Lors de mon relais, j'ai été obligé de m'arrêter pour en remettre et réparer le purgeur. Nous n'avons vraiment pas de chance.
Je pense que nous avons encore une chance de gagner le titre. Nous irons à Estoril pour gagner et nous verrons bien ce qu'il se passe. Nous avons la voiture et l'équipe pour le faire…
"


Toutes les news sur www.tdsracing.fr





  • Le Mans, 24H00, The Race (2/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (3/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (4/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (5/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (6/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (7/8) » Voir Le Mans,...
  • Le Mans, 24H00, The Race (8/8) » Voir Le Mans,...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Le Thiriet by TDS Racing ralenti par un débris ! (D.R.)
    Le Thiriet by TDS Racing ralenti par un débris ! (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité