World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 21.10.14 | 13:23 WORLD-ENDURANCE.COM | 21.10.14 | 13:23


Une nouvelle fois auteur d'une superbe course qui le propulse en tête, le Thiriet by TDS Racing a de nouveau connu la malchance. Une fuite d'huile est venue ternir un résultat qui tendait les bras à l'équipe !


Pour la finale de l'ELMS, la série se déplaçait sur un circuit qui avait porté chance au Thiriet by TDS Racing par le passé, le tracé d'Estoril au Portugal. La première journée réservée aux essais libres se déroule de la meilleure des manières, avec le meilleur temps en deuxième séance !
Le lendemain, Tristan Gommendy réalise le second meilleur temps de la séance qualificative ce qui permet à la Ligier JS P2 de figurer sur la première ligne de la grille.

Pierre Thiriet est chargé du départ. Partant du côté sale de la piste, il vire 3ème au premier virage et se bat tout au long de son relais. Alignant des chronos proches des pilotes professionnels qui le précédent, il reste au contact des meilleurs. Après 50 minutes de relais, alors qu'il est en tête de la course, il passe le volant à Tristan qui ressort 4ème.

Après deux ou trois tours nécessaires pour prendre la mesure du trafic, Tristan passe en " mode attaque ". Il s'empare de la troisième place. Tristan est déchainé, personne ne semble suivre son rythme. Il signe le meilleur temps en couse, remonte ses concurrents, passe en tête et se permet même de finir son premier relais avec huit secondes d'avance.

Mais le souci est, qu'à l'arrière droit de la voiture, de la fumée s'échappe. Après avoir passé le relais à Ludovic Badey après 1h45 de course, ce dernier repasse au stand dès le tour suivant. Le verdict est sans appel : fuite d'huile et abandon !

Poursuivi par la malchance, le Thiriet by TDS Racing a montré tout au long de l'année son sérieux et son savoir-faire. L'ensemble du team ainsi que les pilotes ont fait un fantastique travail mais des soucis mécaniques sont venus gâcher cette saison 2014 qui avait pourtant débuté par une victoire à Silverstone. Maintenant, le team va se tourner vers 2015 et définir ses futurs programmes. A suivre…

Pierre Thiriet : "Le départ s'est plutôt bien passé mais j'ai perdu une place étant sur le mauvais côté de la piste. Ensuite, j'ai réussi à tenir un bon rythme malgré des pneus qui se dégradaient rapidement. Au milieu de relais, j'ai commis une petite erreur dans le trafic qui m'a fait perdre un peu de temps et quelques places. Malgré tout, j'ai réussi à revenir…
Dans la voiture, ce n'était pas facile à gérer à cause de la chaleur à l'intérieur. Le pitstop s'est bien passé puis Tristan a fait un superbe relais en reprenant la tête de la course de façon incroyable. La suite de la course a été décidée par un incident mécanique. Que ce soit les mécanos, les pilotes, le staff encadrant, tout le monde a fait du bon travail tout au long du weekend. Nous sommes juste victimes de la mécanique.
Si je dresse un bilan de la saison 2014, je dirais que heureusement qu'il y a les 24 Heures du Mans car la saison a été plutôt mauvaise. Tout le monde a fait du super travail chez TDS Racing. Nous n'avons pas de regret, nous avons tout donné en nous investissant à fond dans le projet. Cela n'a pas marché, c'est comme cela !
"

Ludovic Badey : " La saison est belle grâce au résultat des 24 Heures du Mans. Après, le reste de la saison, nous avons montré que nous étions là en termes de performance sur tous les circuits. Cependant, nous avons connu des problèmes mécaniques, mais l'équipe a montré qu'elle savait réagir avec une nouvelle voiture.
C'était ma première saison en prototype. Depuis le Mans, j'ai trouvé mon rythme et aujourd'hui, je me pose moins de questions. Cela devient plus naturel et j'ai pris un plaisir de fou cette saison ! De plus, j'ai montré que j'avais ma place en proto et j'espère que l'an prochain, ça sera encore mieux !
Le LMP2 est quelque chose dont j'aurais du mal à me passer. Si je devais choisir entre le GT et le proto, j'arrêterais le GT car les sensations sont tellement différentes !
"

Tristan Gommendy : "Je suis parti un peu plus prudemment dans mon relais comme cela m'avait été demandé par rapport aux pneus. L'auto était bien et quand j'ai senti que j'avais pris mes marques dans le trafic après deux ou trois tours, j'ai attaqué. J'ai pris quelques risques et quand on m'a annoncé que j'étais à 20 secondes de la tête, j'ai foncé. Mais la panne que l'on a connue est à l'image de la saison !
L'équipe TDS Racing n'a jamais eu autant d'abandons depuis sa création. C'est dommage car, que ce soit l'équipe ou les pilotes, personne n'a commis de faute tout au long de l'année, ce qui est exceptionnel. Nous aurions pu gagner toutes les courses du championnat.
Maintenant, nous devons analyser et prendre du recul par rapport à cette situation car le bilan est négatif ! Sportivement, l'équipe et les pilotes ont été exemplaires. Il faut en tirer les conséquences pour reconstruire quelque chose de solide pour 2015 et aller chercher le titre, quelque que soit le championnat !
"



Un communiqué TDS Racing





  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (2/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (3/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (4/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (5/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (6/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (7/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (8/8) » Voir Journée Test...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Thiriet by TDS Racing, Estoril, Les espoirs de victoire partent en fumée (Esprit-Racing)
    Thiriet by TDS Racing, Estoril, Les espoirs de victoire partent en fumée (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité