World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 01.10.14 | 11:04 WORLD-ENDURANCE.COM | 01.10.14 | 11:04


C'est une très belle fin de saison pour moi après avoir enchaîné dernièrement 4 courses. Mais je vais surtout revenir sur les deux dernières : la finale du championnat de France à Nogaro, et la finale du championnat du monde d'endurance aux 24 Heures Moto.


Tout d'abord parlons de la course de Nogaro : un week-end parfait.
Au niveau des essais et des qualifications, je signe à chaque séance les meilleurs temps de ma catégorie et finalement me qualifie 2ème sur la grille de départ avec ma moto stock au milieu des Superbikes.
J'arrive à cette finale avec 16 points de retard sur mon concurrent Nicolas Salchaud. Une situation compliquée pour remporter le titre, mais cette première manche n'aurait pas pu mieux se dérouler pour moi.
Je prends la tête de la course dès le départ, puis je reste dans un bon rythme en passant à la 3ème place. Après quelques tours, mon équipe m'indique que N.Salchaud n'est plus en course (chute, et abandon). Un retournement de situation incroyable pour moi : je n'ai plus qu'à assurer le reste de la course pour passer de 16 points de retard à 11 points d'avance au championnat. Je finis 3ème au général avec une nouvelle victoire en stock ainsi que la pôle et le meilleur tour en course.
Pour la deuxième course du lendemain, je dois assurer avec la possibilité de finir seulement 6ème de ma catégorie pour remporter le titre.
Je fais donc cette course en sécurité avec du stress et de la pression mais termine tout de même 2ème stock en devançant mon concurrent N.Salchaud.
Je remporte le Championnat de France Superbike Stock avec beaucoup de fierté après avoir eu quelques mésaventures pendant cette saison avec une météo compliquée.
Une grosse satisfaction pour Dunlop, Suzuki, tout mon team et moi. Nous avons atteint notre objectif et cela montre qu'il ne faut persévérer.


Suite à toutes ces émotions, je dois partir directement à la course des 24H du Mans avec des essais dès le mardi matin ; une semaine très chargée avec des essais de nouveaux pneumatiques...

Nous arrivons à nous qualifier 3ème de notre catégorie et 9ème au général. Un résultat satisfaisant puisque l’objectif principal de cette semaine était de régler la moto au mieux pour la course.

Samedi 15 H : le départ est lancé. C'est mon coéquipier Baptiste Guittet qui prend le départ. C'est parti pour 24H de course.

Une course parfaite pour nous avec un très bon rythme de course, des chronos pour ma part toujours dans les 5 plus rapides en piste, du bon travail de fait toute la nuit par toute l’équipe sans erreur.
Cela finit par payer puisque vers 7h du matin, nous passons en tête de notre catégorie avec 1 tour d'avance et à la 4ème place au général.
Un peu plus tard, la pluie arrive sur le circuit du Mans. Baptiste Guittet doit rentrer et changer les pneus. Il effectue un très long relais et 2 tours avant de rentrer, il commet une petite erreur et chute sans gravité. Malheureusement nous perdons 3 tours et surtout la tête de notre catégorie, nous sommes donc 2ème stock et 5ème au général.
Notre manager Damien Saulnier nous conseille de jouer l'assurance car le titre de champion du monde est très proche.
Je double mon relais dans des conditions difficiles pour finir sur une piste sèche. Après cela, il ne reste plus que 2H30 de course que nous finissons en sécurité sans prendre de risque.

Il est 15H : nous terminons à une magnifique 5ème place au général, 2ème de notre catégorie stock et nous sommes surtout Champion Du Monde d’Endurance Stock !!!
Une saison extraordinaire qui se termine pour moi. J’ai effectué une saison entière en championnat de France de vitesse , ce qui ne m’était pas arrivé depuis 2005. De plus, c’est la première année que je roule pour Suzuki et que je termine champion de France.

Je participe également pour la première année au championnat complet d’endurance stock avec le Suzuki junior team et nous sommes Champion du monde.

Un pari fait en début d'année qui a réussi ! Après beaucoup de travail cet hiver et pendant l'inter saison, je n'ai rien lâché et cela a fini par donner de bons résultats.
Un grand merci à tous mes partenaires qui m'ont fait confiance et surtout sans qui je n'aurais jamais pu faire cette belle saison !

Maintenant je dois apprécier mes deux titres mais surtout me concentrer sur l'avenir. Il faut encore travailler pour arriver au plus haut niveau et continuer cette belle progression.

Encore une fois, un grand merci à tous et à très bientôt pour des nouvelles sur la saison à venir où je serais encore plus motivé et prêt à me battre à nouveau.


Gregg Black


CHAMPION DU MONDE STOCK 2014 pour Gregg Black, Etienne Masson et Baptiste Guittet.

Fin de course pour le JUNIOR TEAM LMS SUZUKI, lors des 24H00 du Mans 2014 en seconde position et le titre de champion du monde STOCK.





  • 24H00 Moto 2014 (2/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto 2014 (3/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto 2014 (4/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto 2014 (5/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto 2014 (6/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto 2014 (7/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto 2014 (8/8) » Voir 24H00 Moto...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    CHAMPION DU MONDE STOCK 2014 pour Gregg Black, Etienne Masson et Baptiste Guittet. (Esprit-Racing)
    CHAMPION DU MONDE STOCK 2014 pour Gregg Black, Etienne Masson et Baptiste Guittet. (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité