World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 16.09.14 | 15:41 • Mis à jour le 18.09.14 | 22:06 WORLD-ENDURANCE.COM | 16.09.14 | 15:41 • Mis à jour le 18.09.14 | 22:06


Sept équipes pour un seul titre !


Dernière manche du Championnat du Monde FIM d'Endurance 2014, les 24 Heures Moto présenteront un enjeu inédit : outre le désir de chaque écurie de gagner la course la plus prestigieuse de la saison, elles seront sept à se battre pour la couronne mondiale !


Dix ans après son premier titre de Champion du Monde FIM d'Endurance en 2004, le Yamaha Racing GMT 94 Michelin se présente en favori au Mans pour décrocher la couronne 2014. L'équipe de Christophe Guyot arrive sur l'élan d'une saison réussie après les deuxièmes places décrochées au Bol d'Or et aux 8 Heures d'Oschersleben.

Mais la structure officielle Yamaha va devoir défendre ses chances face au Bolliger Team Switzerland, équipe suisse privée parmi les plus expérimentées du plateau, 2e au classement provisoire à 21 points et qui engage la Kawasaki n°8.

Néanmoins son adversaire le plus en vue reste l'écurie usine de la marque verte : SRC Kawasaki. Victorieuse des 24 Heures Moto sans interruption de 2010 à 2013, elle pointe à la 3e place à 22 points seulement des premiers alors que 35 points sont à glaner pour le vainqueur des 24 Heures Moto et 10 points de bonus pour les leaders des classements intermédiaires après 8 heures et 16 heures de course.

La distribution de ces points intermédiaires permet à deux autres adversaires de taille d'entretenir des espoirs de titre : Honda Racing et le Suzuki Endurance Racing Team.

A 37 points du leader, le Honda Racing, qui effectue son retour officiel cette année, a décroché sa première victoire à Oschersleben fin août. Champion du Monde en titre et détenteur de treize couronnes mondiales, le Suzuki Endurance Racing Team a connu une saison difficile. L'équipe de Dominique Méliand pointe à 47 points des premiers mais jettera toutes ses forces dans la bataille au Mans pour conserver le titre. Respectivement sixième et septième au classement provisoire avec 47 points de retard, deux structures privées - Team Motors Events April Moto (Suzuki) et National Motos (Honda) - peuvent encore espérer, même faiblement.

En catégorie Superstock, les enjeux sont aussi indécis. Le Junior Team LMS Suzuki mène les débats avec 9 points d'avance sur les héros des 8 Heures d'Oschersleben : l'écurie Penz13.com-Franks Autowelt Racing Team. Cette dernière a marqué l'histoire de l'Endurance en plaçant sa BMW Superstock en pole position de la manche allemande du calendrier avant d'en terminer quatrième.

La bagarre pour cette Coupe du Monde FIM d'Endurance Superstock est encore plus ouverte que dans la ‘'grande classe'' puisque neuf équipes se présentent au Mans en position de la décrocher. Après le Junior Team Suzuki et Penz13.com pointent AM Moto Racing Compétition (Suzuki), Yamaha Viltaïs Experiences (Yamaha), Völpker NRT 48 by Schubert Motors (BMW), Qatar Endurance Racing Team (Kawasaki), BMRT 3D Endurance (Kawasaki), No Limits Motor Team (Suzuki) et le Tati Team Beaujolais Racing (Kawasaki).

Réintroduits cette année, les titres pilotes seront tout aussi incertains. Pour le Championnat du Monde, Checa, Foray et Gines (Yamaha) possèdent 20 points d'avance sur Lagrive (Kawasaki) et 21 sur Saigher, Sutter et Stamm (Kawasaki). En Coupe du Monde (pour les pilotes Superstock) l'avantage va à Guittet, Masson et Black (Suzuki) forts d'une avance de 9 points sur Mackels et Vallcaneras et Pridmore (BMW).


Le Geco en démonstration
Samedi 20 septembre, à partir de 13 h 15, la piste du Bugatti sera occupée par une moto révolutionnaire dont la démonstration in situ préfigure sans doute un engagement en 2015. Le Geco, né du cerveau fécond d'Eric Offenstadt, est qualifié par son concepteur de « première moto homocinétique du monde ». C'est-à-dire qu'elle se caractérise par une prise en compte totalement différente des liaisons au sol. Finie la fourche classique, voici un élément radicalement différent avec un étrier avant mobile qui empêche la machine de plonger au freinage et contribue à sa stabilité. Un système accompagné de développements innovants qui font de cette moto de conception française une machine à part contribuant tout autant à la performance globale qu'à la sécurité du motard.

Le Geco sera piloté au Mans deux tours durant par Ornella Ongaro avant d'être exposé dans le village, sur le stand Yamaha (partenaire principal de cette opération), aux côtés d'une R1 de l'équipe Yamaha Racing GMT 94 Michelin de Christophe Guyot et de la MT09 victorieuse du Moto Tour.

Cette machine innovante pourrait être engagée aux 24 Heures Moto 2015 (18 et 19 avril) hors catégorie et hors classement à l'image du 56e Stand des 24 Heures du Mans dans la catégorie Open.


LES 24 HEURES MOTO 2014, 37e édition, 4e manche du Championnat du Monde FIM d'Endurance 2014
Dates : 20 et 21 septembre
Circuit : Bugatti (4,185 km) au Mans.
Tarifs enceinte générale : 63 €.
Membres ACO : 48 €.
Gratuit pour les moins de 16 ans (nés après le 22 septembre 1998)
NOUVEAU : Offre spéciale : 2 nouvelles "offre tribune" à 69 € - Pack : ‘'Enceinte Générale + une place en Tribune 19'' ou ‘'Pack Enceinte Générale + une place en Tribune 34''
Départ des 37e 24 Heures Moto : samedi 20 septembre 2014 à 15 h 00.
Informations : www.24h-moto.com
WebTV : www.lemans-tv.com
Facebook : 24 Heures Moto - ACO Official
Twitter : @24heuresmoto Hashtag : #24Hmoto





  • Essais Pré 24H00 Moto 2014 (2/4) » Voir Essais Pré...
  • Essais Pré 24H00 Moto 2014 (3/4) » Voir Essais Pré...
  • Essais Pré 24H00 Moto 2014 (4/4) » Voir Essais Pré...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Yamaha Racing GMT 94 Michelin se présente en favori au Mans pour décrocher la couronne 2014 (Esprit-Racing)
    Yamaha Racing GMT 94 Michelin se présente en favori au Mans pour décrocher la couronne 2014 (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité