World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 19.09.12 | 20:39 WORLD-ENDURANCE.COM | 19.09.12 | 20:39


Aucun souci particulier n'est venu émailler notre progression lors des essais si ce n'est un trafic dense. A la fin des essais, Nicolas Jaulneau, Koji Teramoto et Xavier Demarey ont qualifié la #15 en 24ème place sur la grille.


Nous sommes parvenus à la conclusion qu'il nous aurait été possible de faire mieux… Mais qu'il aurait surtout été beaucoup plus facile de faire bien pire !

Le package est performant, tous les petits soucis de jeunesse sur la moto de course ont été résolus, les pilotes se sentent bien, le temps est au beau fixe et l'ambiance est excellente : nous sommes prêts pour faire du bon boulot ! Nicolas Grilli, venu en tant que 4ème pilote, a fini son travail. L'objectif de se faire plaisir sur la moto et de partager une dernière aventure est pleinement atteint !

Le début de course est pourtant chaotique ! Un capteur défaillant bloque l'anti-patinage et le compteur de vitesse sur la grille de départ. Nous prenons la décision d'évoluer sans et de réparer après le second relai afin de ne pas perdre de temps. Puis Koji chute très légèrement dans le second tour mais rien de grave. Nous pointons dans les 20 premiers après deux heures de course ! Malheureusement, une deuxième chute en fin d'après-midi nous fait perdre plusieurs tours le temps de ramener la moto et tout réparer. Une légère fuite d'huile émaille également notre course. Rien de grave mais il s'agit de la plus petite vis du moteur dans l'endroit le moins accessible de la moto… Ce problème nous étant déjà arrivé sur un autre moteur, neuf également, nous parvenons à le diagnostiquer assez vite… Ouf !

Néanmoins, nous chutons à la 38ème place à 15 tours de la 20ème place et du premier tableau de classement… Le moral en prend un coup mais la suite de la course est bien plus satisfaisante. L'excellent rythme tenu par Xavier, Koji et Nico nous fait rapidement reprendre espoir. Aucun nouveau problème, des relais réguliers entre 1.43 et 1.45 au plus dur de la nuit et nous voilà de nouveau en lutte pour cette 20ème place au petit matin. Toute la nuit, la bagarre Contre nos amis de Slider Endurance est rude. Sur la piste en tous cas car dans les stands, rarement une ambiance a été aussi bonne entre deux teams en concurrence. De très bons moments de franche rigolade ont rythmé notre course devant les yeux ébahis des commissaires et speaker…

La fin de course est tendue car nous sommes en bataille avec deux autres motos dans le même tour ! C'est dur physiquement mais nos pilotes se relaient bien pour compenser leur coup de fatigue respectif. En fin de matinée, Xavier et Koji alternent ainsi pour permettre à Nicolas de relâcher un peu la pression de ses mains très douloureuses. Xavier finit son dernier relai plein de douleur ! Il est allé au bout de lui-même pour maintenir l'équipe, chapeau ! Il a justifié la confiance qui lui a été faite cette saison. Malgré son jeune âge et son manque d'expérience en endurance, il a répondu présent sur les deux courses et y a ajouté la manière lors de ces 24h du Mans en assurant une course superbe ! Nicolas peut alors reprendre le guidon en vue de l'arrivée pour deux relais au courage. Nous repartons à une ½ heure de l'arrivée avec 14 secondes d'avance sur la 66. Un dernier coup de rein et nous reprenons le large pour la coiffer au poteau et franchir la ligne en 19ème position. Nous sommes finalement classés 17ème.

Cette semaine a été très riche en émotions pour toute notre équipe. Nicolas Jaulneau a bouclé notre aventure en franchissant la ligne d'arrivée de notre dernière course après avoir pris le départ de notre première course ici, en 2009… Un joli clin d'œil symbolique et une belle marque de fidélité !

Nous avons tous ensemble surmonté les épreuves financières, techniques et humaines, finalement les plus dures à accepter. Nous sommes très fiers de ce que nous avons accompli. Nous avons participé à 8 endurances de 24h et en avons fini 7 (seule une chute et un pilote blessé ne nous ont pas permis de finir notre première course). Un beau ratio auquel nous pouvons ajouter les deux courses de Doha et Bahrein 2010, également finies! 9/10, c'est une bonne note ça à l'école !

Je souhaite remercier l'ensemble des partenaires qui nous ont épaulés lors de ces quatre années ainsi que l'ensemble des teams qui nous ont aidés et soutenus bien qu'étant souvent adversaires : R2CL, Flembo, les pompiers, le GMT, Slider, la 33 aujourd'hui Louit Moto et bien entendu, le RAC 41 qui garde une place à part car c'est Arnaud Larose qui m'a donné les moyens et la motivation de me lancer en 2009. Ce sont des rencontres, des ambiances et des relations qui nous ont profondément marqués et qui manqueront beaucoup lorsque les premières semaines d'avril et septembre arriveront !

Je souhaite bien entendu remercier tous les membres de notre petite équipe ainsi que les pilotes qui se sont relayés au guidon de la 15 pendant toutes ces courses…

Enfin, et finalement surtout, je voudrais remercier ma famille, ceux qui sont à mes côtés depuis les premières du SH Technologie et qui forment le noyau dur qui a fait vivre notre équipe pendant ces quatre saisons. Papa, Maman, Léo, Flex, Jean-Mi, Véro, Pascale, Margaux, Florent sans oublier mon fidèle Ludo qui assure la préparation des motos depuis les premiers instants… MERCI !

Ces moments passés à vos côtés ont été d'une intensité rare et j'ai pris un plaisir sans pareil à partager ma passion avec vous tous.



Hugo Demaldent - SH Technologie - SCRUBS #15





  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (2/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (3/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (4/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (5/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (6/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (7/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (8/8) » Voir 24H00 Moto...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Hugo Demaldent, Xavier Demarey & Koji Teramoto au départ du Bol d'Or 2012 (Esprit-Racing)
    Hugo Demaldent, Xavier Demarey & Koji Teramoto au départ du Bol d'Or 2012 (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité