World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 22.10.12 | 10:33 • Mis à jour le 23.10.12 | 16:43 WORLD-ENDURANCE.COM | 22.10.12 | 10:33 • Mis à jour le 23.10.12 | 16:43


Après la pole de la catégorie LM P2 décrochée par Olivier Pla au volant de la Morgan-Nissan n°35, l’écurie OAK Racing pouvait espérer franchir la ligne d'arrivée en vainqueur à Petit Le Mans, mais un démarreur récalcitrant en a décidé autrement.


Deuxième au classement de l'European Le Mans Series avant cette dernière manche de la série européenne, l'équipe française basée au Mans devait impérativement marquer plus de points que sa rivale Thiriet by TDS Racing pour s'adjuger le titre Teams de la catégorie reine, le LM P2.

La voie semblait dégagée pour Jacques Nicolet, pilote et propriétaire de OAK Racing, qui partait de la pole position, aux côtés de la voiture sœur n°37 alignée par Conquest Endurance. Grâce à un solide triple relais, le pilote « Silver » passait le témoin à Bertrand Baguette en quatrième position au classement général et en troisième position dans la catégorie LM P2.

Le pilote belge, qui a découvert le tracé de Road Atlanta lors des essais libres de mercredi, s'est élancé pour un double relais. Malheureusement, à la fin de son premier arrêt au stand, il n'a pu repartir et les mécaniciens ont dû remplacer le démarreur.

Olivier Pla a ensuite remplacé Bertrand Baguette dans le baquet de la n°35 et a poursuivi le travail réalisé par ses coéquipiers, pour revenir à un tour de leur adversaire pour la course au titre, mais c'était sans compter sur une nouvelle défaillance du démarreur.

L'équipage a finalement franchi la ligne d'arrivée en huitième position au classement général et en cinquième position des LM P2 engagées pour la course, alors qu'en European Le Mans Series, il se classe deuxième des voitures engagées à Road Atlanta dans cette série et obtient ainsi la deuxième place au classement Pilotes LM P2 pour cette série 2012. OAK Racing de son côté devient vice champion au classement par équipes.

Onroak Automotive, le département constructeur de OAK Racing, qui a conçu les Morgan 2012 LM P2, peut être très fier des performances affichées par Conquest Endurance, son partenaire et importateur aux Etats-Unis, qui a fait forte impression tout au long de la course. Leur Morgan n°37 a conclu sa première saison en American Le Mans Series en décrochant le titre de vice-champion, juste derrière la HPD de Level 5.

Jacques Nicolet, propriétaire de OAK Racing et pilote de la Morgan-Nissan 2012 LM P2 n°35 : « Nous pouvons être très satisfaits de la performance de l'équipe américaine Conquest Endurance qui est passée très près de la victoire en LM P2 puisqu'elle a mené jusqu'à quelques tours de l'arrivée. Cela montre les qualités de la Morgan 2012 LM P2. Quant à nous chez OAK Racing, nous avons fait une belle course malheureusement entachée de deux casses du démarreur qui ont anéanti tous nos espoirs. Je suis très content de ma partie pilotage car j'ai conduit près de trois heures d'affilée et j'étais en troisième position LM P2 et au quatrième rang au classement général lorsque j'ai passé le relais à Bertrand (Baguette). Nous avions un bon rythme et toutes les conditions étaient réunies pour obtenir un bon résultat, mais la mécanique en a décidé autrement. »

Bertrand Baguette, pilote de la Morgan-Nissan 2012 LM P2 n°35 :
« La course a bien commencé avec un bon relais de Jacques (Nicolet) qui a tenu l'objectif de rester dans le même tour que le leader de la catégorie LM P2. Mon premier relais s'est bien passé et c'est au moment de repartir que nous avons eu un problème de démarreur qui nous a fait perdre six tours. Olivier (Pla) et moi avons attaqué un maximum mais nous avons eu un second problème de démarreur. Les pilotes et les pit-stops ont été rapides, mais c'est la mécanique qui nous a trahis et nous a empêchés de bien figurer au résultat de la course. C'est dommage car le circuit est très beau, avec pas mal de dénivelés et les courses à l'Américaine, avec leur ambiance conviviale et tous les camping-cars, j'adore. »

Olivier Pla, pilote de la Morgan-Nissan 2012 LM P2 n°35 : « Nous avions tout sous contrôle et la performance était là. Jacques (Nicolet) a fait un travail fantastique en passant 2h45 dans la voiture tout en conservant un bon rythme. Je crois que nous pouvons lui tirer notre chapeau. Malheureusement, nous avons eu deux casses de démarreur alors que nous étions hyper-rapides. Nous venions pour gagner en LM P2. Nous avions une bonne stratégie et une bonne voiture. C'est difficile à accepter. »



OAK Racing c'est sur www.oak-racing.com





  • 24 Heures du Mans, les images de la course 2/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 3/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 4/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 5/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 6/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 7/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 8/8 » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    OAK Racing vice-champion LM P2 en European Le Mans Series (Esprit-Racing)
    OAK Racing vice-champion LM P2 en European Le Mans Series (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Patrice Goueslard et son équipe SOFREV ASP vice champion Pro-AM

    • 6 heures de Fuji, des motifs de satisfaction pour Nelson Panciatici

    • Hexis Racing remporte sa première victoire en Endurance !

    • Double podium Audi aux 6 heures de Fuji

    • OAK Racing sur le podium LMP2 des 6 Heures de Fuji

    Plus de news »

    Publicité