World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 21.08.12 | 16:54 • Mis à jour le 21.08.12 | 16:54 WORLD-ENDURANCE.COM | 21.08.12 | 16:54 • Mis à jour le 21.08.12 | 16:54


Gregory Di Carlo a effectué un début de saison compliqué pour de nombreuses raisons. Parfois dans l'incapacité de s'exprimer sportivement, le jeune pilote a dû revoir ses ambitions, du moins pour la saison en cours. Il a cependant saisi l'opportunité de débuter en endurance, ce qui lui réussit plutôt bien.


Début juin, Greg s'essayait à la 1000cc et participait à sa première endurance au cours des 24 Heures de Barcelone avec le team Louit Moto 33. Il termine 3ème au général et 1er de la catégorie Stock.

Il y a une dizaine de jour, il participe aux 8 Heures d'Oschersleben, faisant son entrée sur une épreuve du mondial avec le team 3D Endurance.

Greg se sent rapidement à l'aise dans l'équipe et avec la moto, le roulage procuré par l'épreuve de Barcelone lui a beaucoup apporté sur cette nouvelle cylindrée. Il rencontre en Allemagne les aléas de la discipline, notamment en devant tester des pneus au maximum de leur usure.

Il arrive cependant à faire descendre ses chronos progressivement pour atteindre l'objectif fixé par l'équipe.  Greg et le 3D Endurance sont qualifiés 13ème.  Le départ des 8 Heures d'Oschersleben est donné samedi 11 août à 14h.

Notre pilote s'élance à 16h05 pour son premier relai, il a beau apprécié le tracé, celui-ci reste très physique. La piste qui a été « nettoyée » après les qualifications accentue le phénomène. Greg est dans un groupe de quatre pilotes tout au long de son relai et se maintient entre la 2ème et la 3ème place de la catégorie Stock. Il avouera par la suite que le début a été un peu compliqué car il roulait pour la première fois sur le circuit avec le plein, ce qui lui a demandé un pilotage un peu différent.

Il reprend le guidon peu avant 20h20 avec un soleil rasant et éblouissant les pilotes. Il se sent mieux et réalise de meilleurs chronos. Peu à peu la lumière naturelle disparaît et la fraîcheur de la nuit tombe. La visière semi-fumée le pénalise sur la fin du relai.

Son co-équipier repart pour la fin de course, tente la gagne dans la catégorie, mais elle échappe à la machine n°24. Il termine avec ses co-équipiers Rémy Echard et Valentin Debise, ainsi que le team 3D Endurance 6ème du classement général et 2ème de la catégorie Stock.

Deux podiums en seulement deux participations en endurance, voilà qui redonne du baume au coeur à Greg pour sa saison de vitesse. S'il ne s'est jamais découragé, les évènements auxquels il a dû faire face ont inéluctablement entaché sa saison de Supersport.

Remonté et motivé comme jamais, Greg a à cœur de défendre au mieux ses chances ce week-end lors du FSBK de Ledenon. Avant dernière étape du championnat, il veut pouvoir aller jusqu'au bout de ce dont il se sent capable.


Greg Di Carlo : « Oschersleben a été une expérience fabuleuse, j'ai adoré roulé au cours de mon deuxième relai, à la nuit tombante. Sentir la lumière qui baissait et la fraîcheur qui s'installait m'a procuré des sensations très fortes et même inédites. Et puis la bagarre pour la place en Stock était forcément stimulante. J'ai également beaucoup aimé le circuit qui correspond à mon style de pilotage.
Je remercie vivement le team 3D Endurance et toute l'équipe technique. Ils étaient performants dans les stands, on n'a pas eu de souci technique et l'ambiance était sympa. Ce podium avec eux et une 6ème place au général c'était vraiment bien. Barcelone aussi a été une course géniale, mais 24 heures c'est vraiment beaucoup plus fatiguant !
Surtout quand on découvre tout en même temps. Mais cette expérience m'a beaucoup apporté, notamment pour aborder dans de meilleures conditions les 24 Heures Moto. Car j'ai quand même hâte de me retrouver au Mans, en France et sur un circuit que je connais bien. La victoire en Stock là bas c'était fabuleux aussi au bout de 24 heures. Ces podiums en endurance m'ont reboosté pour la vitesse. C'est pourquoi je pense beaucoup et depuis longtemps à  la nouvelle manche du Supersport à Ledenon ce week-end. J'y ai de gros espoirs, je veux rompre avec toutes ces choses négatives qui me sont arrivées depuis le début de l'année. J'ai des pneus au top que j'aspire à exploiter au maximum de leurs capacités, je sais que je peux aller beaucoup plus loin avec. Ma collaboration avec Michelin et ses techniciens me permet d'apprendre beaucoup, je les en remercie.
»


Greg remercie ses partenaires : Yacco | Michelin | Moto Club Lesigny | Département Seine et Marne | Team PMR | MCT | Delcamp Energie | Axo | Shoei | Camsport | Skeed | Afam | VD Performance| My GP Parts | Ferrodo | MJP Habitat | Veditex | Bullster | PP Tuning | Yoshimura | A+ Rénovation


Retrouvez Gregory Di Carlo sur www.gregdicarlo.com et sur www.facebook.com/GregDiCarlo





  • 76ème Bol d'Or Moto 2/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 3/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 4/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 5/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 6/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 7/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 8/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Grégory Di Carlo : Les podiums en Endurance m'ont reboosté  pour la Vitesse. (Jonathan Godin)
    Grégory Di Carlo : Les podiums en Endurance m'ont reboosté pour la Vitesse. (Jonathan Godin)
    • Dans la même catégorie

    • Endurance & Fsbk, Festival Estival à Oschersleben... & à Lédenon ?

    • 24H00 Moto, les enjeux de la 35ème édition

    • Gregg Black subit des aléas mécaniques aux 8H00 d'Oschersleben

    • 24 HEURES MOTO 2012

    • Kenny Foray à nouveau sur le podium aux 8H00 d'Oschersleben

    Plus de news »

    Publicité