World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 14.10.12 | 18:48 WORLD-ENDURANCE.COM | 14.10.12 | 18:48


Audi a dû se contenter d'un double podium dans la septième manche du Championnat du Monde d'Endurance (WEC). Une pénalité a écarté l'Audi R18 e-tron quattro N°1 de la lutte pour la victoire.


A mi-course, Audi livrait une bataille intense à Toyota pour la première place. En début d'épreuve, André Lotterer, au volant de la R18 e-tron quattro portant le numéro 1, se maintenait constamment dans le sillage de la Toyota conduite par Alexander Wurz. Après avoir pris le relais de Lotterer, Benoît Tréluyer a poursuivi l'offensive et s'est emparé de la tête après un duel palpitant. Mais peu après la mi-course, un accrochage s'est produit entre l'Audi et une voiture de catégorie GT lors d'une manoeuvre de dépassement. Cet incident a contraint le pilote Audi à s'arrêter à son stand pour remplacer le capot avant. Cette intervention a pris 24 secondes de plus que la durée normale d'un ravitaillement.

Par la suite, les commissaires de course ont considéré que l'Audi portait une responsabilité dans cet accident et lui ont infligé une pénalité d'arrêt au stand. Après s'être exécutée, la voiture N°1 a chuté à la troisième place. Elle est remontée en seconde position dans l'avant dernière heure de course avant de franchir le drapeau à damier à 11,2 secondes de la Toyota victorieuse. Ce résultat permet aux vainqueurs du Mans, Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer, de porter leur avance au championnat pilotes de 13,5 à 16,5 points sur leurs équipiers Allan McNish et Tom Kristensen, troisièmes à Fuji après une course difficile.



Déclarations après la course

Dr. Wolfgang Ullrich (Dirigeant Audi Motorsport) :
Finir à onze secondes du vainqueur après une réparation et une pénalité d'arrêt au stand montre quel était notre niveau de performance. Nous nous battions pour la victoire. Toyota a été très fort et a gagné à domicile. Je les félicite. »

Marcel Fässler (Audi R18 e-tron quattro N°1) :Nous pouvions gagner. Mais il peut toujours se produire des accidents comme celui que nous avons subi aujourd'hui. La course était très serrée. Je n'ai pris le volant qu'une seule fois car nous avons changé de stratégie sur la fin quand André a accompli un double relais avec le même train de pneus.

André Lotterer (Audi R18 e-tron quattro N°1) :
Nous avions le potentiel mais on ne peut pas toujours gagner en sport automobile. Désormais, nous pensons à la dernière manche en Chine. Nous voulons gagner le titre.

Benoît Tréluyer (Audi R18 e-tron quattro N°1) : A la fin, la course ne s'est pas trop mal déroulée même si notre ambition était de gagner devant Toyota. Nous avons dû attaquer et prendre certains risques dès le départ. J'ai malheureusement subi un accrochage dans le trafic. C'est décevant de perdre pour seulement onze secondes. Mais nous avons accentué notre avance en tête du championnat pilotes.

Tom Kristensen (Audi R18 e-tron quattro N°2) :
Nous aurions aimé nous mêler à la lutte pour la victoire mais nos pneus ont ramassé de la gomme sur la piste et cela nous a fait perdre beaucoup de temps. Allan a également subi un accrochage dans lequel le capot avant a été endommagé. A la fin, je me battais contre un gros survirage. Cela a été une journée difficile. Nous espérons vivre une belle finale en Chine.

Allan McNish (Audi R18 e-tron quattro N°2) :
Cette course était très difficile. Cela se passait bien au début mais quand André Lotterer m'a doublé, ma voiture a commencé à ramasser de la gomme sur la piste ce qui a entraîné de fortes vibrations. Tom a eu le même problème. Nous continuions de nous battre mais nous n'étions plus assez constants dans nos performances. Dans l'optique du championnat, notre résultat est décevant. Nous allons relever un challenge difficile à Shanghai. Notre objectif ne pourra être que de gagner la course.


Résultats

1 Wurz/Lapierre/Nakajima (Toyota) 233 tours
2 Fässler/Lotterer/Tréluyer (Audi R18 e-tron quattro) + 11.223s
3 Kristensen/McNish (Audi R18 e-tron quattro) + 1m 32.565s
4 Prost/Jani (Lola-Toyota) – 6 tours
5 Brabham/Chandhok/Dumbreck (HPD-Honda) – 7 tours
6 Leventis/Watts/Kane (HPD-Honda) – 7 tours
7 Belicchi/Primat (Lola-Toyota) – 8 tours
8 Martin/Graves/Nakano (Oreca-Nissan) – 13 tours
9 Potolicchio/Dalziel/Sarrazin (HPD-Honda) – 14 tours
10 Lahaye/Nicolet/Pla (Morgan-Nissan) – 14 tours



Un communiqué Audi MotorSport





  • 24 Heures du Mans, les images de la course 2/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 3/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 4/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 5/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 6/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 7/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 8/8 » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Double podium Audi aux 6 heures de Fuji (Esprit-Racing)
    Double podium Audi aux 6 heures de Fuji (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • OAK Racing sur le podium LMP2 des 6 Heures de Fuji

    • 6 Heures de Fuji : une première très attendue par l'équipe Audi

    • Nelson Panciatici reste optimiste avant les 6 heures de Fuji

    • OAK Racing, de retour en LM P1 à Fuji, vise aussi le podium en LM P2

    • Doublé Audi dans la chaleur de Bahreïn

    Plus de news »

    Publicité