World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 30.09.12 | 19:13 WORLD-ENDURANCE.COM | 30.09.12 | 19:13


Ingolstadt/Sakhir, 29 septembre 2012 - Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer ont remporté à Bahreïn la sixième manche du Championnat du Monde d'Endurance (WEC). Il s'agit de la cinquième victoire en six courses pour l'équipe Audi.


Les pilotes ont disputé à Bahreïn la course de six heures la plus difficile de la saison. La température ambiante atteignait en début de course 34° et elle s'élevait à 45° sur la piste. Les cinq pilotes, les deux voitures hybrides et l'équipe Audi Sport Team Joest sont venus à bout de conditions extrêmes pour réaliser un remarquable doublé. La course, dont le départ a été donné à 16h00 heure locale, a essentiellement été disputée de nuit. A l'arrivée, Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer possédaient un tour d'avance sur leurs poursuivants. Après les 24 Heures du Mans et les 6 Heures de Silverstone, le trio de pilotes Audi a remporté à Bahreïn son troisième succès dans le championnat WEC 2012.

La seconde Audi R18 e-tron quattro avait aussi ses chances de gagner. Parti en pole position, Allan McNish a lutté contre Toyota en début de course. L'équipe japonaise a mené au classement avant de s'arrêter pour une intervention au stand puis d'abandonner à la suite d'un accident. Le pilote de l'Audi numéro 2 a également connu son lot d'ennuis. Au 25eme tour, il a dû s'arrêter au stand pour réparer un éclairage avant défaillant. Ce problème s'est ensuite reproduit et a nécessité deux arrêts supplémentaires aux 115eme et 117eme tours. Une valve de pneu endommagée a également contraint l'équipage à un arrêt au 89eme tour.

La technologie hybride Audi s'est montrée très fiable face aux éprouvantes conditions de la course de Bahreïn. Pour la première fois depuis Le Mans, Audi alignait deux R18 e-tron quattro afin de donner des chances égales à ses deux équipages en lice pour le titre pilotes. Après cette sixième manche, Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer mènent au classement provisoire avec une avance de 13,5 points. Deux courses restent encore à disputer, au Japon et en Chine, au cours desquelles un total de 52 points sera distribué. La bataille pour le titre pilotes reste donc ouverte. Dans deux semaines, le championnat WEC fera ses débuts au Japon sur le circuit du Mont Fuji.


Déclarations après la course
Ralf Jüttner (Directeur Technique Audi Sport Team Joest) :
"Il s'est passé tellement de choses dans cette course qu'elle m'a plus fait penser à une épreuve de 24 heures que de 6 heures. Nous avons essayé de faire un double relais avec André (Lotterer) et avons réalisé que c'était trop éprouvant physiquement. Cette course était dure pour les pilotes. Nous avons ensuite procédé à des relais plus courts ce qui était également mieux adapté pour les pneumatiques."

Marcel Fässler (Audi R18 e-tron quattro N°1) : "Nous n'avons pas fait d'erreur et nos arrêts aux stands se sont bien déroulés. La course a définitivement tourné en notre faveur après les ennuis rencontrés par l'équipage Toyota et aussi, malheureusement, par nos équipiers."

André Lotterer (Audi R18 e-tron quattro N°1) : "Ce doublé est un très bon résultat pour Audi. Le début de course n'a pas été facile pour moi. J'ai accompli un double relais et réussi à revenir à douze secondes de la Toyota. Mais cet effort a été éprouvant physiquement. Nous avons cependant mis la pression sur nos adversaires. Cela les a peut-être poussé à prendre plus de risques et à commettre une erreur."

Benoît Tréluyer (Audi R18 e-tron quattro N°1) : "Cette course a été dure, peut-être même encore plus dure que nous l'envisagions. Au début, André a réalisé un double relais. Nous nous sommes rendu compte que c'était trop éprouvant physiquement et nous sommes donc revenus à de simples relais par la suite. Notre cadence était bonne. Nous avons perdu une petite pièce à l'avant et cela a entraîné du sous-virage sur notre voiture. C'est pourquoi nous avons changé des éléments de carrosserie avant  par sécurité. Notre voiture a été fantastique et les mécaniciens ont réalisé un travail parfait."

Tom Kristensen (Audi R18 e-tron quattro N°2) :
"Ce circuit en plein désert nous a posé un challenge. Je félicite nos équipiers pour leur succès. Nous avons malheureusement dû changer le capot trois fois et nous avons aussi subi une crevaison. Nous avions déjà un tour de retard avant que je monte dans la voiture. Les mécaniciens ont accompli un travail fantastique pour transformer durant la semaine notre ultra en e-tron quattro."

Allan McNish (Audi R18 e-tron quattro N°2) : "Cette course a été chaude et pas uniquement au niveau de la température ambiante. Nous avons eu au début un problème avec la température des freins arrière. Nous avons par ailleurs perdu beaucoup de temps pour remplacer les éléments de carrosserie avant. Notre rythme était bon sur la fin mais notre retard sur nos équipiers était trop important. Je suis bien sûr un peu déçu puisque nous nous étions qualifiés en pole position. Nous sommes désormais concentrés sur la prochaine manche."


Classement
1 Fässler/Lotterer/Tréluyer (Audi R18 e-tron quattro) 191 tours
2 Kristensen/McNish (Audi R18 e-tron quattro) - 1 tour
3 Leventis/Watts/Kane (HPD-Honda) - 6 tours
4 Prost/Jani (Lola-Toyota) - 7 tours
5 Primat/Belicchi (Lola-Toyota) - 10 tours
6 Kaffer/Minassian/Perez Companc (Oreca-Nissan) - 12 tours
7 Lombard/Mailleux/Tresson (Oreca-Nissan) - 14 tours
8 Potolicchio/Kimber-Smith/Sarrazin (HPD-Honda) - 14 tours
9 Liuzzi/Weeda/Rossiter (Lola-Lotus) - 14 tours
10 Rusinov/Ragues/Panciatici (Oreca-Nissan) - 15 tours



Un communiqué Audi MotorSport



Cliquez pour agrandir l'image
Doublé Audi dans la chaleur de Bahreïn (Audi MotorSport)
Doublé Audi dans la chaleur de Bahreïn (Audi MotorSport)
  • Dans la même catégorie

  • OAK Racing arrache une quatrième place à Bahreïn

  • Takuma Sato rejoint OAK Racing pour le retour de l'équipe en LMP1 en Asie avec HPD

  • A l'est, un nouveau challenge pour OAK Racing

  • La GreenGT H2 au Mondial de l'Automobile 2012

  • La Nissan Deltawing remet ça, et disputera la finale de l'American Le Mans Series

Plus de news »

Publicité