World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 04.08.12 | 09:53 WORLD-ENDURANCE.COM | 04.08.12 | 09:53


Jérôme Demay vient d'ajouter un résultat de grande valeur à son palmarès en escaladant la troisième marche du podium de la catégorie Gentlemen Trophy aux 24 Heures de Spa.


L'équipage Saintéloc Racing n°41 a su allier brio et intelligence pour mener Audi R8 LMS à bon port. Les pièges étaient pourtant nombreux dans une épreuve marquée par des conditions climatiques extrêmes, du soleil le plus radieux aux pluies les plus diluviennes !

Les 24 Heures de Spa représentent un rendez-vous incontournable pour un pilote qui, à l'image de Jérôme, se consacre à 100% au Grand Tourisme. La classique belge, créée en 1924, fêtait cette année sa 64ème édition avec un somptueux plateau de 66 voitures représentant 12 marques prestigieuses. Il y avait également du beau monde dans les cockpits avec plusieurs anciens pilotes de Formule 1, des champions du Monde et des vainqueurs des 24 Heures du Mans, dont la légende vivante Tom Kristensen. Plus de 50.000 spectateurs ont apprécié le spectacle en piste et l'ambiance de fête qui a régné quatre jours durant autour du juge de paix spadois.

Jérôme a retrouvé à Francorchamps le team stéphanois Saintéloc Racing, à qui il est fidèle depuis fin 2010. Il dispute cette saison les sprints d'une heure du championnat d'Europe FIA GT3 et les épreuves de plus longue haleine de la Blancpain Endurance Series, dont les 24 Heures de Spa constituent le point d'orgue. Le pilote Francilien a rejoint pour l'occasion l'équipage de l'Audi R8 LMS n°41, engagé en GT3 Gentlemen Trophy, aux côtés du Suisse Pierre Hirschi, du Britannique Robert Hissom et du Français Philippe Marie. Pour Jérôme, l'enjeu était avant tout de reprendre ses marques après le violent crash subi au Paul Ricard début juillet. Son parcours dans les Ardennes belges a démontré qu'il avait totalement retrouvé son coup de volant, sa condition physique et sa détermination !

Heureusement, car chaque équipage a son leader dans une telle course et Saintéloc Racing comptait sur Jérôme pour assumer ce rôle. Il se charge donc de qualifier la voiture et de prendre le départ samedi à 16 heures. Les quatre pilotes de l'Audi n°41 optent pour une stratégie prudente parfaitement adaptée à des conditions de visibilité et d'adhérence qui en ont piégé plus d'un… Ils s'installent définitivement à la 3ème place de leur catégorie à minuit, soit le tiers de la distance. 23èmes au classement général final, Jérôme, Pierre, Philippe et Robert terminent à deux tours seulement de la deuxième marche du podium. Ils s'offrent une douche de champagne bien méritée.

« L'ambiance dans le team et entre pilotes a été excellente, nous étions tous d'accord sur l'objectif qui était d'atteindre l'arrivée. Le podium est une belle récompense pour toute l'équipe qui nous a préparé une voiture fiable et constante. Mis à part une roue mal serrée et une géométrie à réajuster quand une Ferrari nous a heurtés dans la nuit, nous n'avons connu aucun problème technique. Je voudrais remercier tout particulièrement mes ingénieurs, Fred Galizzi avec qui je travaillais déjà à l'époque de ma première pole en championnat de France, ainsi que Thibaud Agulhon. Je me souviendrai longtemps de cette course comme d'une très belle expérience humaine. »

En attendant les prochains rendez-vous du calendrier européen, Jérôme pense déjà à son prochain défi sur 24 heures, qui devrait avoir pour cadre le Dubaï Autodrome en janvier 2013 !



Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Demay… de main de maître ! (D.R.)
Demay… de main de maître ! (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • OAK Racing avec deux Morgan-Nissan 2012 LMP2 en Championnat du Monde d'Endurance

  • Greg Guilvert dans le grand bain

  • Patrice Goueslard aux 24 Heures de Spa, une course solide !

  • Un nouveau succès historique pour Audi

  • Finale commune pour ELMS et ALMS

Plus de news »

Publicité