World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 26.08.12 | 22:37 WORLD-ENDURANCE.COM | 26.08.12 | 22:37


8e des essais qualificatifs à 8/10e de la pole position, Pierre KÄFFER prenait le départ de la 4e manche du Championnat du Monde d’Endurance.


Le pilote allemand du Pecom Racing profitait de la sortie de piste de deux concurrents dans le premier virage et prenait le meilleur sur un adversaire pour boucler le premier tour en 5e position. Il maintenait le cap jusqu’à son premier arrêt au stand (43’ de course).

Le team choisissait de ne pas changer les pneus du prototype Oreca03-Nissan, encore en bon état, gagnant ainsi de précieuses secondes par rapport aux adversaires directs de la n° 49, et lui permettait de ressortir 3e des stands. L’arrêt suivant était beaucoup plus long puisque l’équipe réaliser successivement le changement de pilote, de pneus, et le plein de carburant.

Luis PEREZ-COMPANC désormais au volant ressortait en 5e position à seulement une minute de la tête de course. L’Argentin réalisait deux solides relais dans de bons chronos, mais son second était pénalisé par la sortie du safety-car juste devant son nez, qui augmentait immédiatement l’écart par rapport aux quatre premiers et permettait à ses poursuivants de revenir.

C’est finalement en 8e position que Luis PEREZ-COMPANC passait le relais à Soheil, qui gagnait trois places dans son premier relais au prix de quelques belles luttes. Son second allait se révéler moins performant et, en délicatesse avec ses gommes, se terminait en véritable calvaire.

Le pilote d’Aix-les-Bains parvenait tant bien que mal à conserver son bien mais le choix de quatre pneus médium s’adaptait mal au pilotage de Soheil dans son second relais.

« Suite à mon second relais, nous avons décidé de monter d’autres types de pneus sur l’auto. »

La nouvelle monte de gommes souhaitée par Soheil dès les essais libres se montrait très performante, tant en vitesse pure qu’en fiabilité. Pierre KÄFFER terminait l’épreuve à un train d’enfer pour tenter de monter sur le podium. Il revenait 4e mais finissait à un peu plus d’une minute du 3e et à peine 20’’ de plus de la victoire.

« Le résultat est un peu frustrant car nous manquons de peu le podium, et je pense que nous aurions même pu nous battre pour la victoire en faisant le bon choix de pneus dès le départ de la course. Néanmoins nous avons trouvé de bons réglages qui préservent bien nos pneus en gardant beaucoup de grip mécanique. Nous sommes sur la bonne voie et le championnat compte encore quatre courses de 6h00. »

La prochaine manche aura d’ailleurs lieu loin du Vieux Continent puisque les concurrents du WEC FIA se retrouveront à Interlagos, non loin de Sao Paulo, du jeudi 13 au samedi 15 septembre.

Sassan AYARI
www.ayari.com



Cliquez pour agrandir l'image
Pecom Racing manque de peu le podium (Esprit-Racing)
Pecom Racing manque de peu le podium (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Nouveau départ pour l’European Le Mans Series

  • La LMP1 de OAK Racing équipée d’un moteur HPD pour les épreuves asiatiques du WEC

  • Olivier Lombard espère retrouver le podium

  • Nelson Panciatici est prêt à affronter la concurrence

  • OAK Racing prêt pour les 6 Heures de Silverstone avec deux Morgan 2012 LMP2

Plus de news »

Publicité