World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 10.09.12 | 14:27 WORLD-ENDURANCE.COM | 10.09.12 | 14:27


Le départ des 2 tours de chauffe est donné mais ceux-ci sont réalisés tellement rapidement que les pilotes sont contraints à attendre 5 bonnes minutes avant la procédure de départ !


Didier prend pourtant un très bon départ : 6° en Superstock et 14° au Général.  Et pourtant, rien ne va plus aller dès le 3° tour.  Il perd 3 places et rentre au stand.  Le moteur a atteint la température de 118°C.  Après 3'15" d'arrêt (soit 2 tours), Didier reprend la piste : moteur refroidi, eau ajoutée au radiateur.  Il fait à peine 2 tours, nous sommes à 20 minutes de course et Didier est de nouveau de retour, dans le box cette fois : la température moteur est de 120°C. Nous devons trouver d'où vient le problème !  Pourquoi ce moteur surchauffe-t-il alors qu'au banc, après 3 heures, il ne montait absolument pas en température ???

Tous les mécanos s'affairent : une durite est percée.  Il faut pour la remplacer démonter le radiateur, la roue avant et normalement la ligne d'échappement.  Il y a de l'électricité dans le box, le team est hyper concentré.  Quel début de course !!!

La durite est remplacée sans démonter la ligne d'échappement mais Mario, notre chef mécanos, pense détecter une fuite d'huile !  La moto est complètement remontée et Didier remonte en piste.  Ce second arrêt nous coûtera 21 minutes au total. Mais nous restons optimistes, Le Mans, c'est 24 heures de course… même si maintenant 16 tours nous séparent du premier.

Malheureusement, après seulement 3 tours, Didier perd l'adhérence à l'arrière et chute : des traces d'huile et d'eau sur le pneu.  Mais comment en trouver la cause ?  Le team a procédé au démontage de la moto, a changé les carénages, a remplacé le joint de carter et a remonté le tout le plus rapidement possible.  Pour la seconde fois depuis ce début de course, nos mécanos ont tout donné pour remettre la moto en piste.  Didier repartira après un arrêt au box de 24'55", pour longtemps nous l'espérons…  A ce moment, 35 tours nous séparent du premier au classement général.

Et nous sommes tous convaincus que la série noire est terminée.  Mais, Le Mans ne nous porte décidément pas dans son cœur : Didier aura à peine fait 3 tours qu'il sera de nouveau dans le box.  Le joint de base moteur nous a lâché et nous sommes contraints à l'abandon !!!

Que dire ? Nous sommes déçus, nous sommes maudits.  Pourtant nous avons voulu y croire jusqu'au bout mais là, nous ne pouvons plus lutter.  La déception qui se lit sur le visage d'Olivier, de nos pilotes, de notre team et de nos sponsors est dure à encaisser… MAIS, nous avons tout donné.

That's all folk…  We'll do better next season !

Merci de nous suivre et de croire en nous.

Olivier Aerts,

Team Manager





  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (2/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (3/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (4/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (5/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (6/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (7/8) » Voir 24H00 Moto...
  • 24H00 Moto sous le soleil de la Sarthe (8/8) » Voir 24H00 Moto...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    24 Heures du Mans 2012, Finalement, ce fut trop chaud ! (Esprit-Racing)
    24 Heures du Mans 2012, Finalement, ce fut trop chaud ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Une 4e place au Mans un peu frustrante pour Kenny Foray

    • Championnat du Monde FIM d'Endurance, les 24H00 Moto toujours aussi intenses

    • 24 Heures du Mans 2012 : La passe de 3 pour Kawasaki !

    • 24H00 Moto, Kawasaki Vainqueur, Suzuki Champion

    • 24 Heures Moto : La victoire à Kawasaki, le titre à Suzuki

    Plus de news »

    Publicité